Kingdom Hearts Last Memories



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la recherche du mage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yggdrasill
Maître de la Keyblade
Maître de la Keyblade
avatar

Messages : 111
Age : 25
Localisation : Là où le destin me conduira

Feuille de personnage
HP:
60/100  (60/100)
Voyage avec : Wolfy

MessageSujet: A la recherche du mage   Sam 3 Oct - 20:46

Traverse Town… Exactement décrite comme dans le carnet de Jack : une ville divisée en plusieurs quartiers, une ruelle bien sombre, un horloge… Rien n’avait apparemment changé depuis qu’il y était passé. Axell semblait être admiratif, on aurait dit que c’était la toute première fois qu’il voyageait en vaisseau gummi. Etrange, comment était-il alors arrivé sur Destiny’s Island ? Je pense qu’il avait dut venir par une quelconque téléportation, tout comme moi, mais pas temporelle, cela va de soi. Etrange cité… Les ténèbres y sont présentes… L’ambiance était totalement différente de Destiny’s Island, je n’étais pas rassuré, contrairement à Axell. Un simili… Le fait qu’il n’y ait pas de ténèbre devrait l’agacer je pense. Maintenant, c’est le contraire.
Je fis en sorte d’atterrir dans le 1er quartier, de manière à être dans la zone la moins ténébreuse. Je descendis alors du vaisseau avec Wolfy, je remis ensuite le vaisseau dans sa capsule de poche. C’était assez impressionnant à voir un grand vaisseau rapetisser pour entrer dans une petite capsule. Mais je pense que le plus impressionnant est de voir une sorte d’ange avec des ailes colorées et un hybride à ses côtés, mon cher Wolfy et moi en somme. Tout le monde nous dévisageait ce qui était normal étant donné le contraste entre lui et moi. Ce fut toutefois assez gênant. Je dis alors à Axell :


Bon, je recherche un mage qui devrait normalement vivre ici, selon les dires de Jack. Un certain Merlin. Je ne connais pas vraiment cette ville, nous allons donc récolter des informations chacun de notre côté. Si tu es en danger, cri bien fort, à l’inverse tu verras un énorme flash si je suis en danger d’accord ? On se retrouve par ici après, bonne chance dans tes recherches.


Il acquiesça sans mot dire, je lui sourit alors. Un nouvel ami… De toute ma vie, j’en ai eu cinq : Jack, Axell, un autre garçon et deux Sans-cœur. Tous mes amis étaient vraiment des cas particuliers : Jack un immortel, Axell un simili aimant, Jay un… garçon étrange, Darth un être ténébreux voulant arrêter de tuer et Malicia une créature qui recherchait ses autres existences… J’ai toujours eu ce don de me faire des amis particulier… Darth et Malicia ont disparu, mais ne sont pas mort ; Jay… était dans l’ancienne Illusiopolis et Jack… je ne sais pas. Oui c’était un don chez moi.
Nous partîmes alors chacun de notre côté, moi vers la Joaillerie, et lui vers le bar… J’espère qu’il n’y aura pas d’incidents grave ici, je ne tiens pas à livrer bataille ici, ni ailleurs. Mais si on veut obtenir quelque chose dans la vie, il faut se battre… Etais-je un faible dans ce cas ? Je ne le crois pas, si tel était le cas je n’aurais pas eu Axell comme ami, ni connu Jack et l’immortalité… Et je ne serais pas non plus un Maître de la Keyblade… Il fallait que je m’informe là-dessus, et ce Merlin pouvait très certainement me renseigner…
Nous verrons bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axell Wolf
Simili
Simili
avatar

Messages : 176
Age : 24
Localisation : toujours derrière Yggdrasill

Feuille de personnage
HP:
80/110  (80/110)
Voyage avec : Yggdrasill

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Dim 4 Oct - 13:55

Nous venions d'atterrir dans la ville de Traverse. Le voyage en vaisseau Gummi avait été agréable, même si la lenteur de l'engin était évidente par rapport à la téléportation. Je sentais en ces lieux des Ténèbres profondent... Cette ville était pleine de Ténèbre. Cela me mettait plus à l'aise que sur l'île ensoleillée et paisible. Les gens de ce lieu paraissaient méfiants et craintifs... Et ce contre ma joie, étant donné que ma nature allait sans doutes enclancher des réactions violentes. J'entendais déjà les battements de coeur jeunes... Un frisson me parcourrut - il fallait que je reste calme. Contrairement à d'habitude, Echec ne me tentait pas ou n'influençait pas ma pensée. C'était fort étrange. Ce qu'il m'avait dit avait été vrai? Qu'il m'avait rabaissé pour la bonne cause? Je ne pouvais m'empêcher de douter. Mes mains tremblaient légèrement alors que je sentais des crocs dans ma bouche, mais les gardais très bas.
[justify]Nous descendions du vaisseau, et déjà j'entendis des gens parler à notre propos. Je ne savais pas si les gens d'ici pouvaient voir mes ailes... Mais en tous les cas je les pliais sur mon dos, l'aile blanche juste au dessus de la pointe de la noire. Les personnes présentent nous analysèrent. Apparement les étrangers n'étaient pas vraiment la bienvenue ici... Ou peut-être que la différence entre nous était assez choquante étant donné que nous voyagions ensemble ; moi aussi noir que les ténèbres, et lui aussi blanc que la lumière. Si ce n'était pour la couleur de nos ailes, nous aurions été ange et démon. Yggdrasill fit rétrécir le vaisseau et le mit dans sa poche. Quelle étrange technologie... J'avais dû rater beaucoup de choses en restant dans le QG de l'organisation... Mon compagnon aux ailes étranges mais belles m'adressa la parole :

Bon, je recherche un mage qui devrait normalement vivre ici, selon les dires de Jack. Un certain Merlin. Je ne connais pas vraiment cette ville, nous allons donc récolter des informations chacun de notre côté. Si tu es en danger, cri bien fort, à l’inverse tu verras un énorme flash si je suis en danger d’accord ? On se retrouve par ici après, bonne chance dans tes recherches.

Un mage? Très bien... Et donc pour ce nous devions nous séparer pour couvrir plus de territoire... C'était logique après tout - mais malgré ça je ne voulais pas vraiment me séparer d'Yggdrasill. Mais nous avions pri nos précautions. Au moins je savais crier fort. Je riais intérieurement. Je réfléchissais alors à qui était Jack, mais ne voulais pas le déranger avec cela maintenant, étant donné qu'il parlait assez nostalgiquement de lui... Nous nous séparions alors, lui se dirigeant vers ce qui semblait être un magasin de bijoux, et moi je me dirigeais vers une sorte de terrasse de bar. Il y avait une femme adossée à un mur que me regardait étrangement. Je tournais une dernière fois un regard vers Yggdrasill qui entra dans la joaillerie. Je retournais à ma recherche. Je m'approchais de la femme et demandais simplement :

Bonjour, je cherche un certain "Merlin" qui habite dans les alentours, pourriez-vous m'indiquer la direction?

Elle me jetta un regard noir - j'avais l'impression d'être en face de Himawari pendant un instant, cela me fit presque sourire. Elle ne dit rien et détourna le regard en levant le nez... Mais quelle snob! J'aurais bien voulu lui montrer mes griffes pour qu'elle parle, mais ce n'était pas un bon moyen de persuasion... Je décidais d'aller vers ce qui semblait être une petite boutique. J'entrais et vis trois canard blancs habillés de la même façon mais pas la même couleur. L'un d'eux était sur le comptoire, l'autre par terre en train de laver le sol, et le troisième dansait autour des tables. Je les regardais, curieux. Lorsqu'ils se rendirent compte de ma présence, ils s'arrêtèrent pour se regarder. Des canards quoi... Et des enfants en plus... Je soupirais longuement - la vie m'avait caché bien des choses. L'un d'eux dit :

Euh... Navré mais nous sommes fermés... Dit le premier.
Pourtant c'était marqué "Ouvert" sur la porte.
Nos excuse nous allions le retourner... Dit un autre petit.

