Kingdom Hearts Last Memories



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Memories ( Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Memories ( Libre)   Ven 30 Juil - 5:58

Ca ne faisait pas si longtemps qu'elle n'avait retrouvé. Le goût amer de ce baiser volé semblait rester sur ses lèvres comme un rêve. Elle l'avait laissé partir, lui promettant d'essayer de trouver un remède, d'apprendre le Grand Evangile. Il s'agissait d'une magie dont lui avait un jour parlé sa mère, un soin de grande puissance capable selon la légende de pouvoir soigner même les plus terribles maladies.
Comment pouvait-elle promettre d'apprendre ce sort de légende? Elle se rappelait tout juste des histoires que sa mère lui racontait à propos d'anciennes magies et de peuples oubliés. Cela faisait si longtemps depuis que le monde avait été presque détruit par les Sans Coeurs et était devenu la Forteresse Oubliée, qu'elle avait presque tout oublié. elle ne se rappelait juste que de quelques birbes, des souvenirs heureux et insouciants...

En cette journée paisible, elle avait décidé de faire un tour dans le centre ville du Jardin radieux. Le Comité de restauration dont elle faisait parti avait réussit à ramener à la normale une grande partie de la ville et avait eu le plaisir de retrouvé l'ancienne boutique de sa mère sans jamais oser y entrer... Elle n'y était jamais entrée jusqu'a aujourd'hui.
En passant devant l'ancienne vitrine, Aeris contempla son reflet. Pas étonnant que ses amis se soit inquiéter dernièrement, elle pouvait voir malgrés la poussière qui maculait la vitre que sa peau était plus pâle qu'a l'accoutumée et que ses yeux étaient gonflés par les larmes non retenues. Depuis qu'elle avait revu Cloud, quelque chose avait craqué en elle et même son sourire permanant ne pouvait cacher le fait qu'elle passait ses nuits à pleurer dans son sommeille.
Elle avait peur que le temps lui manque ou qu'elle ne réussisse pas dans son entreprise et que Cloud meurt de son étrange maladie.
Si elle était venue dans la boutique de sa mère, c'était pour faire resurgir en elle les souvenirs qu'elle avait enfouit au fond de sa mémoire. Ifalna était une fleuriste très réputée à l'époque, elle pouvait faire pousser des fleures même dans les sols les plus infertiles et avait transmis ce savoir à sa seule enfant. Mais elle était aussi et surtout une guérisseuse de talent. L'art des soins est peu être accessible aux magiciens de tous horizons mais personne ne pouvait égaler les magies des guérisseurs nés. C'était là un patrimoine et une hérédité rare dont les origines étaient oubliées... Mais Aeris savait que sa mère lui avait parlé de leurs origines à toutes deux.
C'est pour cela qu'elle était à présent seule devant la porte du vieux magasin abandonné. Si elle n'arrivait pas à se souvenir, elle devrait aller voir soit dans la bibliothèque, ce qui était proscrit à cause de Maléfique, ou de demander conseil a YenSid...

La jeune femme resta un moment contemplative devant la porte de l'édifice. Elle avait peur, elle ne pouvait le nier. Le souvenir de l'attaque des Sans coeur était encor bien présent en elle. Elle approcha ses mains de la poignée de la porte, pris une grande inspiration et ouvrit.
Un sourire attendris apparu sur son visage. A part la poussière, le magasin était exactement comme avant. Les tables, les pots colorés, tout était à sa place. Elle entra et remarqua entre deux énormes pots une petite chaise en bois qui un jour avait été peint en rose mais dont la couleur était à moitié partie.
Elle se revoyait encor à quatre ans s'asseoir à cet endroit pour regarder maman travailler ou en train de préparer une couronne de fleure pour jouer à la reine.
Aeris avança dans la sombre échoppe, ses pas étouffés par la poussière accumulée depuis des années. Chacun de ses mouvements faisait voler la saleté ambiante, créant comme une brume aux pieds de la jeune femme qui se rapprochait du comptoir. Elle regarda la vielle caisse enregistreuse qui l'avait aidée à apprendre à compter, envahis par les toiles d'araignée...

"Maman... "
Les souvenirs revenaient, doux et amer à la fois. Ses bêtises quand elle faisait tomber les fleures ou quand elle avait noyer une des plante en voulant l'arroser trop souvent. Ses jeux, seule ou avec ses amis qu'ils organisaient dans la boutique quand il y avait peur de client. Les moments de tendresse, les instants de bonheur...
Elle retira du doigt la poussière recouvrant un vieil arrosoir, révélant la couleur verte de l'objet sous le gris ambiant.
Elle ferma les yeux, se rappelant des fois où elle et sa mère sa mère jouaient à se lancer de l'eau dessus avec les arrosoirs. Puis elle sursauta en entendant la porte claquer. Son coeur se mis à battre à vive allure. A présent, elle était dans le noir quasi complet. Les fenêtres étaient bien trop poussiéreuses pour que les rayons du soleil éclaire la boutique. Tentant tant bien que mal ( et plus mal que bien) de retraverser la pièce pour rouvrir la porte. Dans le noir, elle se cogna deux fois l'orteil contre de vieux pots d'argile et glissa sur un vieux chiffon à moitié bouffé aux mites, maculant au passage sa robe de poussière avant de réussir à arriver devant la porte et la rouvrir.
Une fois de plus elle sursauta car, par un hasard des plus complet, elle vit que quelqu'un se trouvait juste devant celle ci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Jeu 2 Sep - 6:53

(H-S : Ça te vas si c'est moi qui répond? )

Roxas n'avait jamais été des plus prudents.
Curieux, oui. Obéissant, oui, jusqu'à un certain point. Attentif, assez pour ne pas se faire surprendre par une horde de Sans-Coeur dans ses missions.
Mais, peut-être dû à une certaine naïveté, cette innocence qu'on retrouvait seulement dans les êtres nouveaux-nés, il n'était pas des plus prudents.
Ceux qui lui adressaient la parole le remarquait par sa franchise dans ses mots. Pour cela, il était tout le contraire de son ami Axel qui complotait de tous côtés.
Dans ses batailles, il avait énormément confiance en ses capacités, jusqu'à parfois sous-estimer ses adversaires ainsi que ses propres faiblesses. Sûr, il avait affronté et vaincu de nombreux ennemis plus dangereux les uns que les autres : De gigantesques Sans-Coeur, Riku, Saïx... Il avait aussi des victoires à son compte qu'il aurait préféré ne pas posséder.
Ce que le blond n'avait jamais encore vraiment comprit, c'est qu'on finissait toujours par rencontrer quelqu'un de plus fort que soi.

Après des heures d'errances à travers certains mondes qu'il connaissait, Roxas avait finalement rencontré une petite armée de Sans-Coeur. Sa précédente semi-défaite contre l'être ailé du manoir l'avait laissé amer, et il voulait se prouver à lui-même qu'il savait encore se battre. Or, il avait utilisé tous ses pouvoirs de guérison sur le Chapelier, qui en avait beaucoup plus besoin que lui, et le Simili restait avec quelques blessures mineures sur les bras et le corps. La faim ne le tenaillait pas encore, mais il savait que cela ne tarderait plus. Après tout, si les Similis n'avaient plus de coeur, ils possédaient encore un estomac!
Donc, le jeune avait enfin trouvé des cibles sur lequel libérer ces sentiments qu'il ne devrait pourtant pas posséder, mais il ne s'inquiétait aucunement de son état physique actuel, imparfait pour une bataille l'opposant à plusieurs monstres à la fois.
Roxas se battit avec toute la force dont il était capable, se délivrant ainsi des pensées qui l'assaillaient depuis sa renaissance. Il n'avait jamais jusqu'alors eut à penser à la mort de Xion, car il était depuis ce temps en Sora. Le décès d'Axel l'avait tout aussi secoué, mais là encore il ne le voyait qu'à travers les yeux de son Autre. Tout lui paraissait alors moins réel.
Cependant, tous ces questionnements, ces frustrations, retombaient maintenant sur l'esprit du Simili. Et lui qui n'avait jamais vraiment ressenti quoi que ce soit avait de la difficulté à gérer ces changements d'un seul coup.
À tout cela s'ajoutait à présent ses inquiétudes pour Naminé et Madd Hatter. Que faisaient-ils? Étaient-ils en sécurité?
En vie? Roxas ne pouvait le savoir.

