Kingdom Hearts Last Memories



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Investigations & Confrontation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raion
Simili
Simili
avatar

Messages : 327
Age : 23

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Investigations & Confrontation   Jeu 18 Mar - 23:36

    La ferme ! Ces gars, ces pirates sans fois ni lois, ces créatures sortis des tréfonds de l’enfer pour piller et tuer ceux de leur espèce… ils chantaient une chanson dont les paroles débiles n’avaient d’égal que le son qui sortait de leurs gorges. Une torture à l’état pure, je ne pouvais pas les laisser détruire le monde parfait des notes et de la mesure, il fallait que j’intervienne. Cependant, la présence maléfique dans cet endroit était toujours présente, et ce qu’ils faisaient entre eux ne me regardait absolument pas, je ne pouvais pas les interrompre. Ils se trouvaient sûrement dans la plus grande pièce de ce bateau, j’allais donc me battre sur le pont. Et le capitaine ? Je ne sentais pas sa présence, ni celle de son moussaillon favori, ils avaient sûrement accostés en quête de trésors. Mon instinct me disait qu’il ne fallait pas me rendre dans la cale, une très bonne raison pour y aller ! Je courus d’un pas léger, et avec le plus de discrétion possible vers cet endroit où les marins rangeaient provisions et prisonniers. Quelle bonne idée j’avais eu, je me félicitais en prenant une pomme bien mûre. J’avais atterri dans la cave à provisions, j’humidifiai mes lèvres avec ma langue et m’apprêtai à dérober quelques petites provisions avant de partir en quête de cette présence maléfique - un sans-cœur tout au plus.

    La pomme était juteuse, quelques peu acides comme je les aimais. Mon cœur ne fit qu’un bond, car il retourna rapidement sur terre, un pirate venait d’entrer dans la pièce, bourré, et il me regardait comme s’il voyait une illusion. Bon, je m’en occuperai après avoir bien fini ma petite collation, cette bouteille de rhum que j’avais trouvé au milieu des différents vins et champagnes importés de je ne sais où. Il ne réalisait toujours pas apparemment, sa tête n’avait pas changé d’expression si bien que je cru pendant une minute qu’il était mort d’une overdose. Suppositions fausses, il se ressaisit et commença à baisser son froc devant moi. J’étais sous mon apparence féminine au passage, une jeune fille sensible et qui n’avait aucune envie de voir ce genre de choses. Pour la peine, j’envoyai avec une précision hors normes la bouteille de rhum vide sur l’individu qui, au lieu de se la recevoir en pleine face, la réceptionna avec son estomac. J’aurais aussi bien pu la lancer derrière lui et attendre qu’elle éclate en milles morceaux, espérant tant bien que mal une action divine qui aurait fait rebondir les morceaux dans son dos, mais ça m’aurait empêcher de voir sa tête d’abruti se décomposer. Il s’écroula à terre et d’une voix amusée je sortis :

    - Désolé pour le dérangement !

    Bon, il fallait que je partes le plus vite possible de cet endroit… d’abord il fallait attacher le pirate pour qu’il n’aille pas prévenir ses petits copains quand il se réveillerait, ensuite je devrais me rendre sur le pont pour explorer les environs. J’étais jeune et innocente, rien de mieux pour me faufiler dans un tel endroit sans me faire remarquer ! Quoique, au milieu de toutes ces brutes sans cœurs je n’avais que peu de chance de ne pas faire de victimes, et dire qu’ils vivaient comme ça depuis plusieurs trentaines d’années… d’ailleurs, comment faisaient t-ils pour vivre sans femme ? J’interrompis la rivière de mes pensées en créant un barrage qui la détourna vers une alternative bien précise : le déjeuner. Je pris de quoi déjeuner dans leur petite réserve, et j’omettrais de parler de cette bonne bouteille de bière dans mon rapport. De quoi bien m’éclater quand j’irais combattre les ennemis, alors attention les yeux ça va chauffer ! Seulement, sortir dans un endroit pareil, il fallait déjà que j’évite les quelques personnes encore sobres après l’alcool party qu’ils avaient eu, et ça c’était le plus facile…