Je soupirais en sortant - ils mentaient... Je n'allais pas réussir à faire quoi que ce soit avec mon apparence assez effrayante pour de simples humains... Mais je ne pouvais rien y faire. J'étais sorti par l'autre porte et je me dirigeais alors vers une ruelle sombre. Elle paraissait vide mais je voulais jeter un coup d'oeil plus approfondit. Je m'approchais donc et vis qu'il n'y avait que des caisses empilées. A part cela c'était un cul de sac. Je soupirais en me grattant l'épaule. Ce n'était pas très agréable de garder les ailes pliées ainsi. Je me dis alors que puisque personne ne pouvait me voir ici, je pourrais les étendre un peu. Je les dépliais en les étirant au maximum de leur longueur. Les grandes faisaient à peu près 1.50m chacunes... Les plus petites 70 cm. Ce n'était pas immense mais pas petit non plus... Je pris une longue inspiration et les repliais. C'est alors que j'avais l'impression qu'on me regardait. Je tournais autour de moi-même, mes griffes à la moitié de leur longueur totale, prêtes à attaquer. Mais en restant ainsi pendant un moment, je me rendis compte que ce n'était que mon imagination. Je fis disparaitre les griffes. Je remontais sur un rebord et marchais vers une grande porte de bois. A peine la porte entre-ouverte, je vis que ce quartier était assez vide et que les Ténèbres ici étaient plus profondes. Je m'avançais doucement, l'endroit trop calme pour moi. Je ressentis quelqu'un m'observer, mais cette fois-ci je déployais mes ailes, mes griffes et crocs au maximum de leur longueur, je lâchais un grognement, mais ne comptais pas crier pour ammener Yggdrasill ici - pas encore - c'était quelque chose que je devais règler moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yggdrasill
Maître de la Keyblade
Maître de la Keyblade
avatar

Messages : 111
Age : 25
Localisation : Là où le destin me conduira

Feuille de personnage
HP:
60/100  (60/100)
Voyage avec : Wolfy

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Lun 5 Oct - 10:04

J'entrai alors dans la boutique. Celle-ci était tenue par un homme. Les ténèbres n'avaient pas l'air d'avoir perverti son coeur, ce qui m'intrigua un peu au vue du lieu. En même temps, il fut un temps dans l'ancienne Illusiopolis où les ténèbres étaient sérieusement présentes, c'était vraiment très désagréable; pourtant plusieurs personnes possédaient un coeur non-souillé par les ténèbres. L'Homme pouvait donc combattre les ténèbres, quel qu'il soit, pour peu qu'il le veuille. Cet homme devait avoir près de 50 ans, mais il paraissait assez fatigué. Il parut un peu surpris de voir quelqu'un entrer dans sa boutique, du moins quelqu'un comme moi. Ce n'est pas donné à tout le monde de voir un être très "pur"... Ma "pureté", un fardeau comme un autre en somme. L'homme me dit alors:

Bien le bonjour, monseigneur. Que puis-je faire pour vous satisfaire?


Monseigneur? Tout le monde se croyait obligé de m'appeler ainsi, tous sauf mes amis... Je détestais ce titre, toutes les personnes espèrent ainsi que je sois généreux, et que je fasse des dons... D'avides et cupides personnes en somme...Quels imbéciles, seuls ceux qui m'ont considéré d'égal à égal ont reçu un don venant de moi, du moins en partie. Je répondis alors:

Je vous demanderais de ne plus m'appeler "monseigneur", je suis un homme comme un autre, nous sommes égaux. Enfin peu importe, je recherche quelqu'un qui devrait vivre dans cette ville. Il se prénomme Merlin, c'est un mage.


L'homme semblait réfléchir... Mais sur quoi? Sur ma demande ou ma réflexion? Ou alors à un moyen de me faire acheter quelques objets? C'est alors qu'il répondit:

Ecoutez, je ne sais pas qui c'est. Mais achetez moi un objet! Je les vends exceptionnellement à moitié prix : la potion est à 10000 munnies, l'éther à 25000 munnies, les tentes à 30000 et les élixirs à 50000. Ici, c'est la qualité qui pronne!


Qualité?! Peu importait la qualité, ses prix étaient exorbirtants! Je ne suis certes pas expert, mais j'avais une vage notion du prix. Il se fichait de moi parce que j'avais l'air princier?!... Calme, il fallait me calmer, surtout si je voulais préserver sa boutique. Je lui répondit alors calmement:

Non merci, cela ne m'intéresse pas. Au revoir monsieur.


Cet homme parut alors mécontent de ma réaction, me hissant au niveau des nobles... Il fallait que je l'oublie et vite, le sang montait à ma tête. Je sortit alors promptement. Je percutai alors un jeune garçon en sortant. Je m'excusai alors de l'avoir bousculé et lui me dit alors de faire attention aux autres. Je finis alors par lui demander où se trouvait Merlin, sous réserve qu'il le connaisse; il me répondit alors :

Un mage du nom de Merlin? Non, monsieur, désolé. Par contre essayez l'atelier mog, eux ils devraient savoir.


Je lui sourit alors : il me traitait comme quelqu'un... Toujours des enfants... Je lui donnai alors une perle, j'en avais plusieurs autres. Elles avaient certes de la valeur, mais il était hors de question que je les vende; j'en faisait don aux personnes méritantes. Ma prochaine destination serait donc l'atelier mog. Je finis alors par le trouver, après quelques minutes de recherches. J'y entrai alors. En entrant, ce qui me frappa était le fait qu'il n'y avait que des mogs, des mogs au coeur tout à fait pur. L'impression qui se dégageait d'eux était beaucoup plus agréable que celle avec l'homme de la Joaillerie. L'un d'eux me dit alors :

Que pouvons nous faire pour vous, kupo?

Je recherche quelq'un, il s'agit d'un mage prénommé Merlin. Il devrait normalement habiter cette planète.
répondis-je alors.

Oui, Merlin, kupo? Il habite dans le troisième quartier, derrière la grande porte avec une flamme dessiné dessus, kupo. Pour aller au troisième quartier, partez à la grande place et prenez la grande porte en face du bar, kupo.

... Je vous remercie, vous êtes bien serviable. Que faîtes vous dans cet atelier?

Nous fabriquons divers objets avec plusieurs matériaux différents, kupo. Le service est gratuit tant que vous apportez des materiaux, kupo.

... Merci, au revoir, je verrai à passer un jour.

Très bien, au plaisir de vous revoir monsieur, kupo.


Un service gratuit? Il faisait un travail pour le plaisir, sans gagner de sous. J'adorai les mogs, des êtres sincères, sans once de ténèbres et de mauvaises intentions. Le troisième quartier donc. J'allai alors vers la place dans l'espoir d'y retrouver Axell... Rien, il n'y était pas... Il trouverait bien plus tard et me rejoindrait, de plus si il avait besoin d'aide il savait quoi faire. Je poussai alors l'immense porte menant au troisième quartier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axell Wolf
Simili
Simili
avatar

Messages : 176
Age : 24
Localisation : toujours derrière Yggdrasill

Feuille de personnage
HP:
80/110  (80/110)
Voyage avec : Yggdrasill

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Mer 7 Oct - 19:43

Je ne savais pas ce qui m'arrivait, des vapeurs émanaient étrangement de mes ailes, je ne savais pas quoi faire... Je voulais les regarder de plus près, mais le danger que je ressentais m'en empêchait. Il n'y avait pas d'ennemis pour le moment, mais je sentais qu'ils n'étaient pas loin, et surtout : sur le point d'arriver. Je tentais de me calmer en reprenant une respiration normale mais je m'en sentais incapable. Je fermais un instant les yeux, et sentis quelque chose de chaud. Je réfléchissais et sentis que je brûlais... Oui je me sentais brûler... J'ouvris les yeux et regardais ma main gauche. Il y avait des lignes noires qui se dessinaient dessus. Je regardais les marques se répendre, comme brûlant ma peau au passage, la laissant se carbonniser.
Je refermais les yeux en tenant ma main fermement. Je sentis des larmes glisser de mes yeux... J'avais réellement mal... Mais vraiment attrocement. La douleur était, en réalité, située dans deux endroits : la paume de la main, et l'endroit où mon coeur aurait été si j'en avais eu un. Je serrais les crocs, ceux-ci dépassant largement ma bouche. J'avais envie de hurler, mais je ne voulais pas qu'Yggdrasill me voit ainsi. Pourquoi l'endroit du pacte faisait si mal? Je n'avais été séparé de mon nouveau frère de sang que depuis quelques minutes, et déjà la séparation faisait ses effets? Je ne compris pas - la distance entre nous n'était pourtant pas énorme... Je tremblais et tombais à genoux.
Ce n'est que au bout d'un moment que la brûlure dans ma main se calma, cependant celle dans la poitrine ne s'arrêta pas. J'aurais voulu transpercer ma cage torasique, rien que pour enlever cette douleur, mais je savais que cela ne changerait rien. Je soulevais un pied et le mis sur le sol. J'essayais de me lever, cependant la douleur me prit plus forte qu'avant. Je ne pu m'empêcher de lâcher un gémissement. N'allais-je jamais passer une minute de vie à peu près normale? Non, les évênements étaient tout le temps contre moi. Je griffais le sol, mes ongles devenus de matière solide comme de l'acier, les pavés dessous ne survécurent pas sans une égratinure.
A présent je ne pouvais plus bouger, je sentis toutes mes douleurs rejoindre le dessous de ma cage torasique. Je voulais hurler - oh oui hurler aurait pu me faire tant de bien... Mais autre chose se passa dans cet instant de douleur infinie... Je sentis un battement de coeur - pas un qui venait d'autour de moi, mais un qui venait de moi - moi... L'idée me paraissait tellement absurde, et pourtant si réelle... J'avais eu un battement de coeur sous cette peau blanche...
Cependant cela engendra une réaction de ma part... Et je ne me contrôlais absolument pas. Je me levais et me mis à courir. Je sautais de la sorte d'estrade d'un pas, et retouchais le sol si doucement que je ne l'entendis pas moi-même. C'est après un grand pas de course que je trébuchais. Ce qui avait causé ma chute? Sans doute une dalle surélevée par accident, mais cela enclencha la seconde réaction ; mes ailes se pliaient sur mon dos, et une milliseconde après, se redéployaient.
La différence de mes ailes après ce redéploiment incontrôllé, fut leur taille. Les petites faisaient au moins 2.50 mètres chacunes.. Mais le pire était les grandes : au moins 4.20 mètres de chaque côté. Avec une étendue de 8.40 mètres au total. J'étais allongé sur le sol, étant tombé après avoir trébuché. Je me soulevais grâce à mes bras et regardais correctement mes ailes. Et je ne l'avouais qu'à ce moment-là, mais... Elles me faisaient peur. Mes yeux se fermèrent lorsque mes tremblements reprirent... Je fis disparaitre du mieux possible mes griffes et serrais les poings. Evidement que mes ongles n'allaient pas disparaître entièrement, donc je les sentis s'enfoncer dans ma peau. J'ouvrais les yeux pour voir ma paume gauche ensanglantée, mais aussi une sorte de tatouage étrange. Je regardais ma main de plus près... Il y avait un aneau qui encerclait le tout, celui-ci traversé d'une épée abîmée. De chaque côté de la lame, il y avait deux ailes ; une noire et une blanche - comme les miennes... Je regardais la marque pendant quelques minutes, puis ils arrivèrent : des sans-coeurs. Je levais les yeux pour voir une ombre en train de me sauter dessus. En réalité, il y en avait au moins une dixaine en train de faire la même chose.