Un avantage des batailles était qu'elles vous éclaircissait l'esprit. Évidemment, puisque vous ne deviez penser qu'au moment présent, sinon chances étaient que votre histoire s'arrête là.
Mais quand on était complètement incapable de faire cela, la situation finissait pas mal tourner.
Le jeune au regard couleur de l'océan ne pouvait se concentrer, et il se faisait rapidement encercler par les Sans-Coeur qu'il avait pourtant toujours eut de la facilité à éliminer. Il avait beaucoup trop la tête ailleurs pour affronter un groupe d'adversaires, car il n'avait plus d'esprit tactique. Seulement son instinct de guerrier qui ne pouvait parvenir à exterminer des Sans-Coeur de partout à la fois, et en particulier quand ses réflexes étaient ralentis par des blessures antérieures.
Il finit donc par fuir à l'aide d'un Portail des Ténèbres, pour réapparaître dans un monde dont il ne connaissait rien avant aujourd'hui.
Des gouttelettes d'un rouge profond roulèrent sur les gants de cuir du Simili, qui dut enfin prendre état de ses blessures.
Hé merde! Alors qu'il voulait chercher des réponses à propos de son retour parmi les vivants, il perdait son temps - et son énergie - à combattre contre tout ce qui lui tombait sous la main!
Roxas avouait cependant qu'il était plus calme maintenant qu'il s'était défoulé sur des Sans-Coeurs. Il pourrait reprendre sa quête, une fois qu'il aurait reprit des forces.
Le blond testa ses réserves de magie; il réussit de cette façon à guérir une taillade qui s'étendait le long de son bras droit, mais ce fut tout ce qu'il put effectuer. Il décida donc de parcourir ce nouveau monde, découvrir s'il pourrait y trouver une potion ou deux.
Une jeune femme entra dans son champ de vision, sans pour autant le remarquer. Elle disait étrangement quelque chose au blond qui se souvint finalement de ce genre de ''déjà-vu''. Sora connaissait cette personne, et c'est pourquoi Roxas se sentit attiré par elle. La brunne dégageait une aura de gentillesse, mais aussi de tristesse, qui intrigua le jeune Simili. Il se décida donc à la suivre car, si elle connaissait son Autre, elle pourrait certainement lui parler un peu des événements présent? À moins qu'elle déteste les Similis, comme tout le reste du monde d'ailleurs.
Discrètement, Roxas talonna d'assez loin la jeune femme pour éviter d'être repéré. Une autre habitude qui lui restait de ses jours dans l'Organisation : Ne pas se faire remarquer des habitants des mondes.
La brune entra finalement dans un établissement vieilli par les années et y resta un bon moment. Roxas attendit à l'extérieur, indécis quant à ce qu'il devrait faire maintenant, lorsqu'un coup de vent assez violent le prit par surprise en fermant la porte de l'endroit où se trouvait la jeune femme.
Il se demanda s'il devrait ou non aller voir comment allait la fille, quand la porte se réouvrit avec l'aide de la brune qui posa ses yeux d'un vert émeraude sur lui.
Le blond s'interrogea immédiatement sur ce qu'elle pouvait découvrir sur lui d'un seul regard. Pourrait-elle voir qu'il était un Simili d'un seul coup d'oeil? Son manteau de l'Organisation qu'il portait allait-il déclencher une autre bataille avant qu'un mot ne soit prononcé? Ou ses quelques blessures au visage la laisserait-elle sceptique quant au danger que représentait le nouveau venu?
Au moins, il pourrait dire quelque chose...


-... Salut.

Très court comme salutation, mais au moins c'était un début.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Dim 26 Sep - 2:21

C'était un garçon. Un garçon qui ne devait pas être plus âgé que Sora. Il ne semblait pas avoir plus de 15 ou 16 ans avec sa petite taille et ton allure juvénile. Ses yeux cependant trahissaient une maturité certaine. Elle se sentit un peu ridicule d'avoir sursauté comme ça en le voyant, autant qu'elle était mal à l'aise à l'idée qu'il la voie à moitié maculée de poussière.
Il la salua et Aeris ne put manquer de remarquer son air interrogatif. Sans doute était-il étonné de voir quelqu'un ici. Il n'était certainement pas originaire du Jardin Radieux mais l'état des bâtiments alentours était assez éloquent pour qu'un étranger devine que personne n'avait vécut ici depuis des années.
La jeune femme fit un sourire franc et chaleureux à ce nouveau venu. n'ayant jamais vu en personne de membres de l'organisation XIII, jamais elle n'aurait put deviner par ses vêtements que l'adolescent en face d'elle avait été un jour des leurs.

'Bonjour! Tu n'es pas d'ici il me semble! Bienvenue au Jardin Radieux!" dit-elle, tentant de le mettre à l'aise et de calmer son coeur encore secoué par la surprise.
C'est à cet instant qu'elle pris conscience des estafilades qui marquaient le visage de ce jeune inconnu. Il semblait s'être battu il n'y a pas très longtemps. En regardant ainsi de façon plus concentrée le visage du garçon, elle cru l'avoir déjà rencontré. Son visage lui disait franchement quelque chose. En faite, elle était persuadée qu'avait un regard moins sérieux et des cheveux bruns ce garçon pourrait presque ressembler à Sora. souriant à cette pensée, la guérisseuse épousseta sa robe et s'approcha du blondinet.

"Je vois que tu es blessé. Je peux te soigner si tu n'a riens pour le faire."
Elle ne savait toujours rien des intentions de cet inconnu, ami ou ennemi peu importait. Un blessé reste un blessé. C'était son devoir de soigneuse que de l'aider à refermer ses plaies en utilisant sa magie. Sans même attendre les réponses de l'intéressé, elle intenta et lança un sort de soin sur l'adolescent.
"Voilà... ça va mieux?"

(Pardon pour la réponse courte et pour ma longueur à répondre mais je viens juste de déménager et ça a été assez compliqué ces derniers temps. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Jeu 21 Oct - 5:07

Compte tenu des circonstances, Roxas s'était attendu à bien des réactions de la part de la jeune femme. Elle aurait pu être soupconneuse quant à ce qu'il faisait là, ou nerveuse face à un étranger qui semblait fraichement sorti de l'arène au Colisée de l'Olympe. Ce à quoi il ne s'était certainement pas attendu, c'était qu'elle lui souhaite la bienvenue dans le monde actuel.
Le Jardin Radieux... Un nom qui réveillait certains souvenirs appartenant auparavant à Sora.
Le blond les réprima pour ne pas se rappellé plus longtemps que, malgré sa liberté, son âme restait liée à celle de son Autre. Ces liens qui l'attiraient encore et toujours à la suite des traces de Sora.
Entre les images défilant dans son esprit, le Simili ne put ignorer quelques unes des plus vivaces. Il vit des personnes dont les noms lui furent chuchotés : Un brun avec une cicatrice au visage.
Leon. Un blond aux yeux bleus qui lui ressemblait étrangement. Cloud. Une adolescente à la chevelure plutôt courte qui souriait démesurément. Yuffie. Et une brune au regard d'émeraude, une expression sereine sur ses traits doux. Aeris.
Tout cela se déroula l'espace d'une seconde ou deux, et rapidement Roxas vit que la brunette - Aeris - semblait presque le dévisager. Évidemment... ses blessures. Le jeune allait ouvrir la bouche pour tenter de s'expliquer, cependant qu'Aeris le devança en lui proposant de le soigner.
Roxas ressentit la surprise l'envahir. Elle ne le connaissait pas, ne savait pas s'il avait de mauvaises intentions ou non. Elle ne connaissait même pas son nom! Et pourtant, elle voulait l'aider. Était-ce cela, les agissements d'un être doté de coeur? Aider sans rien demander en retour, croire que le bien triompherait éternellement du mal, voir les qualités des autres avant leurs défauts?
Le blond sentit que la jeune femme au regard vert se rapprochait de lui, et immédiatement une énergie chaude et douce entoura Roxas, faisant guérir ses dernières blessures avec une rapidité exemplaire. La force de guérison de la brunne était telle que même le Simili comprit qu'elle avait un don pour cela.
Lorsque le sort s'estompa, Roxas sentit ses muscles se détendre. Il ne découvrait que maintenant à quel point ses absurdes batailles l'avaient laissé amoché. La voix d'Aeris s'éleva une fois de plus dans le silence des lieux, demandant cette fois à l'autre s'il allait mieux.


-Oui. Merci, Ae...

Roxas avait faillit faire une belle bêtise. La jeune femme ne s'était jamais présentée; il ne pouvait pas l'appeller par son prénom! Elle pourrait lui demander où il avait appris cette information, et après? ''Et bien, tu voies, je suis en fait le Simili de Sora, Roxas, et je suis capable de voler ses souvenirs. Tu connais l'Organisation XIII? J'en faisais partie!'' Bien sûr! Une idée de génie!...
Laissant tomber ses sarcasmes intérieurs pour se concentrer sur la réalité, il reprit là où il s'était arrêté dans la conversation.


-Aeuhm... Je m'appelle Roxas.

(H-S : Pas de problème, je comprend ^^ J'étais moi-même en grosse période d'examens la semaine dernière, raison pourquoi je ne te répond qu'aujourd'hui.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Lun 25 Oct - 4:41

"Oh mais de rien! Ravie de te rencontrer Roxas." répondit avec sincérité la guérisseuse.
Son hésitation avant de se présenter avait quelque chose de mignon. Aeris prenait ça pour de la timidité, ignorant que son interlocuteur avait en faite faillit faire une gaffe monumentale.

