Kingdom Hearts Last Memories



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souvenirs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yggdrasill
Maître de la Keyblade
Maître de la Keyblade
avatar

Messages : 111
Age : 25
Localisation : Là où le destin me conduira

Feuille de personnage
HP:
60/100  (60/100)
Voyage avec : Wolfy

MessageSujet: Souvenirs...   Mar 27 Avr - 10:56

L'immense espace infini... C'est ici que je vis naître des étoiles, des peuples, des civilisations... Mais ce lieu fut aussi celui où je fus témoin de conflit voire d'extinction de planètes, de races... J'en ai parfois même été responsable... Ma vie n'a donc été qu'un mensonge pour préserver mon esprit: ce cristal avait effacé ma mémoire, il m'avait même fait rajeunir pour que j'ai une vie normale... Une fois cela fait, il décida de se déconnecter pour me laisser vivre tranquillement et surtout normalement comme un être humain normal... Mais en faisant cela, je perdis une partie de mes capacités...
Devrais-je le blamer? Ou le remercier? Avait-il surtout une conscience véritable qui lui aurait permis de faire de tels choix? Seule une personne pouvait me répondre, et cette personne pouvait déjà être morte... Ma peine et ma tristesse ne pouvait se lire sur mon visage éreinté mais toutefois radieux, cependant je pensais bien qu'Axell avait du le remarquer. Même si je ne l'avais rencontré que récemment, je m'étais vraiment attaché à lui... Tout comme Darth, ou d'autres personnes... Leurs points communs étaient leur imperfection. Je voulais certainement m'attaché à de tels êtres pour comprendre comment en devenir un... Quelle âme perverse avais-je alors? Etais-je à ce point jaloux de ces personnes imparfaites? Oui... Mon corps actuel supporte très bien, même trop bien la fatigue, les blessures: ainsi je peux très vite reprendre la lutte...
Ce silence était un peu trop lourd pour durer le temps de trouver le lieu... Aussi le brisais-je:


Axell... Te souviens-tu de ton passé? Te souviens-tu de ce que tu étais avant d'être devenu ce que tu es à présent?


Mon ami ocha la tête avec quelques hésitations, comme si il ne se souvenait pas de tout. Je continuai alors:

Pour moi... Je ne sais pas si j'ai un jour été autre chose que ce que je suis... Je me souviens avoir été un Gardien: il s'agit d'êtres dont le devoir est de maintenir l'équilibre des mondes... Je vivais sur une planète artificielle qui fut baptisée Derris-Kharlan. Elle était trop... ordonnée, trop parfaite... C'était un endroit bien calme où je reposais souvent, mais je repartais quand même pour me dépayser sur d'autres mondes. J'ai été le témoin de moulte conflits que j'ai du résoudre passivement... ou parfois par la force. Le dernier conflit que j'avais eu à gérer fut le pire de tous: il opposait les Gardiens au clan des Destructeurs: des illuminés qui pensaient que le salut des mondes viendrait après l'éradication de toute espèce vivante autre que les ténèbres ou les Sans-coeurs. J'ai du faire un choix crucial... Qui a couté la vie de presque tous les gardiens, nous n'étions qu'une poignée de survivant... J'ai fais un génocide... Le choc fut trop douloureux et... Ce qui s'est passé dans le grotte du mage s'était alors produit. Ensuite le reste est encore flou, mais c'est à ce moment que commença ma nouvelle vie...
J'aimerai en savoir davantage sur toi, à moins que mon histoire ne t'intéresse et que tu veilles que je continu, ou veux-tu qu'on en reste là?


Parler m'otait un poids, me ne réparerait jamais mes erreurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axell Wolf
Simili
Simili
avatar

Messages : 176
Age : 24
Localisation : toujours derrière Yggdrasill

Feuille de personnage
HP:
80/110  (80/110)
Voyage avec : Yggdrasill

MessageSujet: Re: Souvenirs...   Mer 28 Avr - 23:20

Nous approchions au manoir Oblivion... Et Yggrasill avait l'air mal à l'aise... Peut-être connaissait-il cet endroit. En revanche moi je ne savais pas où j'étais, mais cet endroit était plein d'énergie négative... ça se sentait de loin pour tout dire!
J'avais entendu parler de ce lieu, où la moitié de l'ancienne Organisation avait été détruite... Assassinée par un simili... Axel... Quelle ironie, moi qui comptait peut-être maintenant combattre l'organisation, aux côtés d'Yggdrasill. Je regardais autour de nous ; l'espace était grand, et devant nous... un long chemin... cet endroit était étrange - je me demandais ce que nous y trouvrions...
Axell, garde un oeil ouvert... Je n'aime pas ce lieu.
J'étais déjà sur mes gardes, il n'y avait pas de risques à ce niveau là... Cet endroit me paraissait presque hanté, même vu d'ici pour tout dire!... Encore pire que le chateau de la bête, sauf que simplement, même à une telle distance, j'étais très mal à l'aise... Bien étrange. Yggdrasill prit alors la parole, brisant le silence ambiant. Il me demanda si je me souvenais de mon passé... Je ne pus que légèrement hocher la tête, hésitant néanmoins.
Pour moi... Je ne sais pas si j'ai un jour été autre chose que ce que je suis... Je me souviens avoir été un Gardien: il s'agit d'êtres dont le devoir est de maintenir l'équilibre des mondes... Je vivais sur une planète artificielle qui fut baptisée Derris-Kharlan. Elle était trop... ordonnée, trop parfaite... C'était un endroit bien calme où je reposais souvent, mais je repartais quand même pour me dépayser sur d'autres mondes. J'ai été le témoin de moulte conflits que j'ai du résoudre passivement... ou parfois par la force. Le dernier conflit que j'avais eu à gérer fut le pire de tous: il opposait les Gardiens au clan des Destructeurs: des illuminés qui pensaient que le salut des mondes viendrait après l'éradication de toute espèce vivante autre que les ténèbres ou les Sans-coeurs. J'ai du faire un choix crucial... Qui a couté la vie de presque tous les gardiens, nous n'étions qu'une poignée de survivant... J'ai fais un génocide... Le choc fut trop douloureux et... Ce qui s'est passé dans le grotte du mage s'était alors produit. Ensuite le reste est encore flou, mais c'est à ce moment que commença ma nouvelle vie...
J'aimerai en savoir davantage sur toi, à moins que mon histoire ne t'intéresse et que tu veilles que je continu, ou veux-tu qu'on en reste là?