    En sortant discrètement de la cale, je remarquai qu’aucune présence humaine ne semblait éveillée, ou prête à m’attaquer comme ces sans-cœurs inconscients du danger qui les guettaient. Leur instinct était bien misérable face à la puissance d’une assassine, si le mot s’eut dit dans une quelconque langue. Mes pas, furtifs, semblaient ne jamais atteindre le sol si bien que je donnais l’impression d’un fantôme se déplaçant. Mon corps, toujours aussi léger, tremblait légèrement d’excitation à l’idée de défier des créatures des ténèbres et d’empêcher leur expansion sur le continent du Pays Imaginaire, du moins une trop grande expansion ! D’ailleurs d’où provenaient ces sans-cœurs ? Le cœur des hommes suffisaient-ils à en créer une telle quantité ou, peut-être, qu’ils pouvaient appartenir aux moussaillons morts suite aux divers batailles qu’ils avaient engagés…. Bah, ça ne m’intéressait pas plus de ça et ma curiosité s’arrêta là. Je continuais ma course en passant par les différents niveaux présents dans le bateau, et bientôt j’ouvris la porte qui me mena au pont du bateau des pirates.

    - C’est… moche ! Chuchotais-je en voyant la poutre s’élevant au milieu du bateau qui me bouchait la vue. J’aurais mieux fait de m’échapper sur une autre mission, peut-être au Pays des Merveilles… bon, autant en finir au plus vite ! Où êtes-vous petits sans-cœurs ?

    Je sifflotais à présent comme pour appeler un chien, sauf que cette fois j’appelais des sans-cœurs ! Étonnant mais mon côté enfantin me l’ordonnait, si bien que je souris en voyant arriver un petit groupe d’Ombre, ces créatures des ténèbres qui cherchaient à s’emparer d’un cœur que je n’avais pas, leur instinct leur ordonnant de me détruire grâce à leurs pattes crochus… Quelle blague, je sautai déjà en l’air et atterris derrière eux, quand j’atteignis le sol, je me retournai et décochai un coup de pied circulaire rapide. Cette fois ce fut ma personnalité féminine qui parla tandis que ma jupe se soulevait, je le baissai en gonflant mes joues, vexée. Ils allaient me pailler cette petite humiliation et je ne leur permettrai pas de sortir de ce bateau en un seul morceau. Le trucs cool avec les sans-cœurs c’est que, tant qu’ils peuvent t’attaquer, ils t’attaquent ! Je sautai en l’air et décocha cette fois un coup de poing sur un Pirate Volant qui passait par là, il alla directement dégommé ses alliés et je sautillai alors en hurlant d’une voix amusée et enjouée :

    - Strike !!!!

    Malheureusement, ce n’était pas le meilleur moyen pour passer inaperçu. Les sans-cœurs disparurent mais ils furent de suite remplacés par des pirates, ceux-ci à moitié bourrés avaient dû m’entendre tandis que j’hurlais à pleins poumons. C’était peut-être une mauvaise idée, en tout cas ils bavaient devant mes formes et l’un d’eux s’approcha juste devant moi. Je bombai le torse avec un air fière sur le visage, ils n’allaient tout de même pas tenter de s’en prendre à une jeune fille sans défense. Tout à coup, les sept pirates présents sur le pont éclatèrent de rire devant mon incompréhension totale. La dure et fausse vérité fut alors révélée par leurs immondes bouches où des morceaux de dents traînaient encore.

    - C’est une gamine plate !