"Moi c'est Aeris. Excuse moi d'avoir sursauté tout à l'heure je ne m'attendais pas à voir quelqu'un ici. Les maisons par ici n'ont pas été complètement restaurées... "
Son regard se perdit un instant sur les bâtiments autour d'eux. Ses yeux se firent mélancolique, avec ses yeux gonflés, on aurait pu penser qu'elle était sur le point de pleurer. Ce n'était pas le cas du moins pas tout de suite. La seule personne pour qui elle versait des larmes désormais c'était Cloud.
"Si tu cherche une boutique ou quelque chose du genre je peux t'aider si tu le souhaite."
Ses yeux d'émeraude descendirent à nouveau sur le garçon et la jeune femme se remis à sourire chaleureusement comme si la vague de tristesse qui l'avait traversé quelques secondes plus tôt n'avait jamais existé. Elle devait se hâter de faire revenir en elle les souvenirs de son enfance concernant le Grand Evangile, Qui sais combien de temps il lui restait? Mais elle se devait tout de même aider cet étranger s'il en avait besoin. C'était son devoir en tant que membre du Comité de Restauration de la ville! Et puis il lui rappelait tant ce chère Sora... Comment ne pas vouloir l'aider d'une façon quelconque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Mar 30 Nov - 1:38

Le jeune blond réprima un soupire de soulagement; Aeris n'avait pas interprété son récent bafouillage pour ce qu'il était réellement. Quoiqu'il aurait été difficile pour elle d'en deviner la véritable raison, sachant qu'elle ne savait même pas qu'il était un Simili.
La brunette se présenta ensuite, expliquant que les maisons n'avaient pas toutes été restaurées. Cela surprit Roxas. Qu'était-il arrivé à ce monde pour qu'on doive y reconstruire les édifices, pourtant d'allure solide? Il pourrait poser la question plus tard. Le jeune combattant remarqua finalement le regard tristement étrange de son interlocutrice, comme si elle retenait des larmes. Ce sentiment sur le visage de la guérisseuse disparut presque aussi rapidement qu'il était venu, alors qu'elle proposait son aide à l'ancien numéro XIII de l'Organisation.


- Tu m'as déjà bien aidé en soignant mes blessures, assura-t-il en faisant un sourire en coin.

Peut-être était-il un Simili, cela ne l'empêchait pas de vouloir retourner les faveurs qu'on lui offrait. Aeris l'avait guéris; à lui maintenant de faire quelque chose pour elle. Si elle voulait bien, évidemment.


- Pourquoi te trouvais-tu toute seule dans cette maison délabrée?

Roxas regarda l'intérieur de la place, pleine de poussière et de saletés. Il était clair que la jeune femme, d'apparence si douce et innocente, ne se trouvait pas là parce qu'elle aimait l'ambiance ou la décoration de l'endroit.

- Tu voulais la reconstruire? Ou tu y cherchais quelque chose? Je pourrais t'aider, ou au moins te tenir compagnie...

Roxas ne connaissait rien du Jardin Radieux, mais ce qu'il avait appris en voyageant dans divers autres mondes était que, peu importe le lieu, le temps ou le moment, le danger pouvait régner. La Clé du Destin ne savait pas si c'était dû aux souvenirs de Sora ou à ses propres sentiments, mais il ne voulait pas laisser Aeris seule dans un lieu pareille. Elle était sans aucun doute une excellente guérisseuse, mais une combattante? Aucune idée. Les Sans-Coeurs cependant n'hésiteraient pas à faire d'elle une victime, si ils décidaient de s'en prendre à elle.

(H-S : Encore désolée pour la lenteur de ma réponse > < Les cours prennent beaucoup de mon temps...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Mar 30 Nov - 22:15

Elle était bien reconnaissante à ce jeune homme de vouloir l'aider. Le soigner était bien peu de chose, elle s'étonnait toujours de la reconnaissance que ses nombreux "patients" lui montraient. Elle avait un don alors elle devait s'en servir c'était aussi simple que ça. Elle n'allait pas laisser des personnes sans soin.
Roxas lui demanda alors ce qu'elle faisait dans cette maison. Ne voyant pas l'intérêt de mentir à ce sujet, c'est en toute sincérité qu'elle lui teint ces mots:/i]
"Je... En faite cette maison est celle où j'ai grandis. Cela fait de nombreuses années que je n'y étais pas venue. Plus personne ne m'y attend depuis longtemps... Mais j'ai besoin de me souvenir de quelque chose. C'est très important. Un ami qui m'est très chère a un problème et pour l'aider il faut que je me rappel de la façon d'utiliser une magie très particulière. Je doute que tu puisse m'aider à me rappeler de mon passé mais c'est très gentil d'avoir proposé."
[i]Sa main fine et délicate se posa sur la petite plaque nominative où le nom des Gainsborough avait presque disparu sous le poids de la poussière, du temps et de l'oubli.

"Mais ta compagnie est la bienvenue. Peut-être m'éviteras-tu de sombrer dans la mélancolie. "
Pourquoi accepter la présence d'un inconnu si elle avait volontairement occulté Léon et Youffie de son expédition? Sans doute Par ce qu'un inconnu ne la connaissait justement pas et ne connaissait pas Cloud. Sans nommer l'homme qu'elle aimait, elle pourrait peut-être se confier à quelqu'un. Elle effleura une seconde la poche où reposait la bague que lui avait offert le guerrier puis se tourna vers la porte.
"Et bien allons-y Roxas! Par contre il fait très sombre à l'intérieur je te conseil de faire très attention."
Et elle ouvrit la porte de l'ancienne boutique de fleure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Mar 7 Déc - 2:13

Roxas fut étonné d'entendre qu'Aeris avait grandi dans cette maison. Pour lui, la brunette avait l'air si jeune, peut-être dans la mi-vingtaine. Le Simili ne connaissait rien des ravages du temps, lui dont la vie se comptait en mois. Il ne pouvait pas croire qu'en peut-être une dizaine d'années, une telle maison pouvait subir tant de dégâts. Évidemment, quand les seuls mondes où vous aviez vécus étaient presque figés dans le temps, celui-ci semblait moins dévastateur qu'il ne l'était réellement.
Aeris lui expliqua qu'elle cherchait quelque chose, un souvenir plus précisément. Elle devait retrouver une magie pour aider l'un de ses amis.
Le blond pouvait compatir à ces problèmes.
Il se demandait de quel ami elle parlait et s'en inquiétait inconsciemment. Les mémoires de Sora l'affectaient encore, le rendait soucieux au sujet de personnes qu'il n'avait jamais rencontré en chair et en os. L'ami d'Aeris était-il Leon? Cloud? Cid? Roxas laissa ses interrogations sans réponse, ne voulant pas s'enfoncer plus profondément dans les souvenirs qui appartenaient à son Autre. De toute façon, c'était peut-être mieux qu'il ne le sache pas. Comme cela, il ne pourrait pas trahir sa véritable identité en parlant un peu trop, comme il avait faillit faire tout à l'heure lors de leurs présentations.
L'attention de Roxas fut attirée vers la plaque que toucha la jeune femme sans sembler s'en rendre compte. Il put y lire, avec beaucoup de concentration, le nom de famille Gainsborough. Il n'y avait plus à en douter, c'était bien la maison d'Aeris.
La brune l'invita finalement à l'intérieur de l'édifice, affirmant qu'il pourrait peut-être lui remonter un peu le moral. Il était sceptique à ce sujet, mais si sa seule présence pouvait la réconforter, ce serait déjà un début.
La maison se révéla être aussi un magasin de quelque sorte. Des pots trainaient un peu partout, un objet que Roxas n'avait jamais vu - un arrosoir, lui dit une petite voix - se tenait près du comptoir. Des petits sachets, ouverts, se dévidaient de graines toutes différentes les unes des autres... Une partie de son esprit semblait réunir les morceaux d'un casse-tête pour découvrir quel type de magasin s'était tenu ici, mais l'autre moitié de son âme regardait l'image complète de ce casse-tête sans être capable d'énoncer ce que c'était. Des couleurs vives, de la terre, de la pluie, du soleil...


- C'est... un magasin de fleurs?

Voilà, il avait trouvé!
Roxas remarqua un amas de pétales séchés au sol, près d'un pot cassé. Il n'aurait jamais crut que des gens puissent acheter et vendre des fleurs. Durant toute sa courte vie, il les avait vues dans la forêt de la Cité du Crépuscule et au Pays des Merveilles. Ah, oui, et aussi dans le château de la Bête... La Bête, justement, semblait accorder une importance particulière à sa fleur. Elles avaient peut-être une signification importante pour les personnes dotées d'un coeur.
Malgré la poussière et les marques du temps, Roxas pouvait deviner l'ancien charme de l'endroit. Même dans son triste état, il lui restait quelque chose de spécial, de lumineux. Pourtant, les ténèbres avaient fait de la place leur antre, si on ne croyait que ce que nos yeux percevaient.