Ah... Mon hsitoire... Encore trop floue pour être certaine... Mais celle d'Yggdrasill était terrifiante... Enfin, je ne comprenais pas tout... cependant parler semblait lui faire du bien... Et je devais être là pour le soutenir quoi qu'il arrive... Car il renfermait tout... Et ça risquait de l'engloutir un jours.
De ce que je comprenais, il avait fait des choses mauvaises... Le sacrifice de peu pour la survie de nombreux... Et Yggdrasill devait porter ce lourd fardeau... Je me sentais un peu faible, ne pouvant rien faire en vérité pour aider mon cher frère... Je soupirais... Ce n'était même pas mon véritable frère, comment l'aider de toute façon? Peut-être en dévoilant certains faits... Mais... Je n'étais pas sûr...
Je connais peu de choses... Et elles sont floues... Ce que je sais est que j'ai un frère... ou plutôt eu un frère. Il est apparemment mort il y a des années... Je ne me souviens pas de lui... Mais il semble que je l'admirais énormément. Il est mort durant une guerre contre des armées de sans-coeurs... Pour les empêcher d'envahir le reste des mondes. Et il y est mort. Son nom était Axell.
Je regardais le sol du vaisseau, silencieux. J'avais très envie de sortir du vaisseau en réalité... Mais nous n'allions pas encore atterrir.
J'ai pris l'identité de mon frère parce que j'étais tellement... Désespéré de le retrouver mort... Et... Faible comme j'étais... Je me suis laissé emporter par ma haine... Et j'ai perdu mon humanité...
Le passage entre ma vie humaine et celle de simili était encore un mystère, mais bon, je n'avais pas vraiment besoin de le savoir pour le moment.
Mon ancien nom est Xess.
L'impression de ne plus me connaître envahissait ma tête. Echec resta silencieux. Bon, il fallait que je reste concentré, pour être sur mes gardes à tout moment. Yggrasill resta silencieux jusqu'à l'atterrissage. Nous descendions du vaisseau, sur un immense chemin. Le vaisseau disparut dans la poche de mon frère, et nous regardions le manoir, qui semblait assez loin quand même.
Alors c'est ici qu'ont eu lieux les meurtres...
En fait cet endroit était une espèce de lieux sacré pour tout simili supérieur qui se respecte... Tant de morts ici, tant de problèmes... Je pris une longue inspiration avant de dire.
Eh bien... Allons-y!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yggdrasill
Maître de la Keyblade
Maître de la Keyblade
avatar

Messages : 111
Age : 25
Localisation : Là où le destin me conduira

Feuille de personnage
HP:
60/100  (60/100)
Voyage avec : Wolfy

MessageSujet: Re: Souvenirs...   Ven 21 Mai - 16:59

Je ne pensais pas qu'il me parlerait de son passé, cependant depuis peu, Axell semblait essayer de s'ouvrir à moi, avec certes quelques difficultés, mais il y arrivait finalement. Ainsi dit-il:

Je connais peu de choses... Et elles sont floues... Ce que je sais est que j'ai un frère... ou plutôt eu un frère. Il est apparemment mort il y a des années... Je ne me souviens pas de lui... Mais il semble que je l'admirais énormément. Il est mort durant une guerre contre des armées de sans-coeurs... Pour les empêcher d'envahir le reste des mondes. Et il y est mort. Son nom était Axell.


Axell? Pourquoi avaient-ils le même nom? Des jumeaux? Même si c'était le cas on les aurait appelé différement. Wolfy apporta finalement quelques éclaircissement:

J'ai pris l'identité de mon frère parce que j'étais tellement... Désespéré de le retrouver mort... Et... Faible comme j'étais... Je me suis laissé emporter par ma haine... Et j'ai perdu mon humanité...


Ainsi, mon très cher frère avait sombré dans les ténèbres, rongé par la haine... Faible... Au vu des circonstances je pensais qu'il était faible parce qu'il venait de perdre un être très cher... Mais si il avait emprunté un nom, voulait-il se substituer à son frère dans un élan de désespoir, ou était-ce un moyen pour lui d'être sûr de ne pa l'oublier? Il finit alors par dire:

Mon ancien nom est Xess.


Xess... Tu te le rappellais... Mes songes furent alors interrompus car nous arrivions à destination. Je ne savais pas comment, mais nous y étion arrivé... Une ambiance malsaine regnait aux alentours et cela me mettais quelque peu mal à l'aise. Je descendais alors du vaisseau, suivis par Axell. Devant nous s'offrait un long chemin qui menait vers ce fameux manoir d'Oblivion. Je rangeais alors mon vaisseau lorsque j'entendis Wolfy mumurer:

Alors c'est ici qu'ont eu lieux les meurtres...


Un lieu de meurtre... Cela expliquait cette sensation morbide que je ressentais. Ce lieu était très certainement connu des Similis au vu de sa réaction, ce qui signifiait qu'un des membres de l'Organisation XIII pouvait à tout moment nous attaquer... Même si cela ne me plaisais pas, j'était prêt à faire le nécessaire pour qu'il survive... Quitte à en arriver là.... Prenant un longue inspiraion, Axell finit par dire:

Eh bien... Allons-y!