Je vis la scène au ralenti : je me levais, ailes totalement déployées. Celles-ci frappèrent les créatures au vol, les faisant recculer violement - certains fonçant dans des murs et disparaissant, des coeurs remontant vers le ciel avec beauté. J'attaquais les ennemis sans hésitation, utilisant à présent mes griffes et crocs.
Mais plus je frappais, plus ils étaient nombreux. Je me retrouvais à présent dans une situation délicate ; devant moi se trouvaient pas mal de sans-coeur. Je ne pris pas la peine d'en regarder le nombre que je me jetais vers une ruelle. Je courrais mais ils s'accrochaient à mes ailes trop grandes pour passer dans la ruelle. Je les avais plié sur mon dos, mais elles traînaient encore au sol. Je me jetais à droite et vis une porte. Je ne réfléchis pas deux fois à mes solutions donc me jetais contre celle-ci. Elle s'ouvrit avec un grand bruit et je tombais de l'autre côté. Je me soulevais pour fermer la porte, laissant peu de sans-coeur passer. J'entendis alors un bruit venant de l'autre côté du nouveau quartier ; une porte grinça. Je m'avançais avec prudence, mais je tremblais toujours. C'est alors que je vis de belles ailes un peu sombres avec des reflets violet. Je ne pu m'en empêcher, je sautais d'où j'étais et planais jusqu'à Yggdrasill. Il eu à peine le temps de fermer la porte derrière lui que je lui fonçais dedans.
Nous tombions tous deux au sol, je m'aggripais à lui sans réfléchir, mais je savais que c'était lui... Je sentis la brûlure dans mon coeur se calmer un peu - décidément être séparé de lui n'était pas une bonne idée.

C'est alors que j'entendis une voix, mais celle-ci venait de derrière moi, quelqu'un s'approcha.

Je savais bien que j'avais sentis un surplus de magie par ici... Mais c'est assez gênant...

Je me retournais à peine et vis un vieil homme à la longue barbe. Il me regarda d'un air étrange. Il portait des sortes de chaussons bleu, comme son bonnet pointu et sa "robe" - il portait des lunettes. Je m'aggrippais à Yggdrasill encore plus, le regardant d'un air menaçant - ce qui n'était pas dans mon intention, réellement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste Miho

avatar

Messages : 19
Age : 25

Feuille de personnage
HP:
70/100  (70/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Jeu 8 Oct - 22:38

[J'air réussi à venir avant le week-end, youiiii]

Trois cent cinquante deux. Trois cent cinquante trois. Trois cent cinquante quatre. Trois cent cinquante cinq. Trois cent cinquan… Hein quoi ? Qu’est ce que je faisais ? Mais je comptais bien sûr. Ce que les gens pouvaient avoir des questions idiotes parfois. Qu’es ce que je comptais ? Les étoiles. Ou les mondes si vous voulez, vu que les étoiles sont des mondes. Pourquoi je faisais ça ? Parce que je m’emmer…m’ennuyais. Ca fait un bout de temps que je suis parti d’Eden et je n’ai toujours pas trouver un monde avec une grande partie de ténèbres, comme me l’a demander Soala. Donc je continuais ma route. Et comme je n’ai rien à faire, je comptais…Eh, vous moquez pas. C’est pas mieux que les gens qui comptent les moutons pour s’endormir, vu qu’à la fin, ils sont tellement concentrés qu’ils ne s’endorment pas. Moi, je n’ai pas besoin de dormir beaucoup et je ne suis pas fatigué, mais si je ne fais rien pendant un moment et que je m’ennuis, je m’endors, obligé. Et ce n’était pas vraiment le lieu idéal pour ça.
Enfaîte, je me trouvais dans l’espace interdimentionnel. Les gens, normalement, pour se déplacer dedans, voyage en vaisseau gummi. Les sans-cœurs et les simili, eux, utilisent les passages des ténèbres, qui fusionnait la plupart du temps aux tunnels des vaisseaux gummi. Moi aussi, je prends ce genre de chemin…Sauf que moi, je peux y aller comme ça, sans appareil ou autre truc de ce genre. Et ouais. La classe, hein. En plus, grâce à mes ailes très développées (sur Eden, je fais partis des gens, avec mon frère, qui ont les plus grandes ailes), je dépassais tout le monde, humain, sans-cœur ou simili, sans qu’ils puissent réagir. Si ça se trouve, j’allais tellement vite qu’il ne me voyait pas.
Mes ailes battent machinalement, alors je n’avais qu’à m’inquiétais de la direction ou j’allais. Et comme j’allais le plus haut possible du canal, où personne ne va la plupart du temps, ben j’avais pas vraiment besoin de regard. C’est pour ça que j’étais sur le dos, les bras croisaient derrière ma tête, comme si j’étais allongé, entrain de compté les étoiles. Donc, où es ce que j’en étais ? Ah oui, Trois cent cinquante six, trois cent cinquante sept, trois cent cinquante huit.
Bon, je vais vous passer ce passage car je pense que vous vous en foutez de savoir combien j’ai comptais d’étoile.
Donc, au bout de ma quatre mille cinq cent quarante sept étoile…ben finalement, ce truc n’a pas marchait vu que j’ai fini par m’ennuyais. Et forcement, je me suis endormi. Oh, ça va, je me passerais de vos commentaires. Je sais, c’est comme quand on est au volant, on ne s’endort pas. Mais moi, je fais ce que je veux. Et si vous êtes pas content, c’est pareil.
Je disais donc, je me suis endormi et mis à rêver. Non, ce n’étaient pas un rêve. C’était un cauchemar.
J’étais dans une plaine. La plaine. Celle où j’avais amené mes parents à la mort. J’étais là et je regardais mes mains. J’avais ma forme d’adulte (ou de presque adulte), contrairement aux autres rêves où je revivais la scène de la disparition de mes géniteurs. Qu’allais-je donc voir alors ?
Je remis mes bras contre mon corps et me mit à marcher. Il n’y avait rien dans cette plaine qui était grande…très grande…très très grande…bon d’accord immense, voir sans fin. Je finis par m’arrêter pour réfléchir. Si je voulais voir quelque chose, il fallait mieux que je prenne de l’altitude. J’allais sauter pour m’envoler, quand une petite main attrapa la mienne. Je baissa le regard pour rencontrer les yeux bleu d’une petite fille…pourvue d’ailes…Moi. Je me figeais de surprise et d’incompréhension. Que voulait –dire ce rêve ? Avant que je ne puisse faire quoique ce soit, l’enfant pris la parole.


-Pourquoi est tu venue ? Cherche-tu à te faire pardonner ?

Sa phrase me fit sursauter. Déjà, c’est propos était un peu bizarre. Mais le plus bizarre, c’est qu’elle n’avait pas ma voix de petite fille, mais celle d’une femme âgée qui mettait complètement inconnue.

-Allez, viens.

Et elle se mit à courir, me traînant de force derrière elle en me tenant toujours la main. Nous arrivâmes finalement…ben nul part puisque que c’était pareil qu’autre part. Je ne comprenais pas ce que voulait me montrer cet être de mes rêves. Voyant que je ne comprenais pas, elle planta à nouveaux ses yeux dans les miens.

-Tu ne les vois pas ? Pourtant, ils se battent pour toi.

Puis, elle se retourna, en me léchant enfin, et montra un endroit du doigt. Intriguée, je m’approchais de l’endroit désigner par l’étrange petit double. Il me semblait voir que l’air ondulé par endroit, comme quand il y a une source de chaleur. Je concentrais mon attention sur ça. Des silhouettes apparurent. Je me figeais.

