Kingdom Hearts Last Memories



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenade d'ennuis. [Himawari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amane
Simili
Simili
avatar

Messages : 8

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Promenade d'ennuis. [Himawari]   Mer 21 Juil - 22:53

Illusiocitadelle. La ville était bien calme et tranquille en ce soir noir et obscure. Même la présence des sans coeur se faisait dans le silence le plus total.
Rien n'avait changée ici depuis le temps. C'était toujours la même banalité qui s'offrait sous les yeux des âmes promeneur.
Le temps était neutre, pas de nuage capricieux, ni coléreux ou triste à l'horizon. Un temps presque agréable pour une ballade nocturne sous un ciel sans étoile.
Clip clap clip clap. Des bruits de pas audacieux, occupa la moitié du silence, pour une présence qui serait durable. Des bottes à talons assurément.
Une ombre se marqua dans la faible lueur des lampadaires, pour s'évanouir dans son rang de noirceur qui apparaissait loin de la lumière.
Impossible de voir l'identité de l'inconnus qui était cachée sous une grande capuche noire, capuche qui appartenait aux célèbres manteaux de l'organisation XIII. Seul une longue mèche rouge bouclée en boucle anglaise était apparente.
Un membre ici dans cette rue ? Non ce n'étais pas une illusion, c'était même réel.
Le membre se déplaçait lentement sur les pavés de la ville, comme si il était vieux et fatiguée voir même lasse.
Il ne prêtait même pas attention aux sans coeur qui aurait pus l'amuser un temps soit peu. Non il marchait comme si il avait un but définis.

Quel ennuis. Y a t-il donc rien n'a faire ?

La capuche s'enleva progressivement, montrant enfin une identité. De long cheveux rouges se détacha de la capuche pour retomber doucement sur les épaules de la jeune femme. Oui c'était une femme. Sa peau était claire telle une lumière éblouissante et ses yeux rouges avait une certaines lueur à cause du contraste de sa peau et du paysage.

Seule au milieu d'une place, à admirer l'étendue du pouvoir de l'organisation, Amane réfléchissait tranquillement. Il lui fallait une occupation et depuis quelque temps, rien ne semblait venir.
Abattre des sans coeurs ? Non ça amusait un peu quelques minutes et ensuite ? Bien qu'elle n'avait aucun sentiment, elle n'avait aucune envie de s'affaiblir avec cette activité.

Même les autres membres sont introuvable...Dommage...

Rien, même pas une mission à faire, qu'elle soit minime ou pas, mais que faisait donc le chef ? Pourquoi il y avait aucune animation ses derniers temps.
C'était pas le genre de la jeune simili de se poser autant de question, mais il fallait avouer que maintenant il était temps de se réveiller. Les troupes avait assez dormit il fallait se réveiller pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himawari
Simili
Simili
avatar

Messages : 346
Age : 23
Localisation : Néant

Feuille de personnage
HP:
110/110  (110/110)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Promenade d'ennuis. [Himawari]   Ven 23 Juil - 13:54

Comme une marionnette, un pantin sans vie, je me traînais dans les couloirs de la citadelle, telle un fantôme. Plus pâle que d’ordinaire, non pas réellement, juste lasse et ennuyée. Je ne sentais aucune présence autour de moi, il y avait des membres dans leur quartier, ronflant en attendant l’action, une mission, mais que pouvais-je bien faire s’il n’y avait rien à faire ? Je soupirais, et je continuais à avancer d’un pas lourd et pénible. Je continuais ma marche lente, et descendais le long chemin transparent pour me retrouver dehors. Je levais la tête vers le ciel, pas de vent, pas d’étoiles, pas de nuages.
Le calme absolu, le néant, un silence de mort à en glacer plus d’un mais assez agréable aux yeux des similis.
Les sans-cœur semblaient indifférents à mon passage, occupés à grouiller et chercher quelques chose d’invisible, comme d’habitude, je soupirais et prenait une mine dégoûtée, vermine grouillante…
Au fur et a mesure que j’avançais, des bruits réguliers et claquants montaient en crescendo jusqu’à mes oreilles, des bruits de pas, féminin, puisqu’à en juger par le claquement, il s’agissait de chaussures à talon. Accompagnant ses pas, un léger froissement, comme celui d’un manteau long, qui se froisse en même temps que vos jambes avancent, un membre de l’Organisation, évidemment, enfin si mon ouie, ne me trompait pas, et elle me trompait rarement.
Je débouchait d’une petite ruelle lorsque j’aperçue enfin la silhouette, encapuchonnée évidemment, mais d’où dépassait une longue anglaise rouge. Je souri, Amane…
Je ne l’appréciait pas particulièrement, si on comptais que je n’appréciait personne, mais je ne les détestais pas non plus. Mais Amane me posait un réel problème dans le sens où elle était aussi lunatique, désagréable et provocatrice que moi lorsque l’on perçait à jour sa façade joyeuse et innocente.
Je replaçait nonchalamment ma capuche sur ma tête, et avançait d’un pas plus décidé. Elle se plaignait de ne rien avoir à faire, elle n’avait qu’à aller provoquer ses mous de la lumière et les hunters si elle y tenait tant, moi j’avais d’autre choses à prévoir…

Tranquillement je m’asseyais sur un rebord en hauteur, sur sa gauche, un sourire se dessina sur mes lèvres et je pris la parole sur un ton des plus enfantin et innocent que je le pus, et il était crédible.