    Là… ils avaient touchés une corde sensible. Je n’étais ni un homme, ni une femme, mais j’étais tout de même sensible à ce genre de chose. J’avais des seins, mais ils ne se voyaient pas trop, ils étaient discrets, c’est tout ! Quels imbéciles ! Maintenant, j’étais vraiment en colère. Mon pied alla donc se loger dans sa figure et il fut projeter assez loin pour tomber du bateau et se rattraper de justesse à la rambarde qui semblait elle-même tenir tant bien que mal. C’était un navire fantôme ou quoi ? Pourtant les rapports de l’ancien numéro XIII indiquaient qu’il appartenait à un certain Capitaine Crochet, si mes souvenirs étaient exacts. L’itinéraire était-il mauvais ? Non, il ne devait y avoir qu’un seul navire à naviguer sur ces mers, alors j’étais tout simplement perplexe et perdu, ainsi je soupirai un bon coup et disparu en coup de vent pour arriver derrière mes ennemis. Qu’allais-je leur faire ? Une prise de catch ? Non, trop facile, plutôt leur casser la colonne vertébrale pour qu’ils ne puissent plus jamais faire un pas… ce serait cruel. J’optai donc pour la dernière solution qui me restait, ils allaient s’empresser de se diriger dans l’eau, pour ce faire je claquai des doigts et envoyai un signal dans leurs cerveaux grâce aux sons.

    - Troisième Symphonie, Sayuu !

    La troisième symphonie de mon répertoire qui n’en contenait que six pour le moment, Sayuu me permettait de créer une atmosphère oppressante, dans le cas présent je rendais leurs corps assez chauds pour qu’ils soient obligés de se jeter à l’eau, ce qu’ils firent tous d’un coup si bien que le bruit de leurs corps tombant dans l’eau atteignit mes pauvres oreilles encore agressés par les fausses qui étaient sortis de leurs bouches infâmes. Mais je ne pus pas me reposer une seule seconde, car un nouveau groupe d’ennemi apparut, quelques sans-cœurs dont le seul objectif était à présent de s’emparer du cœur des pirates aux noires desseins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raion
Simili
Simili
avatar

Messages : 327
Age : 23

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Investigations & Confrontation   Ven 19 Mar - 21:41

    Mes symphonies n’étaient pas parfaites, par exemple dans le cas présent j’étais obligé de délimiter un champs d’action par lequel l’attaque atteindrait mon adversaire, ainsi sur les six pirates, le champ que j’avais dû formé était d’à peine six mètres, quant à celui qui s’était accroché à la rambarde avant de tomber, je n’y aurais plus pensé si les sans-cœurs ne s’étaient pas tous dirigés d’un coup sur lui. Quel ennui, j’allais devoir les affronter et sauver une sorte de pervers à moitié bourré qui avait insulté ma poitrine ! M’enfin, il y avait déjà assez de créature des ténèbres sur ce bateau, et puis c’était injuste pour lui de se retrouver mêler aux forces des ténèbres… quoique. Je pourrais toujours l’éliminer après, et si il avait un cœur assez fort, il pourrait toujours rejoindre les rangs des Similis… quel dilemme !Bah, je devais protéger la veuve, l’orphelin et les personnes désarmés. Je n’avais pas repéré une quelconque arme sur lui alors j’étais bien obligé de lui venir en aide, mon esprit chevaleresque me tuerait sûrement un jour. Je soupirai et m’élançai d’un pas léger et puissant vers les sans-cœurs, laissant derrière moi une marque de mon démarrage. Mon poing fut le premier à frapper, il envoya valser un Pirate Volant si bien que ce dernier faillit s’écraser à la surface de l’eau et se rattrapa juste au dernier moment. Un autre sans-cœur tenta de m’attaquer par l’arrière, mais il faisait évidement trop de bruits, et la sensibilité de mes oreilles était telle que… je pus contrer l’attaque au dernier moment et envoyer valser cette Crytpo-ombre au saut effrayant dans les dalles du bateau. La défense n’était pas mon point fort, j’aurais dû esquiver mais qui sait où je me serais retrouvé si je n’avais pas calculer ma trajectoire au préalable ? Pas moi en tout cas. Mon corps pesait tout juste 35 kilogramme, et pourtant lorsque j’allais en l’air et que je me laissais porter par le vent, on aurait dit que je volais comme une plume d’oiseau emportée par les premiers vents de printemps.