-Papa…Maman…

Ils étaient entrain de se battre contre les sans-cœurs…et ils perdaient. Je voulais m’approcher pour les aider, mais la main ferme de l’enfant agrippa la mienne et m’empêcha d’avancer.

-Ca ne sert à rien, tu ne peux rien pour eux.
-LACHE MOI. ILS VONT SE FAIRE TUER SI JE NE LES AIDE PAS !!!
-Ils sont morts, tu ne peux rien pour eux. Je veux juste que tu les observe.


J’avais beau me débattre, elle ne voulait pas me lâcher. Et mes parents étaient entrain de se faire laminer. Je sentais les larmes venir. L’une d’elle allait pointait le bout de son nez quand la scène disparut d’un coup. Ils n’y avaient plus que moi et l’autre dans la prairie. Je me tournais vers l’enfant, qui m’avait lâchée, et la vit soupirer.

-On dirait qu’on n’a pu le temps. Je te montrerais la suite une autre fois.

Puis tout se brisa. Et j’ouvris enfin les yeux. Je ne mis pas longtemps à comprendre pourquoi « on n’avait plus le temps ». J’étais arriver à la fin du tunnel interdimentionnel et je fonçais sur le monde du bout…A TOUTE ALLURE. Et je n’arrivais pas à freiner.

-Ouh, punaise, ça va faire mal.

Telle une fusée, j’entrais dans l’atmosphère et fonçais vers le sol. J’allais m’écraser. Les pavés se rapprochaient de plus en plus. La dernière chose que je pus faire avant le choc fut de rabattre mes ailes sur moi pour former une sorte de bouclier en plume tout autour de mon corps. Quelques secondes plus tard, il y eut le choc. J’attendis un peu pour évaluer la situation. D’après les gravions et la terre que je sentais sur mes ailes, qui heureusement étaient bien assez solide pour résister à un tel choc, je pus deviner que j’avais crée un gros trou. J’espère qu’on ne me fera pas payer les dégâts que j’avais causés. Une fois sur d’être hors de danger, j’ouvris mes ailes pour voir que j’étais…au fond d’un trou. Il n’était pas très grand mais plutôt profond. Je ne pouvais pas utiliser mes ailes ici. Je mis donc à grimper. Heureusement que je suis légère parce ce que sinon, j’aurais eu du mal.
Je finis par arriver au sommet. La première chose que je fis, ce fut de dépoussiérer mes vêtements. Je finis par me redresser, pour me retrouver en face de trois personnes, deux anges et un vieux. Ils me regardaient avec attention. J’étais tellement embétée qu’on met vu faire un tel atterrissage que je ne pus dire qu’une chose.


-Euh, salut. Ca va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wh-empire.forumactif.com
Yggdrasill
Maître de la Keyblade
Maître de la Keyblade
avatar

Messages : 111
Age : 25
Localisation : Là où le destin me conduira

Feuille de personnage
HP:
60/100  (60/100)
Voyage avec : Wolfy

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Ven 9 Oct - 23:18

Hrp: je lance d'abord les dés et j'écris ensuite, si ça ne convient pas dites le moi. J'ai fini au passage.

La suite des évènements m'échappa totalement, je ne compris pas vraiment ce qui venait de se passer : d’abord il y eut Axell qui me fonça droit dessus sans que je le vois vraiment, un peu après avoir ouvert la porte. Cette rencontre m’étonna étant donné la fulgurance avec laquelle il m’avait rejoins. Etait-il si pressé de me retrouver ? Cela m’étonnais, même si c’était effectivement le cas : Wolfy était en mesure de se débrouiller seul, dans le cas contraire il aurait hurlé. Un autre fait troublant me vint à l’esprit : depuis quand avait-il des ailes de cette envergure ?? Elles étaient largement plus grandes que celles que je lui avais confié. Etait-ce mon don qui réagissait face à un Simili ? Ou alors le pacte agissait-il bizarrement avec lui ? Je l’ignorais totalement étant donné qu’il était le premier Simili qui m’ait été donné de voir. Je ne pouvais pas deviner les effets de ces capacités… Etaient-elles néfastes pour lui ? Cela allait-il empirer ? Si c’était le cas j’annihilerai le pacte et mon don… Quitte à perdre de nouveau connaissance.
Mes réflexion furent finalement interrompues par l’arrivée d’un vieil homme : il avait une grande barbe blanche, une robe de sorcier bleue et un chapeau bleue pour couronner le tout. Ce vieillard correspondait en tout point à la description du carnet de Jack, il devait s’agir de Merlin, l’enchanteur. Il dit alors :


Je savais bien que j’avais sentis un surplus de magie ici… Mais c’est assez gênant…


Un surplus de magie ? Parlait-il des ailes de mon compagnon ou des miennes ? Il était plus probable qu’il parlait des ailes d’Axell, étant donné l’anomalie. Cet enfant loup m’agrippait assez fort avec ses griffes, tout en me lançant un regard noir. Ses pulsions ou ses instincts commençaient à revenir, il devait se calmer. Je lui dis alors tout en serrant contre mon torse :

Chut… Calme toi… Je suis là maintenant, ne t’inquiète pas…


Je me comportais comme un père à son égard… Etrange n’est-ce pas ? Je me relevai alors tranquillement tout en soutenant Wolfy. Il avait l’air de se calmer, petit à petit. Je voulus alors questionner le vénérable mage quand soudain quelque chose vint se fracasser contre le sol, creusant un trou d’une grande profondeur. Je n’avais pas du tout distinguer qui cela pouvait être, ou quoi. Cependant « cela » remonta rapidement. Il s’agissait en fait d’une jeune femme, un ange en fait… Il y en avait plus que ce que je l’aurais imaginé, et moi qui me croyais unique… Elle se dépoussiéra un peu et finis par remarquer notre présence et nous dit alors gênée :

Euh, salut ça va ?


Un langage familier… C’était bizarre pour une « ange », si s’en était bien une. Elle venait certainement de se téléporter, un peu comme moi, sauf que la chute était un peu plus… dure que la mienne. Toutefois elle ne semblait pas avoir subie de graves dommages, mais j’allais d’abord m’en assurer. Je me retrouvai alors derrière elle et lui dit tout en palpant son dos :

Ne bougez pas, je vérifie juste que tout va bien.


Apparemment, cette jeune femme ne semblait pas s’être rendue compte que deux de ses côtes étaient cassées… Je pris cela sur moi, elle ne s’en rendrait certainement pas compte, et moi ça irais, j’en avais vu de plus belles. J’eus le temps de faire le transfert avant qu’elle ne me repousse violemment, ce qui était compréhensible en soi. J’ai toujours manqué de tact avec les filles. Je lui dis alors :

Excusez mes manières un peu brusques, mais je devais m’assurer qu’il n’y avait pas de liaisons internes trop grave. Je me nomme Yggdrasill, mon ami s’appelle Axell Wolf, et voici le grand mage Merlin.


Finalement, les présentations durent s’écourter, des ennemis arrivèrent, je le pressentais. Avant qu'il n'apparaissent, j'eus juste le temps de dire:


Merlin, retournez dans votre maison, c'est un lieu sûr. Wolfy, si tu penses être capable de te combattre tu peux rester, je te fais confiance là-dessus; sinon pars avec Merlin, je pourrais m'en occuper seul. Quant à vous mademoiselle, vous feriez mieux de suivre Merlin, pour votre propre sécurité. "Ils" arrivent!



EDIT: bon je dois donc attendre que Axell et Celeste lance leurs dés pour ensuite poster mes actions et relancer les dés donc... ok. Arrete moi si je fais encore une erreur.


