Kingdom Hearts Last Memories



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réveil (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terra Branford

avatar

Messages : 16

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Réveil (libre)   Lun 8 Mar - 0:34

Terra se réveilla dans une étrange ville, des lampadaires éclairées les rues pleine de vie qui composaient ce quartier. Elle croisa des gens qui semblaient appartenir a différents mondes comme si cette ville servait de carrefour aux différents mondes peuplant l'univers. D'ailleurs combien de mondes y avaient ils encore? Hier encore, elle croyait son monde unique et elle venait d'apprendre qu'il en existait beaucoup d'autres. En errant à travers les rues étroites du quartier, elle tomba devant un atelier qui appartenait a des mogs. Elle sourit en pensant à son ami le mog danseur, il était si gentil et si joyeux. Elle décida de se renseigner savoir si lui aussi avait atterri sur ce monde ou si elle était définitivement seule. Elle entra à l'intérieur du bâtiment et trouva une multitude de mogs qui semblaient tous très occupés. L'un d'eux s'approcha d'elle et lui demanda si il pouvait la renseigner. Elle demanda alors si un mog était arrivé depuis hier, mais son interlocuteur lui expliqua que le dernier mog arrivé à la forge était là depuis maintenant deux bons mois. Il était impossible que ce soit son ami. Elle le remercia et lui demanda si un jour il rencontrait un des ses semblables à l'aspect guilleret et ayant une passion pour la danse si il pouvait lui dire qu'elle le cherchait. Le mog lui promit lui rappelant qu'un mog danseur était une chose peu courante et donc qu'il le remarquerait forcément si celui ci venait à passer. Elle le remercia est quitta la forge quelque peu déçue, elle avait espéré revoir son ami, mais non, celui ci n'était pas sur ce monde ou tout du moins pas dans ce quartier. Elle erra encore un peu dans les rues, profitant de la bonne humeur qui semblait régné dans cette ville, les gens lui disaient bonjour, comme si elle avait toujours vécu ici, c'était tellement différent de son monde. Même les bâtiments ne ressemblaient en rien aux maisons classiques qu'elle connaissait. Ici, tous lui semblait tellement plus colorée, plus vivant. Soudain, elle ressenti une présence, quelqu'un de puissant approché. Ami ou ennemi? Elle l'ignorait, ce qu'elle était sur c'était que comme elle, il possédait une grande force, mais elle espérait de toutes ses forces, que ce n'était pas un ennemi, elle était seule, et elle ne se sentait pas capable d'affronter seule quelqu'un dégageant une telle aura. Elle se mit en garde et se prépara à passer sous sa forme d'esper si le combat s'avérait inévitable. Puis elle lança:

"Qui êtes vous? Montrez vous!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madd Hatter

avatar

Messages : 79

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Réveil (libre)   Lun 8 Mar - 19:17