    Quoique je puisse en dire, tout ça n’était qu’une brève illusion car je dus me remettre en position pour atterrir à terre. Le pirate était juste en dessous de moi, j’étais sur la rambarde qui me séparait du vide et de la mer. Et cet abruti était en train de mâter sous ma jupe, cette fois pas de cadeau, mon pied alla donc écraser ses pauvres et misérables doigts tandis qu’il tentait vainement de s’accrocher au bout de bois qu’il trouvait. Un plaisir sadique se lisait dans mon regard, et pour le coup final je soulevai mon pied et l’écrasait d’une manière affreusement puissante, si bien que le bruit de plusieurs os détruits par l’attaque me vinrent comme une douce mélodie au niveau de mes oreilles. Le pirate tomba alors dans l’eau et alla rejoindre ses compatriotes avec, en bonus, une main inutilisable pour un petit bout de temps. Qui a dit que les filles ne pouvaient pas être dangereuses ? Je sautai alors sur le pont pour fixer les environs. Les présences maléfiques s’étaient dissipés et la plupart avaient disparus. Qu’est-ce que ça voulait dire ? Un vieux coût pourri de la part de ces pseudos Similis qui avaient trahis l’organisation ? On ne pouvait pas dire qu’ils étaient vraiment bien traité, mais bon… Je devais leur apprendre qui était le maître, et pour ça rien de plus facile qu’une bataille entre individus de la même espèce. Mon regard balaya une nouvelle fois le pont, puis se dirigea vers le haut de la poutre qui me bouchait toujours la vue. La voile n’était pas tirée, si bien que les bouts de bois qui la maintenait faisaient des perchoirs quelques peu comiques pour des Samouraïs en plein combat. Des Samouraïs… en plein combat ?! Mais, deux Similis qui s’affrontaient… qui était le traître et qui était l’allié ? Incompréhensible !

    - Arrêtez de vous battre, bande d’imbécile ! Hurlais-je d’une voix acide, attirant ainsi l’attention des deux combattants.

    Le Simili qui était dans mon champs de vision à droite tenta alors de saisir une occasion unique pour achever son adversaire, mais je fus plus rapide que lui et contra son attaque. Si j’ordonnais quelque chose, seul celui qui obéissait méritait mon soutien. Ainsi je repoussai le Samouraï et, d’un coup, je tirai l’une des épée de mon allié pour trancher la tête de mon ennemi. Ce dernier n’eut pas le temps de comprendre sa douleur, il disparut en un instant. Quelques bulles se dispersèrent sur le sol, j’en attrapai une au passage et me retournait vers ce pseudo allié qui avait fait fuir les sans-cœurs, pour une raison qui m’échappait d’ailleurs.

    - Repars à Illusiopolis, si jamais je suis encore dérangé sur cette mission, j’élimine le gêneur ! J’espère que c’est bien compris !