- Ce devait être très beau. Tu n'as jamais pensé à revenir et y reconstruire ta maison?

Le jeune blond ne savait pas si c'était dû à son élément, la lumière, ou si c'était pour une toute autre raison, mais il ressentait définitivement que quelque chose de spécial avait habité, ou habitait encore, les lieux. Cela lui faisait penser à une lumière dorée, plus chaude qu'un crépuscule mais plus douce que celle du soleil. Un peu ce qu'il avait ressenti quand Aeris c'était occupé de ses blessures.

- Ta magie particulière... c'est ton don pour la guérison?

Ironique comme lui, un être des ténèbres, avait comme pouvoir la lumière. La lumière ne provenait-elle pas de la force du coeur? Il devrait plutôt maîtriser le feu, comme Axel. Ou les ténèbres, même, pour équilibrer la puissance lumineuse de Sora. Mais non. Il avait hérité du pouvoir de lumière, et de ce fait, il était attiré par celle-ci.

- Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, évidemment. Mais j'ai ressenti ton pouvoir de guérison, et il est très fort! Plus encore que...

Zexion.

- Que celui d'une personne de ma connaissance!

Il était difficile de surveiller ses mots en présence d'Aeris; elle semblait si gentille que Roxas devait faire doublement attention. Il avait déjà trop confiance en elle.
C'était mauvais de faire confiance. En fin de compte, Roxas c'était toujours fait trahir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Mar 7 Déc - 18:25

De retour dans la vieille boutique, Aeris pris un pot pour bloquer la porte avec et ainsi avoir un peu de lumière. Et voilà qu'elle se faisait encore absorber par ses souvenirs. C'était presque comme si elle sentais à nouveau la douce odeur des plantes qui planait dans la pièce il a bien des années. Dans son coeur comme dans son esprit, elle n'avait rien oublié de l'atmosphère chaleureuse qui régnait ici. Elle évitait intentionnellement de penser à ce jour fatidique où les sans coeur avaient absorber ce monde... Roxas demanda si c'était une boutique de fleure. C'était l'évidence même.

"Oui. Ma mère était fleuriste."

La jeune femme s'approcha du présentoir où se trouvaient les paquets de graine. Il y en avait qui étaient éventrés, leur contenue rependu sur le sole avait pourrie. Elles étaient inutilisables. Malgré tout, elle se pencha pour ramasser celles qui étaient au sol pour les mettre dans un pot vide. Ifalna n'avait jamais aimé le bazar dans sa boutique. Contrairement à Roxas qui n'était jamais venu ici et qui ne voyait sans doute que ce qu'il avait pu être, Aeris voyait ce qu'il n'était pus et remarquait d'un coup d'oeil ce qui n'allait pas, les imperfections et les marques du passage des sans coeurs... Roxas lui posa une nouvelle question au moment où elle ramassait au fond d'un grand vase brisé un cadre avec une photo d'une très belle femme tenant dans ses bras une petite fille d'environ quatre ans qui lui ressemblait beaucoup.

"Revenir est... trop douloureux. J'ai grandis ici mais jamais je ne pourrais à nouveau y vivre. Trop de drame se sont déroulés."

Courageuse, elle l'était mais ça ne suffisait pas pour qu'elle revienne vivre dans les ruines de son ancienne vie. Elle posa la photo sur une étagère, là où était sa place. Puis elle se rendis derrière le comptoir et jeta un coup d'oeil à l'escalier qui menait à l'étage. Au milieu, il y avait un tablier encore couvert de terre, déchiré par les griffes des êtres des ténèbres qui avaient envahis son monde. Voyant cela, Aeris posa une main sur sa bouche et respira profondément pour s'empêcher de fondre en larme. Elle recula et détourna le regard. Heureusement Roxas continuait de lui parler, la ramenant à la réalité bien moins cruelle que les souvenirs de l'attaque. Sans compter que ce qu'il avait à dire était très intéressant.
Il connaissait quelqu'un qui avait un pouvoir de guérison? Peu être cette personne aurait-elle entendu parler de comment utiliser le Grand Evangile.


"Vraiment? Je croyais être la dernière... Cette personne a peu être entendu des légendes sur le Grand Evangile? Tu veux bien me dire de qui il s'agit et où je peux le trouver?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Lun 13 Déc - 8:48

Alors c'était le magasin de la mère d'Aeris qui s'était trouvé içi, de nombreuses années auparavant. Malgré son absence de coeur et sa curiosité envers la jeune femme, Roxas décida de ne pas lui demandé qu'était advenu de sa mère. Il avait un mauvais préssentiment envers la réponse qu'il obtiendrait.
Le blond regarda Aeris commencer à faire le ménage de la pièce. Il sembla hésiter un instant, se demandant si il pouvait l'aider dans sa tâche même s'il n'avait aucune idée de l'arrangement correct de l'endroit. Il se décida à l'aider, mais d'une façon qui se voulait subtile. Il prit l'un des pots cassés se trouvant au sol et récupéra ses pièces qu'il plaça dans la base de la poterie, avant de la placer sur le comptoir pour que la brune en dispose à sa guise.
Aeris expliquait qu'elle ne pourrait pas revenir vivre en ces lieux, car les souvenirs qu'elle y retrouvait étaient trop douloureux. Le Simili se tourna vers elle, à la recherche de quelque chose à dire, quand il remarqua la photo qu'elle venait à peine de replacer sur une étagère. C'était l'image d'une femme et d'une fillette, cette dernière ressemblant à une mini Aeris. Roxas devina que cette photo devait être un souvenir de la jeunesse de la guérisseuse avec sa mère. La brunnette sembla soudainement inspirer avec plus de force qu'à l'habitude, comme dans un mouvement de surprise. Mais le jeune blond devinait que ce n'était pas de la surprise, mais quelque chose d'autre, de plus négatif, qui l'avait fait réagir ainsi. C'était peut-être de l'horreur, ou de la tristesse?
Aeris lui demanda ensuite le nom de la personne dotée de pouvoirs de guérison. Roxas se sentit soudainement incomfortable; il avait donné de l'espoir à quelqu'un, mais devrait le lui enlever. Si la brune était déjà d'humeur mélancolique, elle le serait encore plus après cela...


- Il ne pourra pas vraiment t'aider... Je pense qu'il n'existe plus à l'heure actuelle.

Et c'était en partie vrai : les Similis n'existaient pas réellement, ou tout du moins n'étaient pas supposés exister. De plus, Roxas n'oubliait pas que Zexion s'était fait exterminer lors de la catastrophe du Château Oblivion. Les chances étaient donc fortes qu'il soit impossible de le retrouver, sauf si par miracle il était revenu à la vie comme l'avaient fait Roxas et Naminé. Mais encore là, l'ancien membre de l'Organisation ne pourrait aider Aeris, autant qu'il ne le voudrait pas. Il avait toujours possédé un caractère de glace.

- De toute façon, il ne semblait pas connaître le Grand Évangile. Je disait cela parce qu'il était très bon dans toutes les formes de magie.

Roxas redoutait presque la déception qui menacerait de faire apparition sur les traits de la brune. Il arrêta alors de la regarder pour partir à la recherche d'un balais quelconque pour faire avancer le ménage du magasin plus rapidement, histoire de trouver quelque chose à faire de ses mains. Son exploration fut peu fructueuse.

- C'est comme ça que s'appelle ce que tu cherches? Le Grand Évangile?

Le jeune être sans coeur retourna finalement son regard bleuté vers la guérisseuse, attendant une réponse de sa part.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Lun 13 Déc - 13:53

Aeris écouta attentivement Roxas lui parler de celui qu'il savait capable d'utiliser de la magie de soin. Elle fut légèrement déçue mais ne laissa rien paraître sur son beau visage. Après tout, elle n'aurais pas du s'emballer. Des magiciens il en existait beaucoup et la magie Soin était une base en la matière. Elle, elle était simplement particulière. Sa magie de soin était intuitive et très puissante, se renforçant avec la lumière de son coeur.
"Ah donc c'est un magicien. En effet s'il n'est pas un guérisseur né il ne peux pas connaître la magie que je recherche."
Bien entendu elle disait ça tout en sachant que Yen Sid bien que non guérisseur connaissait sans doute son existence. Après tout c'était un des plus grands magiciens de l'univers... plus grand encore que Merlin!
Roxas lui demanda confirmation sur le nom de la magie qu'elle recherchait.
"Oui. Le Grand Evangile est une magie innée chez les guérisseurs. Ma mère me disait que cette magie permettait de tout guérir même les maladies incurables. Un véritable miracle. Elle..."
Elle s'arrêta un instant, comme si une révélation s'offrait à elle. Roxas avait posé la question qu'il fallait semblait-il.
"Le Livre! Ma mère avait un vieux livre de légendes sur les grandes magies et les puissants magiciens de notre histoire. Il doit être quelque part! " Un grand sourire éclairait à présent le visage d'Aeris.
"On devrait pouvoir le trouver à nous deux! C'est un livre très ancien. On n'en avait qu'un seul comme ça ici."
Elle commença les recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Jeu 16 Déc - 0:46

