Kingdom Hearts Last Memories



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un ange est mort la veille, elle trouva enfin le repos dans un éternel sommeil. (Deathfic)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un ange est mort la veille, elle trouva enfin le repos dans un éternel sommeil. (Deathfic)   Mer 28 Oct - 18:39

Je m'appelle Kairi Hikari,j'ai 16ans. Moi et Naminé sommes toutes deux élèves au lycée Asami(1) à Destiny Island. Mais je ne vous ait pas encore parlé d'elle. Naminé est ma soeur, ma soeur jumelle. Mais bizarrement nous ne nous ressemblons pas beaucoup. Et en même temps nous nous ressemblons énormément. Naminé est blonde tandis que je suis rousse, elle a les yeux bleus alors que
les miens sont verts, elle est plutôt calme et ne cesse de dessiner alors que moi je déborde d'énergie et ne tiens pas deux secondes en place. Pourtant des ressemblances subsistent. Nos cheveux mi-longs retombent exactement de la même manière sur nos épaules, nous avons toutes les deux les yeux en amandes, nous possédons le même nez et nous avons toutes deux la même petite frimousse. Ce matin c'était comme tout les autres jours. Une nouvelle journée de cours, comme à notre habitude
nous montons dans le bus. À gauche la troisième rangée avant le fond, Naminé contre la fenêtre et moi à sa droite. Elle sort son carnet à dessin, moi je lance mon mp3 et la regarde dessiner d'un air absent
tandis qu'un air de Nightwish envahit mes oreilles et que la chanteuse entame son couplet.


No will to wake for this morn
To see another black rose born
Deathbed is slowly covered with snow

Angels, they fell first but I'm still here
Alone as they are drawing near
In heaven my masterpiece will finally be sung(2)


Du métal symphonique. J'ai remarqué que petit à petit je me suis mise a
apprécier le métal au fur et à mesure que mon moral diminuait. Oui. En ce moment pour moi ça ne va pas fort et à vrai dire je me sens de moins en moins le goût de vivre pourtant je ne suis pas plus malheureuse qu'une autre. J'ai des amis (un peu), une famille qui m'aime, de plutôt bonnes notes à l'école, pourtant j'ai de plus en plus de mal à aimer la vie. Je ne sait pas si ma soeur l'a remarqué en tout cas elle ne m'a rien dis. Enfin nous arrivons aux abord du lycée et je rangeait donc mon appareil, puisque prohibé dans l'établissement. C'est dingue. La première fois que j'y était entrée ce lieux m'avait enchanté. Mais maintenant il me semblait chaque jours un peu plus morne.


Plus tard...

Et encore une journée d'achever. Morne et triste comme d'habitude. Matinée de cours, déjeuné avec ma Nami, après-midi de cours puis retour. À peine la porte franchis qu'Axel nous saute au cou en nous accueillant avec un grand sourire. Axel c'est notre petit frère(3) un gamin avec des cheveux rouges pétard partant dans tout les sens et des yeux emplis de malice brillant tels deux émeraudes surplombant deux triangles qu'il se dessine au feutre chaque matin. Plus tard dans la soirée, je me rend dans la cuisine. Mes parents sont absent et c'est à mon tour de préparer le dîner. Axel joue à l'étage avec Naminé. Pendant que je fais le repas je me saisit d'un couteau et soudain une drôle de pensée me vient.

- Et si je m'ouvrais les veines? Ce serait si facile...