    Il s’inclina alors et disparut tandis que je faisais éclater dans ma main la bulle que j’avais tenu jusqu’à présent. Mon corps tremblait d’excitation, mais je remarquais aussitôt qu’il était plus faible, plus lent que d’habitude. Comme une sorte de poison qui s’infiltrait dans mon organisme, comme une sorte de prière qui essayait de couper le fil rouge de ma vie. Ou alors le cheveux… les deux sont différents, je crois. Le fil rouge doit représenté l’amour, alors que le cheveux doit représenté le fil de la vie que les trois sœurs dont je ne me souviens plus le nom se voit le droit de couper lorsqu’elles en ont envie. Seulement, je suis un Simili, déjà mort une fois pourquoi mourrais-je encore une fois ? Non, je disparaîtrais tout simplement, sans laisser de traces derrière moi, ou presque. La présence maléfique que je sentais jusqu’à présent, de plus en plus faible, s’amplifia d’un coup. Qu’est-ce que c’était ? Une sorte de puissance maléfique… je dus même m’incliner à cause de la faiblesse qui s’était abattu sur moi. Quelle monstre ! Il apparut devant moi pendant une seconde, une sorte d’oiseau de feu avec pour guise de touffe sur la tête une plume en or. Je le voulais, c’est la première chose que je me dis. Il me fallait cette plume d’or, peu importe le moyen que je devrais employer. Mon sourire s’élargit tellement qu’on aurait dit un rictus, pendant un moment je tentai d’avancer mon bras, de plus en plus, mais il se rabattait toujours au bout de quelques secondes. Quelle puissance ! Il devait être mien, c’était la seule façon pour lui d’exister. Pourtant, je ne pouvais pas l’atteindre, et la présence disparue alors que je regardais devant moi. Comme s’il n’avait jamais exister. Était-ce pour cette raison que les sans-cœurs avaient tous décampés ? Quoiqu’il en soit, plus aucune personne éveillée n’était sur le bateau, l’oiseau avait dû les endormir.

    - Merde, j’ai perdu sa trace !

    Je regardai à toute vitesse de tout les côtés du bateau, que pouvais-je faire de plus maintenant ? Il n’y avait plus aucun sans-cœur à présent, ça ne servait plus à rien que je reste. En plus, les seuls Maîtres de la Keyblade qui pouvaient libérer des cœurs n’étaient pas présents. Dans notre organisation, Rixak, les deux destins, était notre Maître de la Keyblade attitré. C’est une petite parenthèse évidement, car sur l’instant je ne pensais guère qu’à rentrer à Illusiopolis pour me prendre un bon bain, je mis alors ma main devant moi et m’apprêta à ouvrir un portail des ténèbres quand j’eu le sentiment que quelque chose arrivait. Un autre sans-cœur ? Un Simili ? Peu importe, je devais faire face ! Ma surprise ne fut cependant que plus grande lorsque je découvris la personne qui arriva… un pirate ! Je fus tellement surprise que je lui décochai un coup de poing qui l’envoya dans les vapes. J’avais agis par inadvertance, l’étonnement m’avait fait faire quelque chose de stupide. Je fermai alors la porte qui menait au pont en mettant le corps inanimé du pirate dans la pièce. Mon cœur aurait sûrement battu la chamade si j’en avais eu un, mais je n’en avais pas. Je souris alors, un sans-cœur venait d’apparaître, que faire, que faire de ce petit être qui avait été attiré par les ténèbres qui émanaient de cet endroit ? Mon pied me démangeait, alors je sautai en l’air pour dégourdir et, oh miracle, j’arrivai sur sa tête. Ses griffes tentèrent de me prendre la jambe, je souris en sautant juste devant lui et en lui décochant un coup de pied dans la face, si bien qu’il atterra sur l’une des lattes de bois mal posée qui se souleva et alla jusqu’à l’écraser, le faisant ainsi disparaître dans un nuage de fumée noire.

    - Ainsi se termina l’histoire de la pauvre petite ombre ! Quoiqu’il en soit, rentrons, je suis fatiguée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Investigations & Confrontation   Ven 19 Mar - 21:41

Le membre 'Kira' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Ennemis' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Attaque' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raion
Simili
Simili
avatar

Messages : 327
Age : 23

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Investigations & Confrontation   Sam 20 Mar - 0:45