La jeune femme ne semblait pas trop déçue, ce qui remonta le moral du Roxas. Il écouta ensuite son explication sur le Grand Évangile.
Être capable de guérir toutes les maladies qui existaient à travers les mondes. Quel pouvoir extraordinaire... Et si elle le cherchait avec autant d'ardeur, cela expliquait le problème de son ami. La brune n'avait pas entré dans les détails à propos de celui qu'elle tentait d'aider, mais Roxas pouvait maintenant deviner que son problème était une maladie.
L'être sans coeur fut tiré de ses pensées lorsqu'Aerith sembla soudainement se souvenir de quelque chose. Donc, un livre ancien se cachait en ces lieux? Pouvait-il être la chose que Roxas avait précédemment ressentit, cette lumière réconfortante qui lui faisait penser à la magie guérisseuse d'Aerith? Il recommença à se concentrer sur son pouvoir, la lumière, en fermant ses yeux bleu ciel. À travers les ténèbres, il identifia la lumière du coeur d'Aerith - un pouvoir partagé chez ceux qui n'en avait pas, comme un memento sur l'abscence d'un point important de leur existence - mais aussi l'éclat crépusculaire qui provenait du vieux comptoir détruit par les années. Une fois qu'il eu rouvert ses yeux, Roxas se dirigea vers l'arrière du comptoir, où l'on pouvait voir des espaces qui avaient certainement été utilisés avant pour gérer le stock et la paperasse du magasin. Et sous le comptoir, un petit coffre fermé à clé.
L'ancien numéro XIII de l'Organisation aurait pu ouvrir sans problème la boîte avec l'aide de sa Keyblade, mais il avait le préssentiment que c'était à Aerith de le faire. Il pouvait l'aider et la guider, mais son ami comptait énormément pour elle et c'était sa quête personnelle; celle de le protéger.
Roxas, s'il avait encore de la difficulté à cerner les sentiments tels que la tristesse, savait pourtant ce que c'était que de tenter de sauver un ami.


- J'ai trouvé quelque chose, dit-il en pointant le dessous du comptoir. Mais il faut une clé pour l'ouvrir. Elle pourrait être dans les environs?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Jeu 16 Déc - 3:26

Vraiment Roxas était plein de ressource. Elle venait juste de lui parler du livre quand elle le vit se diriger vers le comptoir où il trouva un vieux coffre fermé à clef. Elle avait complétement oublié ce coffre. S'il y avait bien un endroit où Ifalna aurait pu ranger le livre, c'était bien là. Le seul souci était de trouver la clef mais là, Aeris savait où chercher.
Mais avant de penser aux choses désagréables, elle s'approcha du garçon pour le remercier avec une bise sur la joue. Elle ne savait pas pourquoi mais elle aimait bien faire ce coup là aux garçons. Elle leur montrait son affection et sa reconnaissance ainsi tout en les embêtant un peu. C'était presque comme un jeu. Un jeu auquel elle ne s'était plus laissé tenté depuis... elle ne savait plus combien de temps. Mais Roxas lui rappelait tellement Sora... comment résister?
"Bravo! Je ne sais pas comment tu as fait pour trouver si vite. Tu dois avoir une sorte de don."
Ses yeux d'émeraude se firent en suite plus sérieux une fois qu'elle eut terminé ces belles paroles car elle les tourna en direction des escaliers... Et plus particulièrement la pièce de vêtement qui s'y trouvait. La jeune femme pris une grande inspiration et s'approcha de l'ouverture menant à l'étage. Le tablier était à mis chemin. Ca peu sembler ridicule d'avoir peur de monter un escalier mais alors que son pied frôlait la première marche, le coeur d'Aeris s'emballait. Chaque marche faisait surgir en elle le souvenir de ce jour tragique. Elle se revoyait lisant dans sa chambre un roman à l'eau de rose. Puis des hurlements dehors et sa mère surgissant dans la chambre, lui ordonnant de partir chez Cid immédiatement. Puis les Sans Coeurs avaient commencés à apparaitre dans la maison. Les deux femmes avaient du se battre avec le peux de moyens qu'elles avaient. Aeris avait réussit à se frayer un chemin mais sa mère...
Elle revoyait encore cet instant où elle s'était retournée en entendant le cri de douleur d'Ifalna. Un Sanc Coeur avait plongé sa main de tènébre à travers le dos de la fleuriste. Aeris avait voulut venir en aide à sa mère et sans l'intervention de Léon qui était entré en se rendant compte de l'absence de la jeune fille et de sa mère. Il avait obligé Aeris à partir, allant jusqu'à la porter chez Cid où le vaisseau Gummi les attendaient.
Aeris s'emparra du tablier comme si sa vie en dépendait et redéscendit à pleine vitesse. Le vieux tissus ne lui semblait pas abimé par le temps entre ses doigts. Ce n'était bien sue qu'une impression mais la sensation lui semblait la même que quand elle tirait dessus pour attirer l'attention de sa mère. Puis instinctivement, elle plongea sa main dans une des nombreuses poches et en sorti une vieille clef à laquelle était accroché un porte clef en forme de fleure.

"je l'ai..."dit-elle à Roxas en lui montrant la clef comme un trophée. Mais au même instant, un bruit sourd se fit entendre à l'étage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Jeu 16 Déc - 9:38

Roxas ne s'attendait à ce que Aeris démontre un quelconque signe de reconnaissance. À sa place, il serait parti à la recherche de la clé le plus rapidement possible. C'est pourquoi il fut cent fois plus surpris lorsqu'elle l'embrassa sur la joue.
Axel ne lui avait jamais parlé de ce genre d'interaction entre deux personnes, mais d'instinct il savait que c'était quelque chose qui voulait habituellement dire plus qu'un merci. Il sentit ses joues rougir, mais se reprit rapidement. Les êtres qui possédaient un coeur pouvaient être si curieux...
Le jeune voulait répondre à Aeris, lui dire que c'était grâce à son élément qu'il avait pu repérer la lumière de ce pouvoir pur qu'était celui de la guérison, mais il retint ces mots. Mauvaise idée que de se faire trop connaître par la brunnette; révéler son identité reviendrait à se faire détester, peu importe si elle semblait si gentille avec lui en ce moment.


- Non... C'est seulement de la chance, expliqua-t-il avant qu'Aeris ne se tourne en direction des escaliers.

Roxas l'attendit en observant un peu plus la pièce dans laquelle il se trouvait. La guérisseuse revint quelques instants plus tard à toute vitesse, comme si elle avait vu un fantôme - ce qui était peut-être le cas, vu le passé que devait recéler le bâtiment. Elle avait un morceau de tissu dans les mains duquel émergea une clé. Le blond sourit, mais ce sourire disparut lorsqu'un bruit soudain se fit entendre en haut des escaliers.


- Attends-moi ici, je vais voir ce que c'est.

Ce pourrait seulement être un meuble tombé, ou quelque chose du genre... mais quand Roxas vit des petits yeux ronds et jaunes, il devint évident que c'était des Sans-Coeurs. Attirés par le porteur de la Keyblade? Sûrement.
Roxas redescendit pour avertir Aeris de la situation.


- Ce sont des Sans-Coeurs. Ils ne sont pas beaucoup, et pas très puissants. Je vais m'en occuper; tu peux regarder ce qu'il y a dans le coffre en attendant!