En effet la lame se rapproche doucement de mon poignet et quand l'acier arrive à quelques millimètres de ma peau un bruit de verre brisé suivit d'excuse précipitées d'Axel et d'un porte qui claque me surprend et me stoppe dans ma tentative. Finalement j'ai dîné seule avec Axel. Naminé
n'est pas descendue de la soirée. En partant me coucher je suis passée devant sa chambre voisine de la mienne. J'y entrait pour découvrir ma soeur qui s'était endormie en pleurant et des bris de verre jonchant le sol. Je balayait en soupirant les morceaux trainant à terre qui formaient autrefois une magnifique fleur en verre(4) puis déposa un baiser sur la joue de ma soeur en la bordant. Non, je ne pouvais pas me suicider je ne pouvais pas abandonner Axel ici et encore moins Naminé. Naminé... Ma chère Naminé, ma jumelle, mon ange gardien, ma dessinatrice, celle qui compte plus que tout pour moi. Elle qui est la seule chose qui me raccroche à la vie, mon rayon de soleil. Le lendemain je me rendait en cours avec Naminé, un peu moins de métal sur le trajet ce jour là. À midi je cherche Naminé mais ne parvient pas à la trouver. Je vais aux toilettes dans l'espoir de la trouver. Mais... J'ai un mauvais pressentiment. Bizarrement plus je m'approche et plus je sent mon estomac se nouer comme si quelque chose de terrible se produisait. On dit que l'on peut ressentir quand il arrive quelque chose à son frère jumeau ou à sa soeur jumelle, et bien moi je pense que c'est vrai. Et quand je suis entrée ma vie s'est effondrée et je refusais de croire le spectacle qui s'offrait à ma vue. Naminé allongée au sol, sa peau de porcelaine ayant à présent une couleur de nacre, son beau regard charron devenus vitreux, ses magnifiques cheveux blonds comme les blés maculés de sang. Naminé, flottant dans une marre de
sang. Naminé, les poignets lacérés. Naminé, morte... Non... c'était impossible, pas elle, pas Naminé. Ma soeur, mon ange gardien morte part terre flottant dans une marre de sang une paire de ciseaux couvert de ce liquide ocre à la main. J'ai encore du mal à y croire. Mon coeur bat à tout rompre dans ma poitrine, je le sent presque exploser. Naminé... Mais pourquoi? Pourquoi? Pourquoi as-tu décidé de mettre fin à ta vie? Pourquoi as-tu décidé de tous nous abandonner? Que t'es t-il arrivé ma Naminé? Soudain j'hurle(5). J'appelle ton prénom dans un hurlement semblable à un sanglot. C'est sans doute tout l'établissement qui à entendu mon cri et bien vite alors que je tombe à genoux ma vue complètement brouillée par mes larmes on te transporte, allongée sur un brancard.

Quelques jours plus tard...

Ça fait plusieurs jours maintenant que tu as perdue la vie, j'ose enfin pénétrer à nouveau dans ta chambre. Rien n'a bougé depuis la veille de ta mort. C'en est trop pour moi et je m'apprête à ressortir quand soudain un détail attire mon attention. Un cahier que je n'avait jamais remarqué. Un cahier que j'aurais dû remarquer. Prise de curiosité je l'ouvre et tombe des nues à nouveau. Un journal intime, ton journal intime et tu l'avait laissé trainer pour moi. Volontairement. Vite je tourne les pages et ma surprise ne fait qu'augmenter au fur et à mesure que mon regard d'émeraude parcourt ta fine écriture toujours aussi soignée. Ce journal raconte tout de toi. Toi, moi, Axel, le bahut, Sora... surtout Sora(6). J'en apprend d'avantage sur lui au fil de ma lecture. C'était un garçon de ta classe, brun, les cheveux aussi en pétard qu'Axel si ce n'est plus et des yeux si bleus qu'on pourrait s'y noyer et en effet je retrouve dans ton carnet un dessin correspondant parfaitement à cette description. Il est d'ailleurs plutôt mignon. D'après la suite de tes écrits vous êtes devenus amis et même bien plus que ça car vous sortez ensembles. Pourquoi me l'as-tu caché? Je poursuis ma lecture, apparemment tu tenais beaucoup à lui et lui aussi. J'apprends aussi que c'était lui qui t'avait offert cette fleur de verre à laquelle tu tenais tant et qu'Axel avait brisé. Mais était-ce une raison pour te suicider? Non évidement. Et j'apprends bien vite l'horrible vérité. Du jour au lendemain Sora t'a oublié(7). Il ne t'as pas lâchée pour quelqu'un d'autre non, ce qu'il a fait est pire encore. Il t'as purement et simplement oubliée. Effaçant chaque souvenir de toi qu'il avait. En oubliant jusqu'à ton identité. Tout est décris en détail dans ce journal. Ta tristesse, ton malêtre, ton envie d'en finir avec la vie. Je comprend mieux pourquoi maintenant. Tu te sentait vide, détruite, presque incomplète(8 ), abandonnée et moi je n'ai rien vu et n'ai rien fait pour t'aider. Ma pauvre Naminé... C'est décidé, demain j'irais voir Sora et lui dire ses quatre vérités et après je te rejoindrait. Ma Naminé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un ange est mort la veille, elle trouva enfin le repos dans un éternel sommeil. (Deathfic)   Mer 28 Oct - 18:39

Le lendemain...