Notre longue marche commença alors...
Son passé était trouble comme le mien... Toutefois il se rappelait l'essentiel... Maintenant qu'il m'avait révéler cela, comment devais-je l'appeler? Axell ou Xess?... Pour ma part, cela importait peu, mais cela avait certainement une importance pour lui. Mais ce qui le plus mal fut son histoire... Lui a sombré dans les ténèbres à la mort d'un être cher et est ainsi devenu un Simili, me concernant j'avais pris la vie de presque toute la population de ma planète, ainsi qu'une grande partie du Clan des destructeurs, mais jamais mon coeur n'avait voulu que je sombre dans les ténèbres pour tenter de me venger... Mon coeur ne pouvait-il donc pas sombrer dans les ténbres? J'ignorais si c'était une bonne nouvelle ou non... Je ne sombrerais certainement jamais dans les ténèbres, mais cela signifiait aussi que tout accès par les ténèbres m'était interdit...
Broyer du noir n'arrangerait rien, aussi lançais-je:


Tu sais... Peu importe ton nom véritable, le plus important est comment toi tu t'identifies, ne crois-tu pas? Quel que soit ton nom, tu es et tu seras à jamais mon frère. Quels que soient nos passés respectifs, nous les affronterons ensemble...
La marche risque d'être très longue, aussi je te propose d'y aller en volant, cela te changeras de tes habitudes, et cela me permettra de voir si tes ailes peuvent te faire voler correctement.


Je pris alors doucement mon envol, pour ne pas aoir de mauvaise surprises, que ce soit avec mes ailes elles-même, ou bien même avec l'environnement. Mais au final, il n'y avait qu'une légère brise fort apaisante qui soufflait. Wolfy semblait quelque peu hésitant, sans doute était-ce du à la peur de voir ses aîles de nouveau augmenté de taille et d'en perdre le contrôle. Je lui tendis alors la main et lui dit en sourient:

Allez. Ne t'inquiète pas tout se passera bien. Aie confiance.


Sa crainte était parfaitement justifiée, je ne pouvais pas le blâmer pour cette peur... Mais le seul moyen de surmonter celle-ci, c'était de tenter le coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axell Wolf
Simili
Simili
avatar

Messages : 176
Age : 24
Localisation : toujours derrière Yggdrasill

Feuille de personnage
HP:
80/110  (80/110)
Voyage avec : Yggdrasill

MessageSujet: Re: Souvenirs...   Sam 22 Mai - 0:13

Nous avions commencé à marcher, l'ambiance de cette route était sombre... Triste... Pleine de souvenirs perdus ou morbides... je réfléchissais alors à mon passé - comme souvent d'ailleurs... Mais lorsque j'étais entré dans les ténèbres, je ne savais pas ce qui m'était arrivé... Et puis entre temps Echec était venu habiter mon esprit... Comment avait été le plus profond des ténèbres? Je marchais en silence, regardant les pavés pâles sous mes pieds. Les chemin paraissait très long... Nous allions prendre du temps à parcourir cet endroit... mais nous n'étions pas pressés, n'est-ce pas?
Yggdrasill sembla réfléchir sur ce que j'avais dit - sa pensée avait probablement divaguée par la suite, vers son propre passé ou autre... Il prit soudainement la parole, regardant ma face relativement grave :
Tu sais... Peu importe ton nom véritable, le plus important est comment toi tu t'identifies, ne crois-tu pas? Quel que soit ton nom, tu es et tu seras à jamais mon frère. Quels que soient nos passés respectifs, nous les affronterons ensemble...
La marche risque d'être très longue, aussi je te propose d'y aller en volant, cela te changeras de tes habitudes, et cela me permettra de voir si tes ailes peuvent te faire voler correctement.
Je souriais doucement, mais seul Echec le rendait réel. D'ailleurs celui-ci restait bien à l'écart en ce moment... il ne me prêtait que momentanément ses émotions. J'inspirais longuement en repensant à notre dernier combat... où était le moucheron tombé du ciel?
Mais je fus coupé de mes pensées en réalisant ce qu'Yggdrasill m'avait dit... Etrange! pourquoi cet endroit me rendait nostalgique et lent? Sans doute la fatigue... Je l'espérais du moins. je vis yggdrasill se jeter dans le ciel gracieusement - à l'aise et si majestueux... En revanche, moi... j'étais incertain de ce qu'il me proposait maintenant. Au dessus de moi, dans le ciel, il me tendit la main, m'invitant à le rejoindre... Naturellement ce serait plus rapide de voler, malgré cela... en étais-je capable?
Allez. Ne t'inquiète pas tout se passera bien. Aie confiance.
Une nouvelle crainte me pris... Et mes ailes? Elles changeaient seules de forme et de taille! Comment étais-je censé faire?! Je pris une grande respiration, me sentant perdre mon sang froid. Je fermais un instant les yeux... Avoir confiance... Je pris une profonde inspiration, sentant l'odeur noire des souvenis vagabond, des sombres déboirs et du passé... Puis oubliais cette crainte de voir ce qu'il s'était passé ou ce qu'il se passerait... Et m'élançais en avant, ailes entièrement déployées... J'étais en harmonie totale avec ce qui m'entourait... Une fois les pieds sans appuis, je me mis à battre des ailes férocement, suffisament pour monter à une certaine hauteur... Mais n'ouvris pas une fois les yeux. Je ne savais donc que peu de choses...En tous les cas je ne touchais plus le sol, restait-il encore à savoir où j'étais, géographiquement dans le ciel. Malgré le fait de ne savoir où j'étais, je me sentis en quelques sortes complet...Il n'y avait que la brise et moi... Mes ailes étaient fortes, puissantes... Jamais n'avais-je senti cela...
Et c'est alors qu'un son traversa le ciel, atteingant mes oreilles ouvertes à tout guide... Un son étrange... Quelque chose qui m'appelait. J'ouvris instantannément les yeux, et me retournais vers Yggdrasill, puisque visiblement dans l'extase j'étais passé devant lui... Il me suivait à bonne allure, et pouvait me rattraper s'il le souhaitait. Je lui lançai alors :
Ygg! Quelque chose vient du manoir! Un son étrange... tu l'entends?
Mais Yggdrasill avait le regard vers le manoir, sembla-t-il du moins... Il sembla captivé par quelque chose... Peut-être ne m'entendait-il pas...? Tout ce que je savais, c'était que nous nous rapprochions du manoir bien rapidement... Et que le son semblait de plus en plus fort... Je ne savais pas ce que nous allions affronter là-dedans... Mais ce ne serait pas de tout repos!
[pas très inspirée désolée... je dois te laisser un début de poste bien difficile pour la suite... désolée ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yggdrasill
Maître de la Keyblade
Maître de la Keyblade
avatar

