Kingdom Hearts Last Memories



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A l'abordage [PV : Himawari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryosuke

avatar

Messages : 19

Feuille de personnage
HP:
90/110  (90/110)
Voyage avec :

MessageSujet: A l'abordage [PV : Himawari]   Mar 23 Mar - 17:59

Je venais de me télé porté via un passage des ténèbres dans un monde qui m'était inconnue. Je me trouvais à bord d'un navire. Ses voiles été blanche et sa coque rouge. C'était un magnifique bâtiment extrêmement bien entretenu. J'ai d'abord pensé qu'il devait s'agir de l'embarcation d'un notable mais j'ai compris en voyant le drapeau noir qu'il s'agissait d'un bateau de pirates. Cela aurait put être dangereux mais l'embarcation des forbans semblait déserte. Je continuas donc mon inspection. Il s'agissait d'un trimât, l'ancre été a l'avant en dessous de la figure de proue qui représentait une tête de mort doré qui se trouvait elle mêle en dessous de la phoque du navire. A l'arrière se trouvait le poste du capitaine avec en dessous se qui devait être ces quartiers. Les matelots devaient probablement dormir dans la coque. Sur le pont se trouvaient des canons ainsi que des barils qui devaient probablement contenir de la poudre. On pouvait trouver des dorures ainsi que des gravure un peu partout sur le bâtiments.

Il faisait jour et le soleil été à son sommet. J'en déduisais donc qu'il devait être aux alentours de midi et que les pirates devait être partis pour une expédition sur la terre ferme. Je ne me trouvais pas ici pour une raison bien précise. J'étais juste à la recherche d'un divertissement, et l'envie m'était venue de visité un nouveau monde. Je respirais l'air marin, il faisait doux et le vent été délicats. Cette endroit respirait la sérénité ainsi que l'ennui. Je regardais a l'horizon et j'y vus une île en forme de crane, cela me parut de bien mauvaise augure et me promis d'y mettre les pieds qu'en cas de nécessité. De l'autre coté du pont on pouvait voir une autre île, bien plus grande que la précédente, qu'y s'étendait a l'horizon. On y distinguait qu'une grande forêt qui recouvrait entièrement l'île.


Je décidas d'entrer dans les quartiers du capitaine. Ceux ci été d'un confort trés appréciable. Au fond de la pièce se trouvais un divan avec à coté des vins de très bonne années (du moins dans le monde d'où je venais), je me servis un verre de la première bouteille a ma dispositions et observais le reste de la pièce. Au centre il y avait un bureau surchargé de carte et de plan. A coté de la porte il y avait une bibliothèque et un peu a droite de cette étagère un clavecin. Je ne savais pas en jouer mais l'instrument m'intriguait. Je m'assis devant et regardas les touches du claviers après avoir posé mon verre sur l'instrument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Himawari
Simili
Simili
avatar

Messages : 346
Age : 23
Localisation : Néant

Feuille de personnage
HP:
110/110  (110/110)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A l'abordage [PV : Himawari]   Lun 5 Avr - 20:04

Je perdais mon temps, je n’arrivais en rien en ce moment, Rixak qui me ramassait à la petite cuillère à la ville de Traverse, Axell qui quittait l’Organisation, c’était comme si tout ce que j’avais construit jusqu’ici s’effritait petit à petit autour de moi. Cela ne devenait frustrant, même si je ne pouvait pas m’énerver, cela ne fonctionnait pas comme prévu et c’était tout bonnement impensable dans ma tête, mes grands idéaux et mes projets futurs…
J’étais comme rageuse et j’avais ouvert un passage à la va vite, sans aucune idée de là où je pourrais atterrire. Ce fut au Pays Imaginaire, et plus précisément sur un bateau que ma porte sombre s’ouvrit.
Ca tanguait et je fus un tantinet déstabilisée lorsque je posais le pied sur le plancher sombre. Il faisait plein jour et plutôt chaud, la couleur de mes vêtements était noire et j’attirais le soleil comme un pot de confiture une mouche, j’allait avoir chaud. J’étais énervée et lasse en quelque sorte, je retirais mon manteau le balançais par dessus bord, j’étais incognito car personne n’avait jamais vu mon visage à part Yuki et il était apparemment mort d’après ce qu’on m’avait rapporté… Juste les membres de l’Organisation, mais jusqu’à ma propre connaissance c’était moi le chef et je n’avais envoyé personne là-bas.
Je faisais les cents pas sur le pont, je n’arrivais pas à me concentrer, et il y avait une espèce de mélodie qui tournait dans ma tête, une mélodie au piano.
Je mis quelques instants à comprendre qu’elle ne venait pas de mon esprit mais d’une pièce à côté du pont, sûrement la cabine du capitaine vu où elle était située.
C’était une chanson sans mélodie, sans rythme, en fait il s’agissait juste d’un imbécile qui s’amusait à taper sur les touches, cela n’avait aucune cohérence, c’était agaçant…
Je soufflais, et m’approchais de la porte, je tenais quand même à être discrète.
Oh et puis après tout qu’est-ce que je pouvait bien risquer ? J’ouvrais donc la porte normalement, mais assez silencieusement pour ne pas attirer l’attention du pseudo-musicien massacreur…
C’était un garçon, ni trop vieux ni trop jeune, j’aurais dis entre quinze et 16 ans, en costume, étrange accoutrement, et je le sentais, son cœur qui battait, dans un rythme calme et régulier, cela me creusa encore plus le trou que j’avais à la place.
J’avançais par derrière, j’explorais rapidement les lieux, c’était recouvert de dorures, de beau bois et d’épais coussins et rideaux de velours rouge. Cela devait être confortable, mais par rapport à ma tombe blanche à la citadelle une impression d’écoeuremment et de surcharge monta en moi, il y en avait trop, cela devait ridicule et la lumière crue du soleil ne faisait qu’accentuer les choses.
J’étais aveuglée par toute cette lumière, je n’aimais pas ça, j’aurais du garder mon manteau, il m’aurait au moins protégé de cet envahisseur de soleil, détestable.
Mais il aurait été trop imprudent d’appeler un reflet et un nouveau manteau, le garçon pouvait se retourner à tout moment. Je l’examinais, les détails physiques m’importais peu, inintéressants, je remarquais juste le verre de vin rouge posé devant lui.
Pathétique ? Ou juste décoratif ? Cela devait juste être une question de goût, il était assez âgé et je n’en avais strictement aucune utilité à lui faire remarquer, aussi je me contentais le tousser légèrement et de lui faire remarquer la piètre qualité de sa musique…
Le soleil chauffait à travers les vitres et j’avais l’impression qu’il me transperçais comme un traître par derrière, il rendait ma peau encore plus translucide que d’ordinaire, on aurait dis un cadavre qui sortait de sa tombe.