« Oui effectivement, il semble que la Lumière n’ai rien d’intéressant à nous mettre sous la dent en ce moment, mais évidemment il suffirais d’aller s’agiter u peu sous leur nez pour les réveiller je suppose…
Quand aux autres membres, ils sont partis en vadrouiller pour le propre compte, ses petits ingrats, mais on ne peut reprocher à personne d’avoir envie de se libérer de temps en temps, ou toit simplement font la sieste apparemment…
Mais si tu le désir, il y a toujours une mission plus qu’intéressante et éprouvante qu’il reste à faire, et je me tâtais d’y aller ou non… Si l’ennuis t’irrite donc tant que ça, elle est à toi… »


Un sourire mauvais s’affiche sur mes lèvres et je retirais ma capuche et observait mon interlocutrice dans les yeux.
Elle était jolie, finie, bien faite, mais derrière son masque d’ange, et même derrière le mien, nous savions très bien ce qu’il s’y cachait. J’ouvris la bouche et laissait échapper un petit sifflement, puis repris sur le même ton.

« Je sais que tu es capable de beaucoup de choses, tu es un membre efficace et honorable, tu as ma confiance Amane. »

Mensonge évidemment. Je n’avais confiance en personne, même pas en moi-même, mais je pourrais essayer, pour une fois, pourquoi pas ?

_________________
.: loose myself
loose my heart... :.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kh-lastmemories.rpg-boards.com
Amane
Simili
Simili
avatar

Messages : 8

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Promenade d'ennuis. [Himawari]   Lun 26 Juil - 16:32

Des aura de présence féminine planait dans les airs. je n'était plus seule. Ont étaient deux maintenant. Himawari. Quel honneur, recevoir le chef de l'organisation ici même et avoir une discussion avec elle. Je ne pouvait pas rêver mieux. Oui c'était de l'ironie. Il s'en vas s'en dire que malgré qu'elle était le chef. Je n'avais pas beaucoup d'estime pour elle. Du moins j'essayais de le cacher et ça devais être une perfection car jusque là personne ne l'avait remarquées.
Ont étaient semblable elle et moi. Presque le même caractère, mais il semblerait que je sois quand même plus à l'extrême qu'elle.

Sa voix presque enfantine et innocente et son sourire mauvais m'exaspérée du plus au point. Du moins si j'avais eu des sentiments ça aurait était ce sentiment là qui serait ressortis. Elle aurait pus faire gober ça à n'importe qui, mais pas à moi.
Est-ce parce que toute les deux ont était des femmes que ce ressentis était aussi puissant ?
Je l'écoutais d'une oreille un temps soit peu distraite. Je regardais encore les alentours avec une curiosité assez enfantin. Non loin de ce qu'elle me disait ne m'intéressait pas, mais sa voix ne me plaisait guère.
Une mission...Il fallait voir le contenue. Je n'étais pas assez folle et venant de la part de la chef, je me devais d'être prudente.

Quand j'entendit l'autre phrase ou Himawari me disait qu'elle avait confiance en moi. Un sourire joyeux et moqueur s'afficha sur mes lèvres. Un ricanement puis un rire s'en suivit. C'était lamentable.
Je fis volte-face. Voyant le visage de mon interlocutrice. Elle était belle je ne pouvais pas le nier et la couleur de ses cheveux avait quelques chose d'appréciable, je ne saurais dire pourquoi, je ne savais pas moi même.
Toujours avec mon sourire joviale. Je m'adressa à elle avec une petite pointe de provocation.

Oh, tu me fais beaucoup de compliment d'un coup Himawari. Serait-tu dans ton bon jour ? Ou tu as envie d'être gentille pour le fun ?

Je ne sais pas si mon sourire joviale lui plaisait, mais si c'était pas le cas, ça serait plaisant.

Tu as confiance en moi ? Depuis quand ? Si j'avais un coeur, cela me mettrais dans une joie bondissante, hors comme j'en ai pas, ça ne me fait ni chaud, ni froid. Tu n'a pas besoin de compliment mielleux avec moi.

Petite pause pour laisser entrevoir les réactions de mon interlocutrice. Puis je repris la parole de plus belle.

Annonce moi la couleur de la mission. Il se peux que je sois d'humeur capricieuse si je m'en rappelle la convenance de ce sentiment. Donc si elle ne me plait pas, tu devras trouver autre chaussure à ton pied.

Mon humeur lunatique m'était appréciable. Personne ne savait comment être avec moi. Je pouvais changer n'importe quand d'avis. Difficile à cerner. J'aimais beaucoup jouer de ça pour désespérée l'adversaire. Et le fait de n'avoir aucun coeur permettait de ne pas avoir de regret. Je n'avais jamais eu de regret. Je ne savais pas ce que c'était.
Je disais maintenant de plus faire attention à mon interlocatrice. Décidant d'être maintenant attentive à ce qu'elle dirait pour contre-attaquer. Et tout cas, mon sourire joviale était toujours présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade d'ennuis. [Himawari]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Promenade d'ennuis. [Himawari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Last Memories :: Plateforme des Ténèbres :: ●Illusiopolis :: Illusiocitadelle-