Messages : 111
Age : 25
Localisation : Là où le destin me conduira

Feuille de personnage
HP:
60/100  (60/100)
Voyage avec : Wolfy

MessageSujet: Re: Souvenirs...   Jeu 27 Mai - 15:00

Mon frère prit un moment avant de réagir : il finit par fermer ses yeux, et s’élança en l’air fortement et rapidement. Axell ne semblait faire plus qu’un avec le ciel, et continua d’avancer sans vraiment se soucier du reste. Cela me réconforta de le voir ainsi, heureux… Enfin, il me semblait que c’était une sorte de joie, même si il était un Simili, sans cœur.
Je le suivais en tentant de m’adapter à son allure lorsque j’entendis quelque chose. Au départ je n’y prêtais pas vraiment une grande attention, pensant qu’il s’agissait de mon imagination, mais plus on se rapprochait du Manoir, plus ce qui traversais mes tympans était clair : ce ne fut guère plus que des chuchotements au départ, mais ces derniers se précisèrent et commencèrent à s’amplifier, je compris finalement qu’il s’agissait d’un chant. Je ne parvenais pas à distinguer le langage utilisé, ni le ton ; mais je finis par comprendre que ce chant était une complainte, une complainte dans une langue inconnue, mais que je connaissais au plus profond de mon être. Aucun souvenir ne semblait se raccrocher à cette complainte, toutefois j’étais certain que je l connaissais, d’une manière ou d’une autre. J’ignorai ce qui pouvais nous attendre là-bas, mais ce serait une épreuve ardue, je le présentais.
Wolfy se retourna un court instant et semblait me parler, mais le son de sa voix n’atteignit pas mes oreilles. Je compris juste qu’il semblait entendre quelque chose d’inhabituelle, entendait-il cette triste complainte ? Le décor apaisant laissait peu à peu place à une inquiétante atmosphère des plus lourdes, jusqu’à ce qu’on arrive au manoir proprement dit. Les ténèbres semblait entourer cette immense bâtisse, et la construction semblait sortir d’un ivrogne fou finit. Je ne percevais aucune once de lumière, hormis la mienne. Rester calme et ne pas paraître mal à l’aise était une véritable épreuve pour moi, mais cela ne semblait pas affecter mon frère… Le danger semblait omniprésent, mais j’espérais sincèrement qu’il ne s’agissait que d’une mauvaise impression.
Il fallait à présent que l’on ouvre cette porte, mais la peur me tenaillait l’estomac, une peur inhumaine et inexplicable, comme si j’allais découvrir un tabou… Ma main était posée sur la poignée depuis quelques temps déjà, mais même si j’ordonnais à mon corps de l’abaisser, ce dernier ne voulait pas m’obéir. Soudain, Axell posa sa main sur la mienne et me dit quelques paroles de réconforts accompagné d’un sourire. Je n’aurais su dire si il était factice ou réel, cependant je lui dit après qu’une larme cristalline ne coule lentement de mon œil droit :


Merci Axell…


Grâce à lui je pus ouvrir la porte d’entrée par laquelle nous nous engouffrions.
La salle qui se présentait devant nous était d ‘une blancheur immaculée, bien trop blanche même pour moi qui avait vécu dans une cité blanche. Quelques colonnes et de vagues sculptures décoraient la salle mais il n’y avait rien de plus. Malgré la clarté de cet endroit, il restait inquiétant, et cette complainte ne cessait pas. Je finis par dire :


Ce lieu est… étrange, il me met mal à l’aise… Tu m’as dit entendre quelque chose lorsque nous volions ? S’agissait-il d’une complainte… d’un chant triste ? Ou peut-être n’est-ce que mon imagination… J’ignore quelle chose et événement peut nous attendre ici bas, mais sache que tu pourras toujours compter sur moi…


La tristesse et le tourment hantaient ces lieux, qu’avait-il bien pu se passer ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Souvenirs...   Mer 16 Juin - 16:59

    Le Cheval Noir Apparaît, il ne semble pas étranger aux évènements qui se passent dans le Manoir Oblivion. Une fumée ténébreuse se dégage de son corps, le sol se gèle sous ses pas. Il semble qu'il soit en colère, ne pouvant retenir ses coups, il crie une première fois et ce cri ressemble à une complainte. Une sorte d'image flou sort de son corps, de son dos, et disparait en quelques secondes.

    Alors qu'il semble enfin pouvoir se calmer, une boule de glace se forme juste devant son museau et s'élance à toute vitesse vers Axell. Le sol gelé devient alors une partie omniprésente de la pièce, la glace commence même à recouvrir les murs, et le cheval s'élance sur ses proies, sabots en avant pour vous écraser.

    Vous allez être confronté aux pleurs de ces créatures. Fuyez, êtres du néants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axell Wolf
Simili
Simili
avatar