Une interclasse. Au détour d'un couloir je vois Sora, en pleine discussion avec une fille. Il me semble qu'elle s'appelle Selphie.


- Hé Sora t'es au courant? Il paraît qu'une fille a retrouvé sa soeur jumelle qui s'était suicidée dans les toilettes.
- Bah c'est n'importe quoi. J'te jure des fois t'es trop crédule et...

*clac*(9)
Le bruit de la gifle que j'ai donné à Sora à ce moment là résonna dans tout le couloir. Et bien vite les yeux des élèves se tournaient vers moi dont les larmes recommençait à couler alors que ma voix emplie de sanglot s'élevait au dessus du brouhaha ambiant.


-Et Naminé? Son corps flottant dans une marre de sang c'était des histoires? Ses poignets qu'elle avait elle-même ouvert c'était une blague? C'était des mensonges quand j'ai retrouvé son corps sans vie et découvert quelques jours plus tard que c'était à cause de toi? Parce que tu l'avais aimée et complètement oubliée du jour au lendemain?!

Ma main se leva pour une claque supplémentaire mais n'atteignit pas sa cible car une fois de plus mes jambes me lâchaient.

- Nee-san...(10) articulai-je entre deux sanglots.

Visiblement Sora ne comprit pas. C'est peut-être pour ça qu'il ne réagit pas de suite quand je sortit une lame de rasoir de ma poche pour me la planter en plein coeur.

Un ange est mort la veille,
Elle trouva enfin le repos dans un éternel sommeil.
Et tandis que je la rejoins aujourd'hui,
Elle pleure, faisant naître de la pluie.
J'ai vu un ange en train de pleurer...
Je me suis demandée pourquoi il était si dépité.
J'ai vu un ange aux ailes recourbés et aux yeux baissés...
Je me suis demandée qui venait de l'abandonner.
J'ai vu un ange au cœur brisé...
Je me suis demandée ce qui lui était arrivé.
J'ai vu un ange au poignets écorchés...
Et là j'ai compris qu'il avait perdu la personne qu'il aimait.(11)


_________________________________________________________________________

Voilà c'était ma petite Deathfic.

(1) "sommes toutes deux élèves au lycée Asami" référence à Suishou no Minoue (une
autre de mes fic') où Asami est le nom de famille de Kairi.

(2) "No will to wake for this morn [...] will finally be sung" End of All Hope de Nightwish un groupe que j'aime beaucoup.

(3) "Axel c'est notre petit frère" je sais pas pourquoi mais je voulais mettre Axel quelque part

(4) "qui formaient autrefois une magnifique fleur en verre" référence à CoM (le fameux cocon où est placé Sora à la fin du jeu)

(5) "Soudain j'hurle" vous savez dans les mangas quand il se passe un truc qui fait qu'un perso hurle et que pour cacher ce que c'est ile montre un plan de hyper loin d'où on l'entend hurler et on voit des oiseau s'envoler. Bah c'est exactement ça.

(6) "Sora... surtout Sora" je vous ait pas déjà parlé de lui précédemment?

(7) "Du jour au lendemain Sora t'a oublié" avouez qu'on voit la référence au début de kh2

(8 ) "Tu te sentait vide, [...]presque incomplète" une simili quoi

(9)"*clac*" à l'origine quand j'ai imaginé cette scène c'était Riku et non Sora qui disait ça et se prenait un baffe de Kairi, mais en l'écrivant j'ai trouvé ça mieux de mettre Soso' en plus ça rajoute au drame et au fait qu'il ait trop zappé Nami

(10) "- Nee-san..." il fallait que je sorte un truc en japonais (j'ai mis nee-san parce que je voulais pas mettre onee-chan donc faut considérer que même si elles sont jumelles c'est Naminé la plus grande des deux).

(11) "J'ai vu un ange [...] j'ai compris qu'il avait perdu la personne qu'il aimait." en fait ce petit texte vient d'un de mes blogs mais bon ça allait bien avec mes quatre dernières lignes je trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un ange est mort la veille, elle trouva enfin le repos dans un éternel sommeil. (Deathfic)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Last Memories :: Bla Bla Bla :: ●Galeries-