Dernière édition par Yggdrasill le Mer 14 Oct - 9:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Ven 9 Oct - 23:18

Le membre 'Yggdrasill' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Ennemis' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Attaque' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raion
Simili
Simili
avatar

Messages : 327
Age : 23

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Sam 10 Oct - 20:12

/!\ On lance les dés et c'est au post suivant que ces dés sont comptés. C'est à dire pour exemple :
" Yggdrasil lance ses dés, Axell lance ses dés, Celeste lance ses dés, Yggdrasil utilise son post pour décrire les actions de ses dés précédément lancé et lance de nouveaux dés si les ennemis sont toujours debout ou si il veut une nouvelle rencontre. "
Voilà, si vous avez des questions n'hésitez pas.
Pour ce tour ci tu as deux solutions :
- Editer ton post et faire comme dit ci-dessus
- Que ton prochain post ne comporte aucune action d'attaque, et donc tu devras attendre deux tours avant de recomptabiliser tes dés.
Bon Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axell Wolf
Simili
Simili
avatar

Messages : 176
Age : 24
Localisation : toujours derrière Yggdrasill

Feuille de personnage
HP:
80/110  (80/110)
Voyage avec : Yggdrasill

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Jeu 15 Oct - 20:46

Je ne pourrais pas dire que cette journée ai été la meilleure de mon existance - même si j'en connais un peu moins que la moitié, je doute avoir passé des journées aussi étranges de toute ma vie... J'avais donc atteri lourdement sur Yyggdrasill qui tomba assez violement en arrière, puis il y avait eu l'apparition de ce mage en pyjama... Et étant ce que j'étais, une telle proximité avec mon compagnon me rendis un peu... Sur le bord? Il fallait que je garde tous les muscles de mon corps bien concentrés, ne pas faire de geste brusque. Le moindre mouvement pourrait m'entraîner à dévorer mon ami - ce qui n'était pas réellement mon but. Enfin, je dis "ami", c'était plus mon frère maintenant. Cependant est-ce normal qu'un homme veuille tuer son frère, j'en doute sincèrement...
Avec l'effort de me retenir, j'eu mal aux muscles, l'acide lactique parcourant la chair brûlante. Je sentis Yggdrasill caresser mes cheveux assez doucement. Cela me calma un peu - puis il y ajouta des mots :
Chut… Calme toi… Je suis là maintenant, ne t’inquiète pas…
Je m'aggripais le plus doucement possible à lui, mes muscles se décontractant. Décidément être séparé de lui ne me faisait aucun bien... Cela allait être bien ennuyeux malgré tout... Je repris une respiration normale pendant qu'il se redressa en me soulevant comme si j'étais une plume - cependant je refusais de le lâcher. Il prit une inspiration pour parler quand il y eu un grand bruit. Etant enfoui dans le torse de mon frère de pacte, je ne vis pas l'impacte directement mais constata les dégâts. Il y avait une sorte de trou assez large dans le sol, il semblait profond. Je me serrais encore plus contre Yggdrasill en entendant quelque chose gratter le sol et la terre pour sortir. Je jetais un regard vers la créature, et vis... Une fille. Oui, il y avait une fille qui sortait du sol, elle avait les cheveux blonds ondulés. Elle était entourée et couverte de poussière. Elle passa un coup rapide sur sa robe pour enlever la poussière qui atteri à ses pieds. Ce n'est qu'après que la poussière se soit un peu dissipée que je me rendis compte qu'elle était à peine blessée. Je vis qu'elle avait des ailes.
Décidément ils étaient nombreux ces anges, en plus elle puait un peu la lumière... Je comprenais ce que Himawari ressentait près de Yuki. Et en repensant à lui, je me demandais ce qu'il lui était arrivé. Les chaines les avaitent englouti aussi? J'espérais qu'ils étaient tous les deux en vie. Il fallait que je repasse à Illusiopolis à un moment, prendre des nouvelles, mais je ne voulais pas que qui que ce soit prenne connaissance de la nouvelle Organisation... Si je partais, il fallait que ça se fasse discretement. C'est alors que quelque chose me vint à l'esprit : le pacte. Si mes ailes étaient devenues comme ceci après quelques minutes de séparation, que ferait une journée? Je craignais que notre séparation éveillait mon instinct de façon trop puissante... Je pris peur en réalité.
La fille prit la parole... Et celles-ci me paraissaient un peu stupides :
Euh, salut ça va ?
Elle parraissait gênée... Mais avait-elle un cerveau dans cette tête de piaf? Je n'aimais pas cette fille, elle était trop simpliste... Mon instinct a souvent raison! Mais tort aussi... Je ne savais pas si je devais lui faire confiance. En tous les cas, Yggdrasill me posa, je me mis au sol, flasque. Il s'approcha d'elle et l'analysa en disant simplement :
Ne bougez pas, je vérifie juste que tout va bien.
Je sentis mes crocs grandire dans ma bouche, et il était très probable que je le montrais bien, pas que qui que ce soit ne me regarde... Etant donné que c'était elle le centre d'attention. J'avais envie de cracher. Je le vis transferer les blessures de la fille sur lui - une raison de plus pour m'énerver. Mais lorsque je vis qu'il était encore couvert de cicatrices qui m'avaient appartenue, je ne dis rien, baissant les yeux. Une fois le transfert terminé, il se reccula en s'excusant :
Excusez mes manières un peu brusques, mais je devais m’assurer qu’il n’y avait pas de lésions internes trop grave. Je me nomme Yggdrasill, mon ami s’appelle Axell Wolf, et voici le grand mage Merlin.
Personne n'avait un objet remplaçable à proximité? Tant pis! Je me contentais de mordres assez sauvagement la peau à l'intérieur de ma bouche, arrachant des bouts de peau de joue intérieurs. Alors c'était comme ça chez Yggdrasill, faire ami-ami avec de parfaits inconnus? J'avais envie de hurler - mais attirer l'attention sur moi n'était pas mon but, déjà que je devais avoir l'air bien stupide... Cette fille avait intérêt à être reconnaissante envers Yggdrasill ou elle finirait en pâtée pour loup - traduction : elle finirait entre mes crocs.
Echec n'avait rien dit depuis bien longtemps, en réalité, depuis que les ailes étaient apparues... Je jetais un bref regard vers celles-ci... Elle traînaient au sol derrière moi, les couleurs inverses semblant aller à merveille côte à côte. Elles étaient si grandes... ce n'était pas normal. Je soupirais puis retournais mon regard vers les autres. Merlin faisait parti du décor [algue XD = je fais l'algue pendant les TPE *faut pas chercher*], la fille paraissait totalement contente - ce qui m'énerva encore plus. Mais Yggdrasill n'était pas aussi calme que les autres, il prit la parole rapidement :
Merlin, retournez dans votre maison, c'est un lieu sûr. Wolfy, si tu penses être capable de te combattre tu peux rester, je te fais confiance là-dessus; sinon pars avec Merlin, je pourrais m'en occuper seul. Quant à vous mademoiselle, vous feriez mieux de suivre Merlin, pour votre propre sécurité. "Ils" arrivent.
Et comme il l'avait prévu, des ennemis arrivèrent... Il y avait deux ombres accompagnées de quatre reflets - ma gorge se serra. Jamais je n'avais combattu contre les miens - ils étaient plus utile de notre côté, mais je n'avais pas le choix, je devais protéger Yggdrasill. Il avait transféré des blessures ce qui signifiait qu'il était sans doutes plus faible que normalement.
Je me levais sur mes pieds, restant accroupi, les griffes grattant le sol. Mes ailes battèrent fortement pendant que je me mettais protectivement devant en grognant. Mes crocs dépassaient amplement ma bouche. Yggdrasill pensait-il que je ne pourrais combattre? Pff, mais quel amateur. Je tournais un regard vers lui, souriant largement, mes dents brillant dans le peu de lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raion
Simili
Simili
avatar

Messages : 327
Age : 23

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Sam 17 Oct - 16:29



1 => C'est le petit + qui permet d'ajouter une face de dé à lancé : Le nombre de lancé est limité à 5 cependant vous pouvez lancé n'importe quel dé. ( Le Dé Boss est limité à 1 par combat et seulement dans les endroits spéciaux. )
2 => Nombre de lancé de Dés par Face : Mettez le nombre de lancé que vous voulez faire, ainsi vous n'aurez pas à utiliser plusieurs fois le +.
3 => C'est l'endroit où l'on choisit la face du dé que l'on veut lancé. Ainsi vous avez le choix entre : Ennemis, Magie, Attaques, Gains et Boss.

Exemple concret :
> Je veux faire Trois attaques et Deux Magies, je choisis donc la face Attaque dans le premier endroit, puis je met un " + " et je prend la face Magie sur mon deuxième lancé. Ensuite je mets les nombres adéquats dans " Nombre de Lancés ", c'est à dire 2 pour la Magie et 3 pour l'Attaque.

Voilà, maintenant vous savez comment lancé un dé =)
Pour toutes questions merci de s'adresser à moi directement par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Dim 18 Oct - 17:34

Le membre 'Axell Wolf' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste Miho

avatar

Messages : 19
Age : 25

Feuille de personnage
HP:
70/100  (70/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Sam 7 Nov - 14:14


Le choc avait été rude. Assis dans mon trou, je me frottais la tête. Aie, aie, aie. Pourquoi avait-il fallut qu’elle s’endorme en volant ? J’étais déjà pas très doué réveillé, alors endormie, je vous dis pas.
Une fois remis du choc, je sortais facilement. J’étais couverte de terre. Génial. Je commençais à me secouer, ne supportant pas qu’il y est de la terre dans mes sublimes ailes, je remarquais enfin qu’il y avait des gens. Oups. Mon visage blêmit légèrement et je me figeais de suite. Ouais bon je sais, je suis bizarre mais quand je suis gênée, je ne rougis pas, je palis.
Après leur avoir parler d’une manière bien simple, je poussais un gémissement à peine perceptible. Merde, j’avais du me casser quelque côte à cause de cet atterrissage forcé. J’en raté vraiment pas une.
L’un des anges se rapprocha de moi. Il alla derrière moi et posa ses mains sur mon dos, à l’endroit où j’avais mal. Une chaleur sortit d’elle et la douleur disparut aussitôt. Je poussais un soupire de soulagement. Je me retournais vers lui et lui fit un beau sourire sincère.