Messages : 176
Age : 24
Localisation : toujours derrière Yggdrasill

Feuille de personnage
HP:
80/110  (80/110)
Voyage avec : Yggdrasill

MessageSujet: Re: Souvenirs...   Mer 30 Juin - 17:41

Nous étions arrivés devant la porte. Je ne savais si Echec me donnait ce malaise ou si je le créai moi-même, mais je me sentis mal... Très mal. De cet endroit émanait la pire force ténèbreuse jamais ressentie... Quelque chose clochait en ce lieu... Pourquoi?
Yggdrasill posa la main sur la poignée, mais ne poussa pas la porte. Je levai la paume vers mon visage. Il y avait cet espèce de tatouage... Des ailes, une épée et un cercle de marbre abîmé... Enfin c'était ce que cela représentait pour moi. Je me dis alors que si Yggdrasill ne m'avait pas aidé, j'aurai fini par retourner à l'Organisation... de nouveau un pion... Une âme errante en quelques sortes. Qu'étais-je à présent? J'étais content - pas indifférent! Yggdrasill m'avait sauvé, et maintenant il avait besoin que je lui apporte mon soutien.
Il fixait la porte, silencieux, tremblant. Je levai alors ma main vers la sienne, et murmurai :
"Yggdrasill, ne t'inquiète pas, je suis là."
Je lui souris alors, un sourire honnête, véritable. Même dans les pires circonstances, Echec me prêtait son humanité... Je vis alors une perle précieuse glisser sur sa joue. Mon sourire disparut, mais le sien fit surface. Cette si belle goutte était une larme véritable et honnête. Il me remercia. Je me détendis alors qu'il ouvrit la porte.
Une fois dedans, je ne fus pas surpris ni aveuglé de la blancheur de la pièce. Cette pâleur était fausse... Elle n'était pas pure, pas vraie... Pas comme celle de mon frère. Je sentis en quelque sorte mon instinct de simili s'éveiller - cet endroit était maudit, dangereux et mort... Yggdrasill sembla tout aussi méfiant ; quoi de plus normal. Et cette voix qui parlait sans cesse...
Ce lieu est… étrange, il me met mal à l’aise… Tu m’as dit entendre quelque chose lorsque nous volions ? S’agissait-il d’une complainte… d’un chant triste ? Ou peut-être n’est-ce que mon imagination… J’ignore quelle chose et événement peut nous attendre ici bas, mais sache que tu pourras toujours compter sur moi…
Un chant? Yggdrasill entendait un chant? Je n'entendai pas un chant moi, mais une espèce de brouaha... Plusieurs voix venaient de ce lieu... Et plus on s'était approché du manoir, plus les paroles avaient été claires... Cependant nous n'étions pas assez avancé pour entendre clairement les voix.
Je regardai autour de nous - cette salle était étrange, semblait ne pas avoir de consistance... Comme une espèce de mirage... J'avais cependant l'impression de connaitre ce lieu, sans y être venu avant. Un frisson me traversa alors - Echec avait eu un frisson de froid? C'est alors qu'une masse apparaît au fond de la pièce, devant une porte aussi blanche que le reste de la salle. La crainte prit Echec alors que j'analysai la créature ; une fumée noire se dégageait de son corps, je vis qu'à ses pieds, le sol se gelait... Et ce ne sont pas des pieds, mais des sabots - quatre. Une espèce d'équidé - un cheval?
La créature gratta un instant le sol, prêt pour charger - d'un coup une boule de glace se crééa devant son museau... Il était à présent clair qu'il comptait nous attaquer...
Tout à coup le gel à ses pieds se répendit partout autour de la créature... Et se propageant, même jusqu'aux murs. J'entendis les voix s'intensifier dans ma tête - je n'arrivai plus à réfléchir ; je devais protéger Yggdrasill quoi qu'il arrive...
Le cheval de glace chargea alors - se dirigeant directement vers moi - tant mieux... Je me préparai à me défendre. Je sentis mes crocs grandir, les griffes de mes mains se rallonger... Un sourire menaçant apparut alors sur mon visage - il est hors de question de me laisser avoir par cette bestiole! Par un regard je fis comprendre à Yggdrasill que je pouvais me défendre.
Le cheval s'approcha d'un coup de moi, j'esquivai vite, mais pas suffisament ; la boule de glace me toucha, et du gel se fixa sur mon bras. Je ne gémis pas de douleur - Echec m'évita cette souffrance. Je tentai alors d'enlever cette glace, mais elle sembla être collée sur mon bras... Elle sembla aussi se propager.
Je regardai avec une certaine crainte la salle... Il fallait éviter à tous prix de toucher ce gel...
"Ygg! Continue le chemin, je me charge de cette créature... Je vais la renvoyer au néant!!"
Impossible de savoir si il allait faire comme j'avais dit - en tous les cas j'aurais préféré qu'il s'en aille - car si je mourrai, au moins il n'aurait pas à le voir. Je me préparai donc à la prochaine attaque, sentant la glace redoublant de volume... Peut-être qu'avant la fin du combat, je serai englouti... tant pis. Je n'allais pas laisser Ygg se faire blesser!
[je modifierai ce poste si ça ne va pas, c'est pas un problème *poster le jour avant l'Oral, quoi de plus normal ^^"*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yggdrasill
Maître de la Keyblade
Maître de la Keyblade
avatar

Messages : 111
Age : 25
Localisation : Là où le destin me conduira

Feuille de personnage
HP:
60/100  (60/100)
Voyage avec : Wolfy

MessageSujet: Re: Souvenirs...   Mer 8 Sep - 16:00

La complainte se fit soudain plus forte mais étrangement cela n'agaçait pas mes tympans. Finalement elle se tut, et laissant à présent place à un sombre cheval. Les ténèbres semblaient s'échapper de son corps en prenant l'apparence de la brume. Sa colère était palpable et tout d'un coup il poussa un cri, cri qui s'avérait être la complainte que j'avais entendu. Mais alors comment pouvait-elle me faire sentir nostalgique alors que j'ignorais totalement ce que cette créature était? Etait-ce un effet de cette complainte? Je ne saurais le dire.
Sans crier gare le cheval chargea droit sur Axell après avoir créer une sorte de boule de glace devant son museau. Une voix s'immisca alors dans ma tête et me dit:


Vous allez être confronté aux pleurs de ces créatures. Fuyez, êtres du néants
.