    Fatigué par toute cette agitation, je me retournai vers l’endroit d’où provenait la nouvelle présence, moins sinistre, plus neutre. Je fus assez mécontent de découvrir qu’il s’agissait de deux Berseker, des Similis assez gros, plutôt puissants et qui possédaient, de plus, des sortes de pelles ou comme les appelait si bien l’ancien numéro VI, des Claymores ! C’était vraiment embêtant de devoir se battre dans un endroit comme ça avec un choix de plateforme aussi restreint et, qui plus est, près de la mer où des pirates si innocents, si ivres étaient tombés. Ivres ? Si c’était le cas, ils devaient s’être noyés à l’heure qu’il est. Si bien que je n’aurais pas à m’en faire pour ce genre de chose, un sourire naquit bientôt sur mes lèvres fines, si grands et inquiétant que même les ennemis ne purent que reculer par instinct. J’allais me déchaîner contre eux, c’était définitivement la meilleure solution. Je serrai le poing et disparus un instant, mais je sentis vraiment une grande différence de vitesse par rapport à d’habitude, je ne pouvais pas aller aussi vite. Tout au plus, un millième de ma vitesse habituelle, si bien que le premier Berseker put stopper mon poing avec sa Claymore et que le deuxième tenta de m’écraser comme une crêpe avec la sienne en me prenant en saucisson. J’esquivai au dernier moment, de justesse, signe qu’encore une fois ma vitesse avait vraiment diminué. Ça allait être un combat fatiguant, mon corps atterrit donc sur les épaules du premier ennemi et tenta de contrer avec quelques fausses notes le coup horizontale de son allié. Je sautai sur la pelle et fut entraînée dans le mouvement, puis pour éviter d’être exposé aux attaque je fis un bond en arrière et atterrit sur la rambarde du pont. Il me fallait plus d’espace pour bouger, mais en même temps ils étaient aussi désavantagés à cause de leur grosse masse.

    Tout à coup mon poing me fit étrangement mal, était-ce à cause du fait que mon ennemi m’avait stoppé ? Sûrement, et ça allait devenir vraiment embêtant avec le temps ! Il fallait que j’en finisses dans les plus brèves délais, et dans cette condition là ça pouvait s’éterniser si d’autres ennemis faisaient leur apparition. Mon corps semblait plus encombrant que d’habitude, ma masse était toujours la même mais une sensation… différente me rongeait. Je soupirai et finis par me lancer à l’attaque de mes adversaire. Ces derniers bougeaient maladroitement sur le pont, cependant leur puissance leur permettait de causer de gros dégâts et ainsi de défaire le passage. La Claymore de celui qui se tenait le plus à droite dans mon champs de vision fit un mouvement horizontale en étant positionné à la verticale, détruisant ainsi le mat du bateau qui tomba en direction de la mer - il l’avait apparemment pris par le gauche en se positionnant devant le gouvernail. Je soupirai un instant, il ne fallait pas causer trop de dommage, je devais apprendre aux petits nouveaux comment se tenir ! J’eu un sourire élargi par l’envie de les tuer, puis d’un seul mouvement je me trouvai derrière eux, mais ce qui m’étonna ce fut que la seule personne ayant été blessé dans mon attaque, c’était moi. Une sorte de coupure m’évoqua une lourde douleur au niveau de mon épaule, du sang commença alors à gicler et à tacher le sol de toutes part. Que s’était-il passé ? J’avais tenté de leur infliger des dégâts avec mes pieds, et ensuite… oui, je crois que c’est à ce moment là qu’ils ont répliqués en modelant leurs Claymore, si bien qu’elles devinrent tranchantes l’espace d’un instant. Je me retournai avec difficulté et pris soin de les observer, c’était des ennemis plutôt coriace… ou du moins c’était moi qui me trouvait en position de faiblesse. Mes yeux devinrent rouges de sang, apparemment quelques veines venaient d’éclater. Je ressemblais à une démone, une créature sortie des enfers avec cheveux blonds et des yeux versant vers le vert et le rouge. Qu’est-ce qu’ils avaient à me regarder avec leur affreuse constitution, moi au moins j’avais un visage humain ! Ils me payeraient leur impolitesse, on ne dévisageait pas une jeune fille comme ça, impunément.