- Merci de m’avoir soigné. Vu comme je suis maladroite, avec en plus les côtes cassés, j’allais encore me faire mal où blesser quelqu’un. Je suis un danger ambulant.

Elle dit la dernière phrase en rigolant légèrement.
Il se présenta, ainsi que les deux personnes qui l’accompagnaient. Je me tournais vers les autres, mon beau sourire n’ayant pas quitté mes lèvres.

- Bonjour, moi c’est Céleste. Ravi de vous rencontrer. Dite, on est où là. J’ai pas vraiment eut le temps de voir où j’étais arrivé, vu que j’ai dormi en volant. Je sais, c’est pas malin, mais bon, j’y peux rien si quand je m’ennuis, je m’endors.

Et mince, j’avais recommencé à déballer plein de truc inutile. Je me remis à rire, gênée.

- Je suis désolé, je suis très bavarde.

A peine j’avais prononcé cette phrase que je tournais la tête, mon visage soudain très sérieux. J’avais senti quelque chose. Des ténèbres approchaient.
En effet, des sans-cœurs et de simili apparurent. Quand je vis les petites créatures noirs, mon cœur se serra. Calme. Il ne fallait pas que la rage prenne possession de moi.
L’ange qui m’a soigné m’avait soigné me demanda de suivre le mage. Mais il n’en était pas question. Il n’était pas dans mes habitudes de fuir un combat. Heureusement, mes armes n’avaient pas été abîmé dans ma chute. Je décroché ma double lance, la faisant tourner dans ma main gauche, tandis que je dégainé mon sabre avec ma main droite. L’amulette brillait autour de mon cou, prés à appeler le protecteur que m’avait donné Soala.
Je me mis en position, au côté des deux anges. Celui qui m’avait dit de partir parut étonné de voir que je voulais me battre.

- Désolé, mais il est hors de question que je prenne la fuite. Je suis partit en voyage pour me battre contre les ténèbres. Je me suis entrainée pendant des années, ce n’est pas pour fuir à la première occasion.

Je me tournais à nouveau vers les monstres, le visage fermé mais de l’excitation dans le regard. Ben oui, j’aime bien me battre moi. Bon d’accord, je suis un peu stressé car c’est mon premier combat contre les sans-cœur depuis mon entrainement. Il était tant d’utiliser mes compétences. Je tendis mes ailes pour prendre mon envol. Je suis plus doué en l’air. Je me mis à planer à quelque centimètre du sol.

[hrp: Pardon encore pour tout ce retard]


Dernière édition par Céleste Miho le Sam 7 Nov - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wh-empire.forumactif.com
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Sam 7 Nov - 14:14

Le membre 'Céleste Miho' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attaque' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Magie' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yggdrasill
Maître de la Keyblade
Maître de la Keyblade
avatar

Messages : 111
Age : 25
Localisation : Là où le destin me conduira

Feuille de personnage
HP:
60/100  (60/100)
Voyage avec : Wolfy

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Dim 8 Nov - 12:06

Comme je l’avais pressenti, des ennemis arrivèrent : deux Ombres et… cinq autres créatures que je ne connaissais pas du tout. Mais j’arrivai toutefois à deviner ce qu’ils étaient : très probablement des similis au vu de la réaction de Wolfy. Combattre les siens, en serait-il capable ? Je pense que oui, car Axell ne voudrait pas qu’ils me blessent, qu’ils me fassent du mal, il voudrait me protéger comme je tentais de le protéger. Quant à cette « ange », elle me répondit alors :

Désolé, mais il est hors de question que je prenne la fuite. Je suis partit en voyage pour me battre contre les ténèbres. Je me suis entraînée pendant des années, ce n’est pas pour fuir à la première occasion.


Entraînée ? On aurait presque dit une vengeance personnelle à l’encontre des Sans-cœur. Pouvais-je lui faire confiance ? Mon instinct me dit que oui, mais mon expérience me dit de me méfier, juste par précaution. Merlin s’en alla alors, comme je lui avais demandé. Soudain je perçu une vague odeur de sang, d’où pouvait-elle venir ? La source que j’identifiais finalement était la bouche d’Axell. Il venait encore de se mutiler… Sûrement de ma faute, encore une fois… Qu’avais-je pu faire ? Une réponse possible était que ma communication facile avec les autres pouvait quelque peu l’énerver, par colère ou jalousie. J’en discuterais après avec lui.
La jeune fille pris alors un peu son envol, elle devait probablement être plus à l’aise en l’air. Les ennemis commençaient à bouger vers nous. Je savais qu’essayer de raisonner un sans-cœur tel qu’eux était impossible, mais était-ce le cas pour ces similis ? Je m’avançai alors prudemment pour tenter de les raisonner quand l’un d’eux fonça droit sur moi. Je ne m’y attendais vraiment pas, mais j’eus tout juste le temps de me baisser en faisant le grand écart pour l’éviter. Malheureusement ils agissaient de concert : un autre simili fonça sur moi peu après l’autre, à ma hauteur. Je ne pu éviter le coup qui me projeta en arrière. Ce n’est pas encore finis vu qu’un troisième chargeait droit sur moi alors que j’étais encore en l’air, cependant cette fois, c’et lui qui se fit avoir : je me rétablis rapidement à l’aide de mes ailes, évitai la charge et pris finalement sa tête pour l’encastrer dans le sol. Je fis un saut en arrière pour m’assurer un moment de répit. Je demandai alors à Axell :


Dis-moi, les Similis tels qu’eux ne se détourneront pas des ordres reçus je suppose ? Si c’est le cas, ne te sens pas obligé de t’occuper de tes frères, je pense pouvoir m’en sortir contre eux. Ne fais pas d’actes suicidaires non plus, je tiens sérieusement à toi, et surtout, ne t’inquiète pas pour moi, je supporte très bien les blessures transférées.


Yggdrasill : 80/100
Axell Wolf : 100/100
Celeste Miho : 100/100
Ombre1: 50/50
Ombre2 : 50/50

Reflet1 : 50/70
Reflet2 : 70/70
Reflet3 : 70/70
Reflet4 : 70/70
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Dim 8 Nov - 12:06

Le membre 'Yggdrasill' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attaque' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Magie' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axell Wolf
Simili
Simili
avatar

Messages : 176
Age : 24
Localisation : toujours derrière Yggdrasill

Feuille de personnage
HP:
80/110  (80/110)
Voyage avec : Yggdrasill

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Dim 8 Nov - 13:12

L'ange qui était tombée comme une pierre nous fit un joli petit discourt bien inutile, puis lorsqu'elle vit les sans-coeurs arriver, elle déclara :

Désolé, mais il est hors de question que je prenne la fuite. Je suis partit en voyage pour me battre contre les ténèbres. Je me suis
entraînée pendant des années, ce n’est pas pour fuir à la première occasion.

J'avoue avoir eu envie de me moquer d'elle... S'entraîner? Sérieusement je ne pensais pas qu'elle prenait sérieusement en compte le fait que même une tapette à mouche pouvait l'écraser. Et si elle tentait de montrer qu'elle était forte, elle se trompait carrément de manière... Je fus distrait de ma pensée quand je vis Yggdrasill s'avancer, les bras ouverts. Mais que faisait-il?! Il voulait négocier avec des reflets?! Je n'eu pas le temps de le prévenir que les similis se jetèrent sur lui. Pour ma part, les sans-coeurs s'amusaient bien à entrer dans le sol, disparaitre un instant puis réapparaissant quelques mètres plus loin - leur jeu commença à m'énerver. Je ne pus cependant pas quitter Yggdrasill des yeux, je le voyais se faire prendre des coups par des reflets qui enchaînaient les attaques les uns après les autres... Tel était leur façon d'attaquer. Yggdrasill réussi à esquiver en utilisant ses ailes - le reflet qui l'attaquait s'était écrasé face contre terre. Durant un instant de répis, Yggdrasill me dit :

Dis-moi, les Similis tels qu’eux ne se détourneront pas des ordres reçus je suppose ? Si c’est le cas, ne te sens pas obligé de t’occuper de tes frères, je pense pouvoir m’en sortir contre eux. Ne fais pas d’actes suicidaires non plus, je tiens sérieusement à toi, et surtout, ne t’inquiète pas pour moi, je supporte très bien les blessures transférées.

Moi, jouer les suicidaires? Nah! La bonne touche de sarcasme dans ma pensée venait d'Echec. Peut-être supportait-il bien les blessures transférées, mais il n'aurait aucune des miennes après le combat. Assumer ses actes était vital. Je me redressais et ordonnais aux similis d'arrêter. Ils ne m'attaquèrent pas, ni rien, mais se jetaient sur les autres. Entre-temps l'autre ange-mouche s'était envolée. Yggdrasill était de nouveau attaqué, je me jettais sur eux ; ils ne m'attaqueraient pas, mais moi, si! A l'aide d'un enchainement d'attaque, je réussi à "tuer" l'un des reflets. Cependant je n'avais pas le droit de crier victoire, pas encore, étant donné que l'un des sans-coeur me griffa le dos entre les ailes. J'étais un simili, oui, je n'avais pas d'émotion... c'était à moitié vrai... Echec me donna la douleur, lui qui pouvait la ressentir. Je serrais les dents et m'attaquais à un autre simili, le blessant simplement.