La glace se formait sous ses pas et gagnait même les murs. Axell quant à lui se transformait pour se combattre, se rapprochant un peu plus du loup. Je voulus intervenir mais un regard de sa part me fit comprendre qu'il gérait la situation... Ou u moins qu'il le pensait. Je m'écartais donc pour m'éloigner de cette créature dont la présence m'était profondément désagréable. Mon frère tenta d'évita la charge au dernier moment surement à cause de la surprunante charge de cet ennemi, mais il se prit toutefois cette boule de glace qui vint se fixer sur son bras. Le froid ne semblait pas l'affecter, surement grâce à sa condition de Simili, mais la glace se propageait lentement et fragilisait son corps sans qu'il puisse le retirer. La salle devenait ressemblait davantage à un palais des glaces à présent, l'air ambiant devenait lui aussi des plus froid. Face à cela Wolfy me hurla:

Ygg! Continue le chemin, je me charge de cette créature... Je vais la renvoyer au néant!!


Instantanément mon corps réagit sans que je le lui ordonne quoi que ce soit et je me dirigeais vers la porte et la traversa, me retrouvant hors de la salle. Mais je réussi à m'arrêter net un peu plus loin: pourquoi devais-je continuer sans lui? Si l'on faisait cette recherche c'était pour lui et non pour moi. Je ne doutais pas de ses capacités mais il venait de se faire surprendre par l'ennemi, il se fragilisait et nous ne savions pas du tout de quoi était capable cet ennemi. Mon corps ne m'obéissait plus, et j'ignorais comment reprendre le contrôle de ce dernier... J'arrivais avec grand peine à ne plus avancer, comme si ma peur m'empêchait d'y retourner, la peur de mourir et de ne pas le revoir...

NON! JE NE PEUX PAS L'ABANDONNER!! SINON TOUT CA N'AURA SERVIT A RIEN!


J'avais beau me hurler ces paroles, mon corps restait à présent pétrifié. Cette pensée de mourir semblait être plus imposante et je ne parvenais pas à m'en défaire. Soudain j'eu un flash.

----------FLASH BACK----------

Je me trouvais sur le sentier d'une montagne et une bataille avait eu lieu ici. Je voyais la chevelure de Jack, mais bien avant de le rencontrer à l'ancienne Illusiopolis. Il me dit alors:

******, ça ne sert à rien de toujours fuir. Si tu es incapable de faire face à l'ennemi tu ne pourras jamais protéger les personnes qui te sont chères. Même si la victoire semble improbable essai de protéger ses personnes, ne les abandonne jamais, sinon tu le regrettera toute ta vie.


----------FLASH BACK----------

Ce flash me défigea instantanément et me fit comprendre que finalement je devais être prêt à tout pour les protéger, même à me sacrifier sinon ma vie n'aurait aucun sens.
Je revins alors dans la salle qui à présent était complêtement gelée. Le cheval était à présent assez amoché mais Axell n'avait plus que sa tête qui était libre du gel. Il était lui aussi en piteux état mais tentait toujours de tenir tête à cette créature. Cette dernière chargeait droit sur lui avec une corne en glace. Mon frère esquissa alors un sourire, comme si il était satisfait de l'avoir retenu et de mourir.
Je me précipitais alors entre eux deux, à la surprise de mon frère. Je dit alors:


Feu purificateur, niveau 1!


Des flammes jaunes englobaient mes bras. Je les concentraient en un endroit de manière à créer une sphère que j'envoyait droit sur l'ennemi. Il l'encaissa et recula de quelques mètres. Je dit alors:

Tout ça on le fait pour toi, ça n'aurait aucun de sens de continuer sans toi. De plus tu es l'une des personnes qui compte le plus pour moi, je ne peux décemment t'abandonner. On continu ensemble ou on meurt ensemble!
Je vais te libérer, tu va ressentir des brulures des flammes et j'en suis désolé, mais c'est le seul moyen pour te débarrasser de cette glace.
Feu purificateur, niveau 2!


Cette fois-ci des flammes rouges m'englobaient, je les utilisaient pour décongeler Wolfy tout en tentant de limiter ses brulures. Une fois cela fait je dis:


Repose-toi un instant je m'occupe du reste.


hrp: je vais essayer de le continuer demain, sauf si tu veux poster Wolfy^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axell Wolf
Simili
Simili
avatar