« Vous n’avez strictement aucun talent pour la musique, j’espère que vous entre conscient, c’est la torture pour les oreilles de toute personne normalement constituée… Autant faut-il l’être… »

Je m’affalais des le canapé rouge qui lui faisait face.

« Je suppose que vous avez autant de raisons que moi de vous trouvez ici, aucune, juste tuer l’ennui. La bouteille est-elle étiquetée à votre nom ? Avez-vous un droit de possession dessus ? Je suppose que non ? Passe. »



[HRP : Désolée de t'avoir fait jouer du clavecin mais je voulait faire "avancer" ?]

_________________
.: loose myself
loose my heart... :.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kh-lastmemories.rpg-boards.com
Ryosuke

avatar

Messages : 19

Feuille de personnage
HP:
90/110  (90/110)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: A l'abordage [PV : Himawari]   Ven 23 Avr - 22:28

Après avoir bu une gorgée du breuvage alcoolisé, dont je venais de me servir un verre je me penchai de plus près sur l'instrument qui me faisait face. Je n'avais jamais suivis le moindre cours d'éducation musicale mais cela m'avait toujours plut. Je décidai donc d'essayer de reproduire des morceaux que je connaissais. Mes efforts étaient vains mais j'entendis un toussotement derrière mon épaule. J'interrompis mon pseudo morceau de musique à cet instant et me retournai.

Je vis alors une jeune femme, presque encore une fille, au teint blafard, elle avait une peau de nacre et des cheveux châtain. Elle me dit tous d'abord qu'elle ne ce considérait pas comme une personne normale, elle s'assit puis m'indiquât qu'elle n'avait pas plus de raison que moi de se trouver ici. Elle supposât que la bouteille ne m'appartenait pas, ce qui bien entendu était juste mais elle m'en demanda cependant un verre, ce qui m'indiqua qu'elle non plus n'appartenait pas a l'équipage de se vaisseau. Je lui tendis la bouteille.

Il était hors de question que je lui serve un verre elle avait des bras elle pouvait bien s'en servir. Lorsque ce fut à mon tour de parler, je lui dis qu'il était visible qu'elle n'était pas normale.

« Vous insinuez ne pas être normal, je puis vous assurer que cela ce remarque a votre teint, presque inhumain. Vous n'avez aucune raison d'être ici ? Dans ce cas je puis vous suggérer de vous exposer quelque heure au soleil cela vous fera le plus grand bien ! »

C'était une fille plutôt mince, presque maigre en réalité, a première vue elle ressemblait à une jeune femme tout a fait banale mais elle dégageait une aura particulière et s’il y avait une chose à retenir de mes voyages c’est qu'il ne fallait jamais se fier aux apparences.

L'atmosphère de la pièce était effroyablement tendue ne sachant trop quoi (?) regardait je la fixai dans les yeux, lui lançant comme un défi. Même si elle m'avait dit n'être la que par ennui, d'une nature méfiante, je ne pouvais me fier a elle.

« Puis je au moins savoir qui vous êtes ? »

Après tous elle me devait bien au moins cette réponse si, car c'était elle qui m'avait interrompue, même si je n’étais pas ici chez moi je ne faisais de mal a personne. Cherchant les limites de mon interlocuteur je saisi mon verre, qui était encore presque plein, et le vidai d'un trait. Et toujours dans le même objectif je repris mon improvisation musicale là ou je l'avais laissée. Je prenais je dois bien l'avouer un malin plaisir à tester la patience de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'abordage [PV : Himawari]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A l'abordage [PV : Himawari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Last Memories :: Plateforme de l'Espoir :: ●Pays Imaginaire :: Bateau Pirate-