Yggdrasill dégage dès que tu as mal, je peux me débarasser d'eux! Ils ne sont pas mes frères - c'est toi qui est le mien!

Je m'apprêtais à relancer une série d'attaques, quand je fus gelé un instant sur place ; la présence d'un simili de qualité supérieure... Himawari? Est-ce que Himawari était dans les parages? Je ne savais pas, mais quelqu'un, un simili comme les membres de l'Organisation nous observait... Echec grogna ; j'allais donner à cette personne un joli spectacle, montrant que moi, j'avais choisi mon camp.
Cette idée me bouleversa - à l'instant même j'avais décidé de ne plus faire partie de l'Organisation... Mais que faire sans eux? Ils viendraient me chercher, envoyant tous leurs similis inférieurs... Sans compter Himawari qui ne pourrait plus se servir de moi... Elle enverait d'autres membres me chercher... Mais il me m'auront jamais!

Yggdrasill : 80/100
Axell Wolf : 80/100
Celeste Miho : 100/100
Ombre1: 50/50
Ombre2 : 50/50
Reflet1 : 0/70
Reflet2 : 50/70
Reflet3 : 70/70
Reflet4 : 70/70

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Dim 8 Nov - 13:13

Le membre 'Axell Wolf' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste Miho

avatar

Messages : 19
Age : 25

Feuille de personnage
HP:
70/100  (70/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Sam 14 Nov - 19:12


J’observais mes deux coéquipiers temporaires. Le dénommé Yggdrasill avait l’air plutôt sympa, c’était cool. Il y avait quelque chose chez lui qui me rappeler Cliffor. C’était bien, elle aimait bien ce genre de personne. Sauf que vu que mon grand frère n’arrêtait pas de m’engueuler. Allez savoir pourquoi.
Par contre, l’Axell, je le sentais pas trop. Déjà, j’avais la même impression qu’en regardant les types en blanc. Apparemment, ils étaient la même chose, des similis. Bah, je m’en foutais un peu qu’est ce qu’il était. Ce qui m’énervait, c’était son regard méprisant. Quand mon regard croisa le sien, je lui rendis un regard noir, genre : me cherche pas, toi. Puis je me retournais vers les monstres. Les gars avaient commencé par s’occuper des simili. Je décidais donc de m’occuper des sans-cœurs
Par un puissant battement d’aile, je me propulser sur les deux sans-cœurs. Ils étaient un peu à l’écart des créatures blanches et restaient collé l’un à l’autre, sautant de gauche à droite. Première étape, il fallait les séparer, ça serait plus facile. Je rangeais vite mon sabre et concentra ma magie dans ma main. Une lueur jaune la recouvrit. Je la tendis ensuite vers le ciel et un éclair tomba en plein entre les deux monstres. Il ne les toucha pas, mais au moins, il les avait séparés. J’en profitais pour foncer sur le plus proche. A peine je touchais le sol que je sortis mon sabre et tailladais le monstre noir, qui explosa en plein de particules noirs avant de disparaître.
L’autre monstre se jeta sur moi. J’évitais partiellement le coup en reprenant de la hauteur. Mais il lacera mon bras, créant une longue griffure d’où un liquide vermeil s’empressa de s’échappait. Fouillant dans mon sac tout en me mettant hors de porté, je sortis un bande de tissus blanc que j’enroulais autour de mon avant bras. Ce n’était pas grand-chose, mais ça empêcherais l’hémorragie de continuer pendant quelques minutes, le temps de finir le combat et de me soigner vraiment.
Je jetais un coup d’œil aux autres. Le mage s’était barré, écoutant ce qu’Yggdrasill lui avait dit. Ce dernier s’était pris un coup un peu plus tôt en voulant parler à son ami. Lui avait aussi était bléssé et semblait perdu dans ses pensées. Donc, globalement, il allait bien. Malgré que je ne les connaissais que depuis peu et que je n’aimais pas trop Axell au premier abord, j’étais contente qu’ils n’avaient rien.
Me repositionnant bien, je m’apprêtais à retourner au combat pour détruire le dernier sans-cœur. J’irais ensuite les aider à combattre les simili.

-Allez, c’est reparti.


Yggdrasill : 80/100
Axell Wolf : 80/100
Celeste Miho : 90/100 PM: 70/80
Ombre1: 0/50
Ombre2 : 50/50

Reflet1 : 0/70
Reflet2 : 50/70
Reflet3 : 70/70
Reflet4 : 70/70


[hrp: Voila, désolé encore pour toute cette attente]


Dernière édition par Céleste Miho le Sam 14 Nov - 19:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wh-empire.forumactif.com
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Sam 14 Nov - 19:12

Le membre 'Céleste Miho' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaque' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yggdrasill
Maître de la Keyblade
Maître de la Keyblade
avatar

Messages : 111
Age : 25
Localisation : Là où le destin me conduira

Feuille de personnage
HP:
60/100  (60/100)
Voyage avec : Wolfy

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Lun 16 Nov - 15:49

Manifestement nos adversaires n'avaient qu'une infime chance de réussir à nous inquiéter réellement. Axell venait de mettre en pièce un des Similis tandis que cette jeune fille venait tout juste de vaincre une Ombre. Ils se débrouillaient tous deux très bien, même si ils n'agissaient pas de concert. Il s'agissait je pense d'un souhait beaucoups trop important pour qu'il puisse se réaliser maintenant, mais je ne perdais pas espoir qu'il puisse se réaliser.M'arranchant à mes pensées, Axell me lança alors:

Yggdrasill dégage dès que tu as mal, je peux me débarasser d'eux! Ils ne sont pas mes frères - c'est toi qui est le mien!


Un frère... C'était exactement ce lien qui nous liait tous les deux grâce à un pacte... Il ne devait pas vraiment avoir de répercussion sur les personnes, il s'agissait plus d'une promesse ou d'un voeux; quoiqu'il en fut je le considérais très sérieusement.
En observant mes deux compagnons je pu admirer ainsi deux styles de combat différent: un style agressif et bestial, opposé à un style plus stratégique et réfléchit. On peut dire qu'ils se complétaient: la stratégie de l'ange consistant à isoler un ennemi ne pouvait réellement fonctionner que sur des Sans-coeur car ils n'agissent pas de concert; face à des Similis qui semblaient réfléchir, cela aurait été problématique, et même contre des ennemis assez nombreux. Quant à Wolfy... ses attaques sauvages et brutales étaient assez efficaces contre la plupart des ennemis, toutefois il prenait ainsi énormément de risque et cela, j'espère qu'il y remédirait rapidement. Sa perte... non je préférais ne pas y penser.
La premier contact nous avait séparé de cette jeune fille: nous contre les Similis, et elle contre les Sans-coeur. Cela imporatait peu, elle se débrouillerait bien seule, au vu du caractère qu'elle avait. Je préparai alors le sort Glacier puis le lançait droit sur le groupe de Simili, ils eurent le reflexes de l'éviter mais se séparèrent comme je l'espérais. Je concentrai alors des énergies magiques dans mon corps. Une fois cela fait je fonçai droit vers un des Similis et m'arretai juste devant lui. Complètement perdu par ce qui venait de se passer, il ne réagi presque pas. J'enchaînai alors avec un coup surpuissant, l'envoyant ainsi en l'air, toutefois je ne pu guère faire autre chose dans l'immédiat à cause de ses compagnons: l'un deux m'attaqua en traître et l'autre tenta de m'immobiliser en m'enlaçant. J'eus tout juste le temps de sortir de son étreinte avant que son compagnon ne tente à nouveau de m'attaquer. Quant au dernier, il était en tran de redescendre. Je pris mon envol et fit un salto avant pour le frapper avec mon pied, cela eu pour effet de l'enfoncer dans le sol. Je redescendi alors près de lui en préparant un Brasier et lui dit:


Je t'accorde le repos, être du néant. J'ose espérer que ton âme ne sera plus en tourment. Feux pur et élementaire, purifie cet âme en peine et accorde lui le repos éternel... BRASIER!


La boule de feu le consumma entièrement. Je me tournais alors face à Axell et lui dit:


Ne tue pas par vengeance. La haine ne fait qu'engendrer la haine, ainsi tu entres dans une boucle interminable, un cercle vicieux et sans fin.
Concernant ce que tu m'as dit, je me retirerais si il le faut, mais il en va de même pour toi.