Messages : 176
Age : 24
Localisation : toujours derrière Yggdrasill

Feuille de personnage
HP:
80/110  (80/110)
Voyage avec : Yggdrasill

MessageSujet: Re: Souvenirs...   Mer 8 Sep - 20:51

Yggdrasill avait compris ce que je lui avais crié, et se jeta vers la porte du fond, touchant le moins le sol possible. Je soupirai un instant de soulagement - je n'allais pas mourir ici, mais s'il y avait au moins une infime possibilité que cela arrive, Ygg serait en sécurité, et ne me verrait pas dans mes derniers instants.
Le cheval de gel ne prêta pas attention à mon frère, et je sentis le froid escalader mon bras comme une infection. La grande et fière créature me fit face, la tête haute et l'air tout à fait calme. Il me regarda un instant, sans bouger. Quelque chose en cette créature me rappela alors quelque chose... Serait-ce le regard fier et hautain de Himawari...? Oui en effet cet air satisfait me rappelait celui de Him' lorsque je rentrai d'une mission faite avec succès... Cette impression de supériorité par rapport à moi, rien que dans la prestance... Le fait de comparer cette créature à Himawari me donna le sourire, et je ne pus savoir pourquoi... Peut-être l'idée de la tuer me plaisait énormément... Pourtant mon plan n'avait jamais été de me débarrasser de Him', je voulais juste m'éloigner de l'Organisation... A moins que... Serait-ce possible que Himawari envoit cette créature pour se débarasser de moi? Moi le rebel et traître? En était-elle capable? Je ne le savais pas, elle ne s'était jamais donné à fond lors des combats, jamais n'avait-elle montré ses capacités complètes... Avait-elle ce genre de pouvoir? Elle était le chef de l'Org après tout...
Pendant que ces questions titillaient mon esprit, le cheval décida de passer à l'action. Il me chargea d'un coup, parcourant une bonne distance en quelques instants. Je restai calme, attendant le moment propice pour contre-attaquer... Je connaissai sa technique de charge maintenant, et il allait en falloir un peu plus pour me tuer.
Il arriva à mes côtés en quelques instants, mais j'esquivai d'un coup en sautant en l'air, étendant mes ailes pour prendre de la hauteur. La créature couru sous moi, levant la tête pour me lancer une boule de glace une fois arrêtée. Je l'esquivai avec une pirouette et touchai le sol. Je me retournai vers mon adversaire, sentant la glace monter jusqu'à mon épaule maintenant... Je ne pouvais plus le bouger aussi rapidement qu'avant... J'allais devoir atteindre un niveau supérieur de ma transformation si je voulais réussir à le vaincre...
Echec, mets tout ce que tu as... Je vais avoir besoin de toute tes forces, bien que temporairement...
Immédiatement je sentis mon corps se réchauffer d'une nouvelle chaleur, celle de la puissance... Un sourire carnassier se dessina sur mon visage plus démoniaque encore. La créature chargea de nouveau, une nouvelle boule de glace prête au bout de sa corne. Je me lançai alors en avant en même temps qu'elle, crocs et griffes prêts à être utilisés.
Lorsque la collision eu lieu, je sus que malgré les dégâts que j'allais subir, cette créature en aurait plus encore; c'était un sacrifice nécéssaire pour me débarasser d'elle le plus vite possible... Mais qu'en était-il d'Ygg? Y allait-il y avoir d'autres créatures dans le genre par la suite? Il était capable de se battre, je n'en doutais pas, mais... Pourrait-il vraiment y arriver seul...? Son apparence était si frêle, si fragile... Si pure... J'avais peur qu'il perde de cette blancheur, qu'il perde de tout ce qui faisait de lui mon frère... Un ami, un frère, un compagnon... Y arriverais-je sans lui?
Lorsque je repris un peu mes esprits après coup, je réalisai que mes deux bras étaient gelés, ainsi que mes jambes... Je pouvais les bouger, mais je sentai les restrictions... La glace se resserait sur moi, m'écrasant... Je levai ensuite les yeux vers la créature... Elle semblait affaiblie... Sa respiration audible et son regard plus enragé que jamais. Je vis du liquide bleuté glisser de ses jambes... Et vis aussi le trou béant en son poitraille, fait par mes griffes...
Le cheval se câbra un instant et je vis la glace de la salle s'approcher de ses sabots... Le gel remonta son corps puis atteint sa tête... Et sur sa tête se forma une corne... Une immense corne tout à fait pointue et fumante. Je voulu faire un léger pas en arrière, mais la douleur de ma prison de glace était trop forte pour m'y risquer tout de suite... Echec ne pouvait pas me cacher toutes ses émotions. Mon corps avait reprit la position d'attaque basique, moins puissante et surtout beaucoup plus faible... Cette attaque aurait dû achever le monstre... Mais je ne connaissai pas son point faible...
Tant pis, j'allais risquer le tout pour le tout dans une dernière attaque... Je préparai mes corps et mes griffes, sentant un sourire carnassier grandire sur mon visage. J'étais trop captivé par l'idée de le tuer que je fus surpris de voir Yggdrasill arriver entre nous deux, les bras entourés de flammes et une détermination jamais vue sur son visage.
Il réussit à repousser la créature un instant et s'approcha prestement de moi.
Tout ça on le fait pour toi, ça n'aurait aucun de sens de continuer sans toi. De plus tu es l'une des personnes qui compte le plus pour moi, je ne peux décemment t'abandonner. On continu ensemble ou on meurt ensemble!
Je vais te libérer, tu va ressentir des brulures des flammes et j'en suis désolé, mais c'est le seul moyen pour te débarrasser de cette glace.
Feu purificateur, niveau 2!
Je ne compris pas vraiment ce qu'il se passait, trop pris dans la vague d'adrénaline qui parcourait mon corps comme une déferlante. Je sentis alors une chaleur prendre possession de moi, m'encercler. Je ne savais pas quoi faire, j'avais laissé mon instinct primitif de combat prendre le dessus, maintenant tout ce que je voulais faire était de repousser Ygg et ses flammes... Mais Echec prit une voix rassurante et me calma légèrement. Je sentis la chaleur augmenter, fermant les yeux je sentis les flammes lécher ma peau froide et pâle, semblable à celle d'un mort... La chaleur grandit encore et je serrai les dents... Il avait dit que cela ferait mal... Je devais m'y attendre... Je sentis la glace fondre doucement, l'eau chaude glissant sur mes jambes puis se répendant sur le sol. La douleur se calma alors qu'Echec reprit son sang froid, comprenant que la douleur pourrait me faire perdre le contrôle et m'énerver. Lorsque toute la glace fondue, je tombai au sol, chaud, épuisé.
Repose-toi un instant je m'occupe du reste.
Je levai un instant la main pour acquiesser, puisque je ne trouvai pas la force pour parler. Je me reposai un instant, tombant dans le néant de mon inconscient, reprenant mon calme du mieux que je pouvais.
Lorsque je repris mes esprits, je ne sus combien de temps après, je vis Ygg assit à côté de moi. Difficile de dire si il était blessé ou quoi que ce soit, mes yeux étant encore tout flou. J'essayai de regarder le reste de la salle mais eu du mal à voir, la blancheur m'aveuglant.
Tu l'as vaincu...? Murmurai-je, espérant que oui, si il était assit ainsi.
Il tourna alors les yeux vers moi, ceux-ci un peu fatigués mais toujours aussi profonds. Il me sourit alors, ses dents blanches me réchauffant l'espace où mon coeur aurait dû être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yggdrasill
Maître de la Keyblade
Maître de la Keyblade
avatar

Messages : 111
Age : 25
Localisation : Là où le destin me conduira

Feuille de personnage
HP:
60/100  (60/100)
Voyage avec : Wolfy

MessageSujet: Re: Souvenirs...   Lun 27 Sep - 11:18

Axell acquiesça brievement et se laissa plonger dans une torpeur réparateur. Si j'étais resté il n'aurait pas subit autant de dommages... Mais ce qui est fait est fait, cela ne sert à rien de réfléchir sur les actes passés pour se morfondre, si je voulais racheter mon erreur je devais le faire maintenant en vainquant mon adversaire. Ce dernier semblait vraiment mal en point, cependant sa fureur, sa rage ne semblaient pas s'être estompées.