Puis, dans un geste instinctif, il fit apparaître ses deux Keyblades préférées, Oathkeeper et Oblivion, pour mettre fin à l'attaque de monstres plus rapidement. Il ne lui passa aucunement à l'esprit que la brune le regardait peut-être encore, et déjà il remontait à l'étage.
Il n'y avait que cinq Sans-Coeurs mineurs, rien de bien effrayant. Oui, il s'était affaibli avant d'arriver dans ce monde, mais Aeris l'avait guéri, ce qui lui redonnait la force requise pour vaincre quelques ennemis du genre.
Il se mit donc au travail.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Jeu 16 Déc - 13:43

Roxas monta à l'étage pour vérifier l'origine du bruit avant même que la jeune femme n'eut le temps de lui dire de faire attention à lui. Un peu anxieuse, elle attendit qu'il redescende espérant que ce ne fût qu'un meuble qui était tombé. Il redescendit vite sans aucune égratignure faisant espérer à Aeris que sa théorie était la bonne mais il lui annonça que des Sans Coeur étaient apparus à l'étage. Il n'avait juste pas engagé de combat avec eux pour le moment.
Il allait s'en occuper disait-il en lui recommandant d'en profiter pour regarder le livre. Puis il fit apparaître deux Keyblade dans ses mains, surprenant une nouvelle fois la guérisseuse. Comment pouvait-il avoir des Keyblade? Sora était pourtant... Peu importe les questions, elle les poserait à Roxas une fois qu'elle aurait récupéré le livre. Cloud restait sa priorité mais elle se jurait d'avoir une conversation avec cet étrange garçon. Peut-être avait-il des informations qu'elle ignorait sur le Porteur de la Keyblade.
Laissant ces pensées de côté, elle s'agenouilla devant le coffre et l'ouvrit avec la clef. L'intérieur avait l'air d'avoir été totalement préservé de la poussière. Sa mère y avait rangé tout ce qui avait de la valeur. Un vieil album photo; Aeris en ouvrit la première page et y trouva une rare photo de son père; une boite contenant quelques bijoux trop précieux pour être porté en permanence, une petite boite avec la première dent de lait et les premiers cheveux coupés d'Aeris, et bien sur le fameux livre d'histoire.
La jeune femme jeta un regard anxieux vers les escaliers, craignant qu'un Sans coeur ait pu échapper à Roxas mais ce n'était pas le cas. Elle pris le livre et ferma le coffre, se jurant de venir chercher l'album photo un jour et s'approcha de la porte ouverte pour que la lumière du jour lui permette de lire l'histoire qu'elle cherchait.
Elle parcouru les pages jusqu'à trouver la légende en question sur laquelle l'attendait un trèfle à quatre feuille séché qu'elle avait posé là quand elle était enfant à la fois pour le garder toujours et pour marquer la page la plus intéressante du livre.
Aeris se mis à lire les passages sur le Grand Evangile et plus les phrases défilaient devant ses yeux, plus son visage se décomposait. Quand elle l'eut terminé, elle tomba à genoux, ferma le vieil ouvrage et se mis à pleurer. Pour tenter de cacher sa détresse, elle mis une main devant ses yeux. Posant le livre sur ses genoux, elle sorti la bague de son autre main, l'embrassa et dit dans un souffle, sa voix tremblante.


"Cloud... Pardonne moi. Jamais je ne pourrais y arriver..." Puis elle serra la bague contre son coeur. Le Grand Evangile était bien plus dangereux qu'elle ne s'en souvenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Jeu 16 Déc - 22:43

Roxas jeta un coup d'oeil circulaire autour de lui, tentant de prévoir les attaques des Sans-Coeurs qui ne devraient plus tarder pour lancer l'offensive. Les deux Ombres à sa droite semblaient vouloir attaquer en même temps, tandis que le reste de la petite armée continuait à gesticuler d'une façon qui était unique à ces êtres des ténèbres.
Le blond ne laissa pas le temps aux monstres de l'attaquer; il les transperça de ses épées à l'aide d'un grand mouvement circulaire de ses bras, avant de se retourner vers les trois Sans-Coeurs restant. L'un d'entre eux s'approchait déjà du jeune, qui plaça Oathkeeper entre lui et son assaillant. Grâce à ce réflexe, il n'obtint qu'une légère griffure sur son poignet. Il contre-attaqua d'un coup bien placé à l'aide d'Oblivion, exterminant ainsi deux Sans-Coeurs d'un coup. Mais Roxas n'avait pas surveillé les agissements de ce dernier adversaire, qui lui lacéra le dos avec ses griffes noires. Le Simili gronda de douleur en se retournant, prêt à prendre sa revanche contre celui qui venait de le blesser. Son manteau n'avait pas été transpercé, car il avait quelques pouvoirs reliés aux ténèbres, mais cela ne protégeait tout de même pas celui qui le portait des assauts adverses. D'un geste brusque, le blond au regard océan élimina le dernier monstre en se tournant vers lui, Keyblade en main et prête à exterminer tout ce qui se trouvait sur son passage.
Le silence retomba dans la pièce.
Roxas fit disparaître ses deux armes favorites puis roula des épaules, tentant de déterminer si l'attaque qu'il avait reçu dans le dos était encore douloureuse ou non. Il ne ressentit qu'un léger mal, mais rien de bien grave. Puis, il redescendit les escaliers pour aller voir si Aeris se portait bien. Au même moment, la brune murmura des mots que le blond ne pu comprendre, vu l'espace qui les séparaient encore.
C'était étrange, rencontrer une personne aussi expressive dans ses émotions qu'Aeris. Il était habitué aux Similis de l'Organisation, tout aussi froids les uns que les autres. Mais cette fille... était en train de pleurer. Le jeune se rendit à ses côtés et s'agenouilla près d'elle, resta un moment indécis.


- Hé... qu'est-ce qu'il y a?

Peut-être s'était-elle fait attaquer par un Sans-Coeur errant hors du groupe à l'étage? Ou ce qu'ils avaient trouvé ne correspondait pas à ce qu'ils cherchaient, et cela la rendait malheureuse...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Dim 19 Déc - 20:52

Aeris sentis bientôt la présence de Roxas à ses côtés. Ce curieux garçon qui ressemblait à Sora, utilisait des Keyblades comme Sora, qu'elle avait aprécié au premier coup d'oeil comme Sora mais qui n'était pas Sora. Elle avait plein de questions à lui poser là dessus mais pas tout de suite.
Elle tenta de sécher ses larmes en vain avant d'expliquer:


"C'est bien trop dangereux. Jamais je ne pourrais sauver mon ami. C'est bien trop risqué!"

Que pouvait-elle lui dire de plus? Elle ne savait pas était vraiment ce garçon et même si elle le trouvait sympatique, ce qu'elle avait découvert sur ce pouvoir ne pouvait être crié sur les toits. La méfiance n'était pas vraiment dans la nature d'Aeris. En général elle savait lire comme dans un livre ouvert dans le coeur des personnes qu'elle rencontrait. Mais il y avait beaucoup trop de mystère autour de Roxas. Toujours tremblante d'émotion, elle remis la bague à sa place dans sa poche.

" S'il ne s'agissait que de donner ma vie pour la sienne je le ferais... Mais utiliser le Grand Evangile demande plus, beaucoup plus que ça. Maintenant Cloud est condamné et..."

Elle se rendit compte qu'elle avait pronnoncé le nom de Cloud... De toute façon il ne le connaissait pas. Donc ça ne pouvais pas avoir d'inportance n'est ce pas ?

"...et même si je voulais tenter l'impossible non seulement il ne voudra pas que je prenne ce risque... Mais il me faudrait l'aide d'un ami qui a disparu depuis trop longtemps."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Lun 20 Déc - 3:47

Le regard de Roxas se dirigea vers le sol. Écoutant les explications d'Aeris, il dû cependant admettre que c'était logique. Un si puissant pouvoir devait être en contrepartie difficile à mettre en application...
Comme il s'était senti plus léger en aidant la brune dans sa quête, le jeune crut maintenant qu'un poid lui tombait sur les épaules, alourdissant ses pensées et ses mouvements.
La guérisseuse avait laissé glisser le nom de son ami malade dans ses explications. Cloud. L'image d'un blond aux yeux bleus, similaire en certains points à Roxas, revint en tête du Simili. Les souvenirs de Sora restaient très vivaces quand ils le voulaient.
La Clé du Destin se leva de sa position à genoux puis fit quelques pas, avant de s'arrêter pour regarder Aeris.


- Tu ne dois pas abandonner, dit-il d'une voix déterminée. Tu dois te battre.

Son regard, agité de détermination qui ne devait exister, ressemblait à une tempête océanique. Il plaça une main gantée là où devrait se trouver son coeur.

- Je sais ce que c'est de perdre des amis. On dirait que quelqu'un nous écrase de l'intérieur... juste ici.

Sa main se transforma en poing. Peu importe si c'était les sentiments de Sora qui se reflétaient en lui, ou si la jeune femme avait réussi à gagner les bonnes grâces du blond avec sa gentillesse, elle s'était fait un nouvel allié. Pour l'éternité, ou quelques minutes, ses Keyblades seraient à sa disposition pour la protéger des dangers parcourant son chemin - mais cela, Roxas ne le lui dirait pas. Ses armes devraient rester un secret le plus longtemps possible, pour éviter les questionnements inutiles. Il n'était pas du genre à cacher ses intentions, ni même la vérité. Les secrets; c'était la cause de sa fuite de l'Organisation. La franchise s'avérait être un trait important de sa personnalité.
Mais pour le bien de tout le monde, il ne mentirait pas. Seulement ne révelerait-il pas ce qu'il était si les questions n'étaient pas posées.