    - Crevez ! Hurlais-je alors en créant une atmosphère pesante. Vous allez goûter à ma troisième symphonie, Sayuu, le requiem des vivants ! Ajoutais-je sur un ton menaçant.

    Tout à coup, tout changea, je fus aussi pris dans mon attaque pour une raison que je ne compris pas. Il s’était passé quelque chose, pour sûr, j’avais claqué des doigts et… merde ! Mon cerveau n’avait pas reçu la troisième note qui me permettait de ne pas être pris dans mes capacités. J’allais encore être gravement blessé si ça continuait. Mon esprit prit peu à peu le dessus sur ce que je voulais faire. Que penser ? Que faire dans ce genre de solution ? Ma mélodie était vraiment trop puissante pour que je puisses y résister, et encore à cause de ma baisse de puissance elle n’était pas à son maximum. J’étais confus. Ce qui me sortit de ma confusion fut le coup que je reçus, un gros coup de Claymore qui m’éjecta vers ma droite. J’atterris en plein sur une dizaine de barils de bière qui explosèrent et laissèrent s’écouler sur les lattes de bois la liqueur jaunâtre. Je me relevai après être sorti de ma capacité, j’allais devoir me concentrer sur les plus petits détails pour survivre, comme cette fois là, où tant bien que mal… oui, tant bien que mal, j’ai survécu. Je ne pouvais pas décevoir Himawari, j’étais le membre de le plus ressent alors je ne pouvais pas me permettre de la décevoir ! Mon corps se mit à emmagasiner les ondes autour de moi, le moindre son. Je me servirais de ce son pour les détruire, un par un, qu’ils subissent mon châtiment divin…

    - Poing, O.K., Puissance, 5%, Vitesse 0,1%, Risque d’échec, 2% ! Tout est près, au travail !

    Je m’élançai à une vitesse hallucinante - très peu rapide pour ma part - sur mes ennemis, il n’y avait aucune chance qu’ils me touchent, car en utilisant le son autour de moi pour les déstabiliser, j’étais capable de contrôler quelques uns de leurs mouvements. En même temps j’avais une marge d’erreur de 2% qui m’aurait parut inacceptable dans une autre situation, ce qui ne me permettait pas d’être catégorique. Le plus proche des ennemis était celui qui m’avait envoyé valser, j’allais lui faire payer pour ce coup là ! Je bougeai avec parcimonie mes bras pour éviter de faire couler le sang à flot, ainsi j’atteignis ma première cible qui reçut une sorte d’onde de choc en plein dans la tête, il fut projeter en plein dans la cabine du capitaine, ce qui me fit sourire. Le mobilier n’était heureusement pas à rembourser, on était des vilains après tout !


Rapport du tour!
Kira a perdu 10HP (90HP)(80MP)
Berseker(1) a perdu 30HP (40HP)
Berseker(2) a perdu 0HP (70HP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Investigations & Confrontation   Sam 20 Mar - 0:45

Le membre 'Kira' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Ennemis' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Attaque' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raion
Simili
Simili
avatar

Messages : 327
Age : 23

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Investigations & Confrontation   Sam 20 Mar - 21:08

EN COURS

Rapport du tour !

Kira a perdu 30HP (60HP)
Berseker(1) a perdu 0HP (40HP)
Berseker(2) a perdu 10HP (60HP)
Pirate Volant(1) et Pirate Volant(2) ont perdu 0HP (50HP)(50HP)
Bombardier a perdu 0HP (50HP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

avatar

Messages : 152

Feuille de personnage
HP:
0/0  (0/0)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Investigations & Confrontation   Sam 20 Mar - 21:08

Le membre 'Kira' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Attaque' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Magie' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Investigations & Confrontation   

Revenir en haut Aller en bas
 

Investigations & Confrontation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Last Memories :: Plateforme de l'Espoir :: ●Pays Imaginaire :: Bateau Pirate-