Je m'écartais alors de Wolfy pour éviter qu'il ne se prenne des coups lors de notre affrontement, mais étrangement ce sombre destrier visait encore mon frère assoupi. Je lui dis alors:


C'est moi ton adversaire pour l'instant! Montre-moi ce que tu vaux, sombre destrier!


Malheureusement, cette créature ne semblait pas m'accorder la moindre attention et recommença une charge droit sur mon compagnon inconscient. Je n'eus d'autre choix que d'intervenir: je pris mon envol pour me retrouver sur son trajet et je l'attendais. Je concentrais ma force dans mon poing et attendis le dernier moment pour faire un léger déplacement pivot sur sa droite pour ensuite lui asséner directement ce coup de poing. Cela l'envoya droit contre une des colonnes qui se fissura. La bonne nouvelle était qu'il m'accordait à présent de l'attention, la mauvaise était que je devais éviter de le frapper directement ainsi: ma main me faisait souffrir à cause du froid engendré non seulement autour de lui, mais aussi à son contact. Ma main en était devenue bleue, mais reprennait petit à petit des couleurs normales.

Mon ennemi titubait à présent, certainement sonné après ma dernière attaque. Une dizaine de pics de glace se formaient autour de lui en lévitation, la moitié pointé sur moi, l'autre sur Axell, le lâche! Je ne voulais pas risquer sa vie, alors lorsque les pics volèrent tous ensemble, je me précipitais vers mon frère, fit apparaître ma keyblade et en contrant autant que je pouvais: résultat Wolfy n'avait pas une égratignure, pour ma part j'avais limiter mes propres dégats en ayant quatre éraflures et un pic ficher au niveau de mon épaule gauche. Je le retirais avec grand peine, et de cette plaie s'écoulait lentement mon sang. Je cautérisai alors la plaie pour éviter tout autre perte de sang. Je jetai un vague coup d'oeil à Axell qui semblait quelque peu apaisé.

Je fonçai alors droit sur mon adversaire en planant, keyblade en main, et ce dernier en fit autant, en créant une corne de glace. Si je me loupais, je risquais énormément. Je commençais alors à être au raz du sol quand ùon ennemi s'arrêta net et frappa le sol, faisant ainsi surgir du sol des stalagmites. Je dus prendre plus d'altitude pour éviter ces derniers, mais il avait prévu cela et se cabra et me donna deux coups de sabots qui me firent chuter en arrière. J'envoyai désespéremment ma keyblade vers lui, mais il anticipa aussi cette attaque. La peau sur ma poitrine commençait à noircir, elle pourrissait à cause du froid intense que dégageait mon adversaire. La souffrance était importante, mais je tenais bon, je le devais. Je me relevais avec quelque difficultés et tendis la main droite en avant. Le destrier semblait hésitant et ne vit pas le coup venir: ma keyblade revint droit sur lui et je la receptionnai.

Sentant sa vie plus que menacée, il se façonna une armure fluide de glace: elle glissait le long de son corps mais était solide. Je le regardais calmement et lui dit:


Malgré tout ce que tu as fais, je suis prêt à te laisser en vie. Je te laisse le choix, mais sâche qu'au prochain impact entre nous deux, l'un de nous deux reposera en paix. Que décides-tu?


En guise de réponse, il poussa à nouveau son cri, sa complainte, avant de concentrer davantage de glace encore autour de lui et de se préparer à charger.

Tel est ton choix, mais sache que je ne périrais pas! FEU PURIFICATEUR NIVEAU 3!!


Mon corps tout entier s'embrasa dans des flammes bleues, la chaleur était telle que le gel autour de moi disparaissait. Soudain il entreprit sa charge droit sur moi, l'amas de glace formée autour de lui formait un pic en ma direction; pour ma part je concentrais ce que toutes mes flammes dans ma Keyblade qui pris elle aussi des proportions démeusurées. Je fonçais à mon tour sur lui. Ma concentration était telle que j'entendais le crépitements des flammes, la lente progression du gel, le craquement de la glace de manière tout à fait clair. Puis survint l'impact: nous étions chacun dans un bras de fer pour nos vies. Le froid dégagé par cet animal était tel que le sol, le plafond et les murs se craquelaient; ce qu'il dégageait se rapprochait du zéro absolue, ça devait certainemet l'être. Si je me prenais ce coup, je ne serais plus de ce monde. La chaleur que je dégageait ne cessait d'augmenter, tellement que le sol et le plafond commençaient à rougir.

Aucun de nous deux ne voulaient céder, nous emblions de force égales et je me fatigais et pas lui. Puis petit à petit je sentis que je prenai le dessus: sa protection commençait d'abord par fondre légèrement, puis de plus en plus pour finalement passer directement de l'état solide à l'état gazeux. Même si il ne flanchait pas, je sentais qu'il avait compris: sa mort était imminente. Mon coup finit par passer et le toucha de sa tête jusqu'au bout. Je m'arrêtais un instant puis m'écroulais de fatigue. Je ne pus qu'apercevoir brievement la transformation de la créature en statue.

J'ignore combien de temps je m'étais assoupi, mais ce fut suffisant pour refermer mes plaies et reformer mes vêtements, je gardais cependant encore la douleur du combat. Axell ne s'était pas encore réveillé, j'allais alors à ses côtés et me posais juste là. La pièce n'était plus gelée, mais elle restait marquée par les combats mené ici. Finalement, Wolfy se réveilla et me demanda:


Tu l'as vaincu...?

Oui... Elle se tient devant toi, c'est cette statue... Ce fut plus compliqué que prévu mais tout va bien à présent. L'essentiel est qu'on soit tout les deux en vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Souvenirs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Last Memories :: Plateforme des Ténèbres :: ●Manoir Oblivion :: Croisée des chemins-