- Personne n'est condamné avant la dernière seconde. Il ne faut pas abandonner!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Lun 20 Déc - 14:02

Roxas voulait qu'elle n'abandonne pas, qu'elle se batte. Cloud n'était pas condamné tant qu'elle n'aurait pas essayé. Oui il avait raison mais ce qu'elle avait découvert était bien trop dangereux. Elle tourna son regard d'émeraude vers le curieux porteur de Keyblade. Dans cette posture, avec ce regard, il ressemblait à un héro. Elle avait presque envie de le croire, d'essayer même si les risques étaient trop grand. Mais le processus la rendrait encore plus vulnérable qu'elle ne l'était déjà ainsi que...
Elle sentais dans les yeux bleu de Roxas une détermination sans faille... mais alors qu'elle s'était attendue à y voir aussi de la tristesse après ce qu'il avait dit sur la perte de ses amis. Mais rien. Ou alors très peu. Avant de lui dire ce qu'elle devait faire pour obtenir le pouvoir ultime des Guerisseurs, elle devait en savoir plus sur lui.
Aeris se leva, tenant le vieux livre contre son coeur, sécha ses larmes du mieux qu'elle put et demanda:


"Qui es-tu Roxas? Tu viens d'un autre monde, tu aide une inconnue comme moi sans contrepartie, tu utilise des Keyblades! Et tu ressemble tellement à... Sora. Qui es-tu réellement?"

Elle voulait des réponses et saurait en fonction de ce qu'il répondrait si elle pouvait entièrement lui faire confiance ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Lun 20 Déc - 20:20

Roxas n'aurait pas dû se sentir surpris par ce que la jeune femme lui demandait. Il savait qu'elle connaissait son Autre. Il savait qu'il ressemblait à son Autre.
Il savait que, même s'il détestait cela, il était une partie de son Autre.
Qu'elle lui demande son identité aussi rapidement le surprenait cependant. Puis, il se souvint de sa rapidité à invoquer ses Keyblades lors de l'assaut des Sans-Coeurs. Le jeune avait toujours été trop spontané pour son bien.


- Sora, Sora, Sora... Toujours Sora! Qu'a-t-il de si spécial? demanda le Simili, un éclat de colère dans ses yeux azurés.

La réponse était en fait simple, et Roxas la connaissait depuis son retour dans son Autre. Sora possédait un coeur et protégeait ce qu'il aimait avec toute sa force. Il avait des amis pour le soutenir et tout le monde l'aimait, car il était si gentil et si amical...
Roxas n'était que son ombre.
Bien sûr, les gens qui possédaient un coeur adoraient Sora; il les protégeaient des êtres maléfiques. Cependant, le blond avait assisté aux agissements du porteur de la Keyblade en tant qu'adversaire. Pourquoi un idiot comme Sora valait plus cher que Xion et Roxas, deux personnes qui devaient perdre leur existence pour qu'il récupère la sienne? Et Axel et Naminé... deux autres victimes malchanceuses de son destin.
Derrière le voile rouge qui obstruait la vision de l'ancien numéro XIII, il vit Aeris. Il tenta de prendre une grande inspiration pour faire disparaître la colère qui l'envahissait.


- Tu me demandes qui je suis? Je suis l'autre facette de son esprit. Je suis son Simili.

Il y avait de l'amertume dans sa voix, ou quelque chose s'y apparentant quand on ne possédait pas de coeur.
Aeris ne pourrait jamais accepter de coopérer avec une abherration; une être qui n'aurait jamais dû exister. Roxas était donc prêt à se défendre d'une attaque de la brune, si son corps tendu voulait dire quoi que ce soit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Mar 21 Déc - 5:54

Contre toute attente, Roxas se mis en colère. L'évocation du nom de Sora semblait l'énerver plus que tout. Etait-ce de la jalousie qu'elle percevait chez lui? Il demanda ce que le Porteur de la Keyblade avait de si spéciale. Aeris aurait pu trouver mille raisons. Sa gentillesse, sa maladresse, sa détermination sans faille, son courage... C'était un ami fidèle quoi qu'il arrive et tout le monde pouvait compter sur lui. Mais la jeune femme ne répondit rien, sachant que le jeune homme en colère en face d'elle n'attendait pas vraiment de réponse de sa part.
Puis il avoua qui il était vraiment. Un reflet, une facette de l'esprit de Sora. Un Simili. Le même genre de créature qui attaquait les mondes deux ans plus tôt sous le contrôle de l'organisation XIII et qui apparaissait encore ça et là. Le regard de la Guérisseuse devint triste. Sora avait-il perdu son coeur? Etait-ce pour ça qu'il avait disparu?
Peu importe. Comparer Roxas à Sora avait vexé le simili qui était maintenant sur sa défensive. Mais il avait été franc avec lui. Elle devait l'avouer. Même si le risque était énorme, surtout quand un simili entrait dans la balance, elle allait essayer et lui faire confiance.


"Normalement, je ne devrais pas faire confiance à un Simili." commença-t-elle en s'approchant du garçon. "Mais je sens que je peux faire une exception. Tu m’as aidée après tout. Et tu as été sincère en m'avouant ce que tu es. Si tu en avais voulu à mon coeur, tu aurais profité que je sois seule et désarmée dès le début. Non?"

Elle soupira. Elle ne voulait pas se servir de lui mais...

" Sans compter que tes Keyblades seront sans doute utile pour sauver Cloud. Donc je suis prête à prendre le risque... Même si tu lui ressemble beaucoup, je me rend compte que toi et Sora avez quand même quelques sacrées différences."

Elle lui fit un léger sourire à moitié gâché par ses yeux larmoyants et lui tendit la main.

"Donc veux-tu m'aider dans ma quête du Grand Evangile?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Mar 21 Déc - 8:22

Wow.
Aeris ne démontrait aucun signe de colère ou de haine envers Roxas, si seulement un peu de tristesse dans son regard. Elle devait être une sainte; un ange d'acceptance si elle acceptait de continuer une discussion normale avec un Simili. Surtout, surtout si elle se décidait à lui faire confiance.
Il était aussi apaisant qu'elle lui affirme voir des différences entre lui et Sora. Peut-être que cette fois-ci, on verrait autre chose en lui que sa ressemblance avec le vrai porteur de la Keyblade. Pour ce que ça lui avait donné, il préférait se considérer comme étant 'Roxas', et pas 'le Simili de Sora'.


- Je ne m'attendais pas à ça, murmura-t-il à lui-même d'une façon qui lui faisait penser pour une raison quelconque à Axel.

Roxas, de par sa nature de Simili, pensait de façon plutôt logique. Sans émotion pour obscurcir ses décisions (ou tout du moins, la plupart du temps), il pouvait évaluer les risques et ses chances de réussite avec assez de précision. Or, en présence d'un être possédant un coeur, le jeune ne pouvait plus prévoir la suite des événements. Car le coeur jouait beaucoup dans l'équation lorsque quelqu'un devait faire un choix. Et puisque le sien appartenait à Sora, il oubliait quelques fois sa force.
Avec sa franchise et son instinct de protection, il avait gagné un peu de la confiance d'Aeris. C'était une décision de coeur, certainement pas de logique. Mais il ne fallait évidemment pas oublier qu'un porteur de la Keyblade pouvait toujours se révéler utile, comme la brune le disait si bien.
C'était pourtant ironique, la façon dont Roxas pensait. Il disait prendre des décisions logiques, en faveur de ses intérêts, comme Axel et les autres membres de l'Organisation. Et pourtant, que faisait-il en cet instant précis? Il choisissait d'aider une jeune femme qu'il connaissait à peine, se promettait de l'assister dans sa quête d'un sort qui sauverait la vie d'un garçon qu'il n'avait jamais rencontré face à face. N'avait-il pas autre chose à faire de plus important? Retrouver Xion, partir à la recherche d'Axel, trouver des informations sur le monde actuel?
Une petite voix dans sa tête lui disait que, même s'il le voulait, il lui serait difficile de partir à la quête de ses amis à l'aveugle. Sans même la certitude qu'ils existaient encore, sans même un point de départ pour les trouver; il poursuivrait des chimères. S'ils étaient vraiment des meilleurs amis, ils se retrouveraient.
C'est donc avec un léger sourire qu'il prit la main que lui tendait la guérisseuse.


- Mes armes sont à ton service, Aeris!

Et comme pour mettre du poid sur ses mots, Roxas invoqua Oathkeeper dans un éclat de poussière lumineuse qu'il leva devant lui l'espace de quelques secondes. La Keyblade disparut comme elle était apparue, et le blond retourna son regard bleu éclatant vers la jeune femme.

- Alors, que disait ce bouquin?

C'était bien de vouloir aider quelqu'un, mais encore mieux quand on savait dans quoi on s'embarquait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Mar 21 Déc - 14:14

C'était très chevaleresque la façon dont Roxas avait accepté de l'aider. Peut-être était-ce à causes des mots qu'elle avait choisit. Parler que quête et tout ça... En tout cas, le simili de Sora semblait avoir oublié sa colère. Aeris avait beau lui accorder sa confiance, qui pouvait deviner les agissements d'un simili? Après tout ils n'avaient pas de coeur, ils ne pouvaient pas vraiment agir comme des humains normaux. La jeune femme se disait qu'auprès de Roxas elle en apprendrait plus sur cet état de coquille vide.
Quand il demanda ce que disait le livre, Aeris ouvrit l'ouvrage à nouveau, à la page où dépassait un peu la tige du vieux porte bonheur. En effet le livre devait être très ancien ou très spécial car le texte était en idéogramme et non en lettre romaines. C'était en faite une langue morte, une langue uniquement utilisée par les grands magiciens mais que les guérisseurs avaient pris l'habitude d'apprendre à leurs enfants dès le plus jeune âge. Aeris lut à haute voix.