Yggdrasill : 60/100 pm: 60/80
Axell Wolf : 80/100
Celeste Miho : 90/100 PM: 70/80
Ombre1: 0/50
Ombre2 : 50/50

Reflet1 : Rest In Peace
Reflet2 : Rest In Peace
Reflet3 : 70/70
Reflet4 : 70/70
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Lun 16 Nov - 15:49

Le membre 'Yggdrasill' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attaque' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Magie' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axell Wolf
Simili
Simili
avatar

Messages : 176
Age : 24
Localisation : toujours derrière Yggdrasill

Feuille de personnage
HP:
80/110  (80/110)
Voyage avec : Yggdrasill

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Lun 16 Nov - 19:48

L'ange pure, la fille, semblait se débrouiller relativement bien, mais je tentais tant bien que mal de ne pas y faire attention. Je regardais Yggdrasill qui avait acquiessé à mes paroles, puis s'était jeté sur un autre reflet. Je l'observais détruire l'un d'eux, je lançais un sourire satisfait - j'espérais que le Simili de niveau supérieur présent en prenait de la graine, car il verrait sans doutes ça arriver sur lui si il faisait partie de l'Organisation. Mais c'est alors que j'arrêtais un instant ; si je me battais contre l'Organisation - je renonçais aussi à devenir humain... Cela me fit mal aussitôt - je voulais être humain, avoir un coeur... Serais-je capable d'y renoncer si facilement pour aider Yggdrasill? Je n'étais pas sûr - et après tout j'avais des émotions grâce à Echec, avais-je besoin de mes propres sentiments? Ma propre vie? Je ne savais pas - Cependant lorsque j'entendis Yggdrasill gémir un instant, je me tournais pour voir qu'il avait été poussé, puis avait réussi à créer une boule de feu.
Je le regardais, inquiet. J'allais attaquer quand je sentis un battement dans mon torse, je m'écroulais à genoux. Un autre battement me traversa, puis un autre...

Axell, laisse-moi sortir vite! Cria Echec dans ma tête.

Un instant plus tard je hurlais en me sentant déchiré de tous les côtés, des larmes de sang glisser de mes yeux. Je sentais ma peau se déchirer et je vis de la vapeur noire sortir de mon corps. La douleur disparut instantanément - et je ne sentais plus rien, juste une soif de sang incroyable. Echec était debout derrière moi et me tenait alors que je tentais d'attaquer Yggdrasill.

"Axell, Yggdrasill est ton frère! Reprend-toi!"

La voix d'Echec dans mon oreille me fit redescendre sur terre - il y a quelques instants j'avais été un simili... J'aurais pu m'attaquer à Yggrasill, à cause de sa nature, je secouais la tête en me remettant les idées en place. Echec s'était s'éparé de moi, et je me rendis compte que je ne voyais que d'un oeil... Oui, il était juste derrière moi, et je n'avais plus d'émotion, j'étais redevenu un simili normal, mais pour un court instant... Je devais profiter de ce moment avec Echec pour faire deux fois plus de dégât - Echec avait la même puissance que moi et avait son propre corps - le calcul de nos dégâts était facile. Je me jettais sur un reflet, suivit de près par Echec. J'arrivais à lui porter un grand coup, le mordant à la gorge. Echec fit la même chose que moi deux secondes plus tard, pendant que je m'étais jetté sur l'autre reflet. Echec était mon miroir parfait, je le regardis faire disparaitre le reflet entre ses crocs - je ne pu voir que son oeil gris, l'autre dont il était aveugle sous une mèche. C'est en le regardant que je vis qu'il avait deux ailes d'un côté ; il avait prit mes deux ailes blanches... Je me tournais pour voir les miennes, j'avais les deux noires d'un seul côté... Oui, Echec était un miroir parfait, mais aussi mon contraire.
Après avoir blessé le second reflet, je m'éloignais un instant du combat, me sentant faiblir. Je n'avais pas d'émotions mais mes mouvements étaient bien plus faibles et lents... Echec me suivit et courru vers moi. Je tombais un instant au sol, mais il me souleva. Il me mit sur mes pieds et murmura :


"Merci."

Puis dressa sa main devant lui - je collais ma paume à la sienne et Echec disparut. Je gémissais un instant de douleur puis me relevais de toute ma hauteur. J'avais un peu de sang glissant de ma bouche, mais cela avait peu d'importance - je souriais, heureux d'avoir retrouvé mes émotions. Je levais mes yeux vers Yggdrasill et lui fit un large sourire avant de me relancer dans la bataille, prêt à libérer Echec si jamais j'avais besoin de lui, ce qui pourrait être le cas pour achever les dernières créatures.



Yggdrasill : 60/100 pm: 60/80
Axell Wolf : 80/100 HP - 60/80 MP
Celeste Miho : 90/100 PM: 70/80
Ombre1: 0/50
Ombre2 : 50/50
Reflet1 : Rest In Peace
Reflet2 : Rest In Peace
Reflet3 : Rest In Peace (70-30-30=0)
Reflet4 : 50/70 (70-20)


Dernière édition par Axell Wolf le Mar 17 Nov - 15:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Lun 16 Nov - 19:53

Le membre 'Axell Wolf' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attaque' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Magie' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste Miho

avatar

Messages : 19
Age : 25

Feuille de personnage
HP:
70/100  (70/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Lun 16 Nov - 20:57

Pendant ce temps, j’étais en l’air, les jambes repliés tailleurs, les ailes battant régulièrement pour me maintenir en hauteur, entrain de galérer à mettre cette stupide bande de tissus pour arrêter le sang de couler. En même temps, je n’étais pas vraiment concentré. Je regardais le petit sans-cœur qui sautait pour essayer de la toucher. Problème : il ne pouvait sauter qu’à deux mètres. Or, j’étais à cinq mètres du sol.

Je finis enfin par faire un nœud avec le tissu pour qu’il tienne. Je ressortis mon katana et décrochais ma lance pour me lancer à nouveau dans le combat. Bon, il y avait des nuages au dessus de ma tête. Je pouvais m’en servir pour prendre par surprise la créature… Huuuuuuuum… Ouais, ça pouvait le faire. Je battais un peu plus fort des ailes et prit de l’altitude, entrant dans la masse cotonneuse. Je pouvais voir le sans-cœur, mais lui ne pouvait plus me voir. Paaaaaaarfait.

Je me dirigeais ensuite tranquillement au dessus de la bestiole, légèrement en derrière pour qu’elle ne me voit qu’au dernier moment. Je remis ma lance dans mon dos et me stoppais, me mettant droite, en position debout. Je finis par rabattre mes ailes contre mon dos.

Je restais cinq secondes la où j’étais. Puis, je tombais, me mettant la tête la première. Je dégringolais la distance qu’il restait à une vitesse folle. A la fin, je ne pus, à la fin, me retenir de crier.



-Bansaaaaaaaaaaaaaaaï !!!!



Ma lame le transperça, tendit que je rouvrais mes ailes pour me rattraper avant de m’écraser – ça serait dommage. Il fut sonner sur le coup, alors j’en profitais pour lui assenais deux autres coups. Il disparut comme son ami quelques instants plus tôt. Bon, ben ça s’était fait. J’allais maintenant aider les deux autres.

Bon, globalement, on gagnait. Yggdrasill s’était fait blessé à nouveau, mais il terrassait ses adversaires. Du côté d’Axell…j’avoue que j’ai pas compris. A un moment, il y en avait deux. Je crois que, quand j’ai vu ça, si quelqu’un me regardait, il aurait pu voir deux poing d’interrogation danser et sauter au dessus de ma tête. Bon, cherche pas à comprendre, Céleste, c’est au dessus de ton niveaux de compréhension. Oui, je sais très bien que je ne suis pas très futé.

Mais malgré moi, j’essayais de comprendre. J’étais entrain de me taper le front avec mon poing pour mettre en route mes neurones. Du coup, je n’ai pas vu l’un des simili qui glissa dernière moi et me donna un coup.

Je me fis propulser au sol plus loin. Je fus pris d’une grande fureur. Quand j’essayais de réfléchir, fallait pas me déranger. Déjà parce que c’était rare, mais en plus parce que j’avais du mal à mettre mon cerveau en route. Alors qu’on m’interrompe, ça me mettait hors de moi.



-Tu vas voir, saleté. On ne m’empêche pas de réfléchir impunément.



Je sortis mon sabre et lui donna un coup. Le monstre recula vite, blessé et se dirigea vers un autre ange. Je me mis à le poursuivre, bien décidé à le tuer. Criant comme une malade :



-REVIENS ICI TOUT DE SUITE, LACHE !!!!

Yggdrasill : 60/100 pm: 60/80
Axell Wolf : 80/100 HP - 60/80 MP
Celeste Miho : 70/100 PM: 70/80
Ombre1: 0/50
Ombre2 : 0/50

Reflet1 : Rest In Peace
Reflet2 : Rest In Peace
Reflet3 : Rest In Peace
Reflet4 : 30/70


Dernière édition par Céleste Miho le Lun 16 Nov - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wh-empire.forumactif.com
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A la recherche du mage   Lun 16 Nov - 20:57

Le membre 'Céleste Miho' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attaque' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Magie' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche du mage   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche du mage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Last Memories :: Plateforme de l'Eveil :: ●Ville de Traverse :: 1er Quartier-