"A mes enfants qui cherchez plus de pouvoir, qui veulent accomplir des prodiges, entendez cette histoire. Dans notre village du Jardin Radieux, vivait un homme du nom de Ziao. Comme ses frères, il avait hérité du pouvoir de soigner les blessures en combat et de guérir le poison et les paralysies magiques sans apprendre les sorts.
Tout allait bien, même quand nous combattions nos voisins nous étions certains de gagner grâce à la magie des Soigneurs. Mais un jour quelque chose arriva dans notre monde. Une chose faite de ténèbres encore plus sombre que la nuit et plus terrible que les béhémoths qui parcourent nos plaines.
Cette chose venais d'un autre monde nous en étions persuadés et apportait avec elle la Grande Contagion. Cette maladie commença par affecter les plus faibles d'entre nous, les anciens et les enfants. Même Ziao et ses frères n'arrivaient à soigner leurs maux. Nos malades se tordaient de douleur jour et nuit, même dans leur sommeille, attendant que la mort vienne les chercher.
Notre village n'était pas le seul touché et nous vraiment passer de nombreuses personnes dont le village avait été décimé par la maladie. Les adultes furent bientôt frappés et les frères de Ziao moururent les uns après les autres. Fou de chagrin, il me demanda un jour de l’accompagner dans un voyage dont il ne connaissait pas la destination. Il était certain qu'il pourrait trouver de l'aide ou un moyen de sauver les nôtres. J'étais la dernière combattante non infectée. Je le suivis.
Pendant des mois, nous avons parcouru les terres de notre monde et même passé les frontières pour nous rendre dans d'autres pays peuplés d'animaux parlant, de fleures enchantés ou de monstre effrayants sans rien trouver. En chemin, persuadée que nous étions les derniers en vie, j'ai demandé à Ziao d'abandonner, de nous arrêter. Lui et moi pouvions fonder une nouvelle famille ensemble loin de la Grande Contagion. Il m'épousa mais refusa d'abandonner.
Un jour, nous sommes arrivés dans un monde plein de lumière et nous sommes arrêté dans une grotte pour nous reposer. Quand je me suis réveillé il avait disparu. Quatre jours et quatre nuits je l'ai attendu et quand il est revenu, il m'a annoncé que nous pouvions rentrer chez nous. Il me raconta que le Coeur du Monde s'était lié au sien pour lui donner sa lumière.
Il créa une arche de lumière et nous nous sommes retrouvés chez nous. Du village il n'y avait aucun survivant mais d'autres personnes s'y étaient installées venant de tout le Jardin Radieux. Le village était devenu une ville mais il restait beaucoup de contaminés. Ziao chercha à utiliser la Lumière du Monde sans succès jusqu'a ce qu'à mon tour je tombe malade. Mon époux voyant mes souffrances à déclarer qu'il donnerait tout pour ne pas me voir mourir et pria avec ferveur le Monde de lui donner le pouvoir de me sauver. Son voeu fut exaucé. Soudainement, une pluie miraculeuse se mis à tomber du ciel, soignant tout ce qu'elle touchait, rendant même la vie aux plantes asséchées. Mais quand ce fut finit, je vis le coeur de Ziao s'envoler et disparaître.
Mon enfant hérita des pouvoirs de son père mais je lui interdis d'aller voir le coeur des mondes. Ziao avait peu être mis fin à la Grande Contagion mais son geste avait fait quitter toute la lumière de son coeur ainsi que du monde où nous nous étions réfugiés..."


Aeris interompit son histoire. Le reste ne donnais aucun indice sur ce qui était vraiment arrivé. Elle expliqua alors à Roxas:

"Je dois harmoniser mon coeur avec celui d'un monde de lumière et pour entrer dans le coeur d'un monde, il en faut la clef... Mais quand j'utiliserais le Grand Evangile, Mon coeur et celui du monde que j'aurais choisit perdront leur lumière et soit la mort me prendra, soit les sans coeurs finiront par récupérer les ténébres de ce qui restera de mon coeur..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas
Simili
Simili
avatar

Messages : 68
Age : 24

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Mar 21 Déc - 19:35

Roxas, curieux de nature, regarda les écritures dans le livre lorsque Aeris l'ouvrit, mais il dut admettre qu'il n'en comprenait pas un mot. Ce n'était que des dessins les uns après les autres, un peu comme les écritures du monde d'Agrabah. Cependant, Aeris semblait connaître ce langage, car elle commença à raconter l'histoire qui se trouvait dans le livre.
Le conte parlait de maladie, de monde perdu, d'espoir et de sacrifice. Le blond en comprenait une partie, mais ce qu'ils devaient faire à présent restait encore flou. Aeris prit alors le temps de lui expliquer ce qu'elle devrait effectuer pour sauver son ami. Le Simili fronça les sourcils, soudainement incertain.


- Trouver la lumière d'un monde et s'en servir... Faire sombrer son cœur dans les ténèbres... Tu sais que ça te fera tomber du côté des méchants?

L'autre côté du miroir. Son monde à lui.
La Clé du Destin voulait s'assurer qu'Aeris comprenne bien les implications de ce qu'elle s'apprêtait à faire. Ils voleraient la lumière d'un monde entier pour sauver une seule personne, et elle perdrait ce qui faisait d'elle une âme lumineuse. Peut-être même y perdrait-elle sa vie. Avec un coeur rongé par les ténèbres, elle deviendrait une sorte de Simili.
C'était un grand sacrifice qu'elle voulait effectuer, et qui toucherait plusieurs vies. Dans son livre, le guérisseur (Ziao?) avait sauvé plusieurs existences de la maladie. Mais la brune tentait de sauver une seule personne.
Roxas restait cependant fidèle à ses paroles. La jeune femme avait aussi parlé d'une clé d'un monde, et la Keyblade faisait office de passe-partout; avec cette arme en main, ils n'auraient qu'à trouver la serrure. Contrairement à Sora, qui ce serait sûrement opposé à l'idée de se servir de la lumière d'un monde, le Simili n'avait pas les mêmes états d'âme que son double; Roxas se souvenait encore de sa – courte – quête du Coeur des Coeurs, Kingdom Hearts, pour le détruire et libérer Xion. Si ça n'aurait été de Riku, il aurait peut-être réussi. Mais le blond ne le saura jamais.
Et si leur plan se faisait savoir par d'autres, des guerriers de la lumière par exemple, Aeris et Roxas auraient des ennemis à leurs trousses. Le blond avait confiance en ces capacités de guerrier, or, c'était ses talents de protecteur qu'il remettait en cause. Après ses échecs avec Xion et Axel...
Non, il saurait protéger la brune.


- Si tu réussis, et que tu perds ton coeur... tu deviendras comme nous, Aeris. Je serai avec toi pendant tes démarches, mais tu dois bien y penser. Est-ce que ton ami vaut ce que tu t'apprêtes à sacrifier?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeris Gainsborough

avatar

Messages : 51

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   Mar 21 Déc - 20:57

"Je le sais... C'est pour ça que j'hésite. J'aime Cloud plus que tout au monde mais je ne peux pas me résoudre à risquer la lumière d'un monde entier pour lui seul... S'il ne s'agissait que de ma propre lumière je l'utiliserais sans hésitation, peu importe que je devienne un Simili. Et... tu dis que ça me ferais passer du côté des méchants mais toi Roxas. Tu n'es pas mauvais dans le fond. "

Maintenant qu'il connaissait la raison de ses doutes, Aeris aurait pensé que Roxas lui dirait que finallement non il ne fallait pas qu'ils cherchent ce pouvoir. Quand au fait que ce choix la ferait passer du côté des ennemis... Elle espèrait que ça ne serait pas le cas. Un peu naïvement, elle pensait que Léon et les autres n'esseraient sans doute jamais de l'arrêter. Ils étaient amis depuis l'enfance, avait survécu à l'attaque de leur monde ensembles, avaient combattu les Sans Coeur ensembles... et elle voulais quand même sauver Cloud sans eux.
Elle s'approcha de la sortie de la boutique et regarda le ciel, laissant la lumière du soleil éclairer son visage angélique.


"Mais risquer le Coeur d'un monde juste pour lui est égoiste de ma part. Je pense... Je pense que c'est pas forcément nécessaire... Il doit il y avoir un autre moyen de renforcer la lumière d'un coeur. Il faut juste le chercher... Le soleil n'est après tout pas la seule source du lumière que nous connaissons... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Memories ( Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Memories ( Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Last Memories :: Plateforme du Repos :: ●Jardin Radieux :: Centre Ville-