[bon bah si c'est libre alors... ^^]
J'étais à présent dans une ville bien peuplée et relativement mouvementée. Mes passages aléatoires de monde en monde me plaisaient quand même... Je quittais les gens qui m'avaient amené ici ; ceux-ci étaient des marchands, donc j'avais eu de quoi me ravitailler pendant le chemin...
Bien que j'étais sorti presque indemne de mon dernier combat, ma poitrine me faisait atrocement mal... Le Cercle qui s'était formé n'avait pas disparut, et ne disparaitrait probablement jamais... Maudit messager Funeste! Je gémissais un instant, puis me dis qu'il fallait néanmoins que je retrouve Xess... C'était tout ce que je pouvais faire pour le moment.
Je regardais autour de moi pour voir que la foule se dissipait légèrement, et j'en profitais pour atteindre la jouaillerie. J'entrais. Il y avait un type habillé de façon assez banale, mais riche quand même... Un veston bleu, une chemise blanche, un pantalon noir et des bottines à boucles... Il m'avait l'air d'un parfait honnête homme. Je m'approchais, posant un coude sur le comptoir.
"Dites, vous n'auriez pas vu passer un type sinistre...?"
C'était la seule façon pour décrire Xess, cependant, en faisant cette inutile description, j'avais l'impression de chercher ce fameux messager que je voulais à tous prix voir mort... Je frissonais en imaginant Xess être devenu comme ça. Cette idée me fit un peur, je priais que c'était faux.
"Un type sinistre vous dites? Eh bien ces temps-ci on a de tout... Mais un type sinistre... Désolé, cette ville n'est probablement pas faite pour les gens comme ça, surtout durant ces périodes..."
"Quelle période?"
"Nous sommes en période de marché, et donc des gens viennent de tous les coins de l'univers pour trouver leur bonheur ici."
Génial... Donc Xess ne serait probablement pas ici. Je me redressais, remerciais ce type et sorti. Je m'appuyais anormalement sur ma canne, la douleur prenant mon corps entier. J'étais à présent énervé... Merveilleux. Mais le pire était à venir, une fois dehors, la foule était encore plus présente qu'avant... Génial! Je poussais les gens qui ne s'écartaient pas pour me laisser passer ; moi l'infirme.
Le seul moyen d'échapper de cette foule était de m'éloigner de celle-ci, logique évidente. Je regardais autour de moi, m'éloignant des gens. Xess... Où était-il? Personne n'avait-il eu l'idée de le pucer? J'aurais pu le retrouver avec un GPS... Mais qu'étais-je bête, les mondes aux alentours n'étaient pas très évolués technologiquement... Je soupirais en m'avançant, grimpant des marches avec difficulté. Je grimaçais, la douleur plus forte qu'avant.
Quelle idée de mettre des escaliers ici!? La rage me prenait tellement que je sentis moi-même du flux s'échapper de mon corps ; ah non, ma salamandre n'allait pas apparaître maintenant! J'étais juste énervé contre des marches, inutile de tout prendre au premier degré.
C'est alors avec grand soulagement que j'atteignais le haut des marches. J'aperçu alors une belle chevelure. Automatiquement, je me cachais légèrement ; je n'avais jamais eu de bol avec des gens solitaires... Et visiblement, elle était seule... Avec Roxas, j'avais faillit le tuer et être tué, alors avec quelqu'un d'autre...
C'est alors que je l'entendis crier :
"Qui êtes-vous? Montrez-vous!"
Et pour parler tout à fait vulgairement, je lâchais un petit :
"Merde."
Je sortais de derrière mon mur et lui fis face, grimaçant de nouveau à cause de ma fichue blessure.
"Oh hé! On se calme..."
Je voulais être particulièrement désagréable avec cette personne, et avec un peu de chance elle me laisserait partir tranquillement sans qu'on affronte un quelconque ennui... Elle était visiblement sur la défensive... Cela m'agaça encore plus. Je m'avançais à l'aide de ma canne, gémissant un peu. C'est alors que je n'en puis plus, et me claquais des doigts. Je m'asseyais alors sur une petite chaise pour reprendre mon souffle... Et malgré la simplicité de ce sort, j'avais encore plus mal qu'avant... Utiliser une quelconque magie était véritablement mauvais pour moi.
"Tu vas quand même pas essayer de taper un infirme!"
Je mis une main sur mon torse, gémissant un instant, respirant lourdement. Fichue Messager... J'allais le tuer!! Je levais un oeil énervé vers la fille qui sembla me regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra Branford

avatar

Messages : 16

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Réveil (libre)   Sam 13 Mar - 1:36

Terra se rassura en voyant apparaitre devant elle, un homme portant un couvre chef surprenant. Elle eut du mal à ne pas éclater de rire en l'apercevant faire apparaitre une chaise avec difficulté et s'asseyant dessus avec une souffrance comme elle n'avait jamais vu. Cet homme lui paraissait tellement étrange, qu'elle ne put s'empêcher de s'approcher de lui. Soudain il s'écria:

"Tu vas quand même pas essayer de taper un
infirme!"

Entendant cela, elle éclata de rire et répondit entre deux fou rire à l'étrange homme:

"Je n'ai aucune raison de vous attaquer, sans vouloir vous vexer, vous me semblez plutôt...hum, comment dire... étrange oui c'est ça étrange et tout a fait inoffensif. D'ailleurs j'aimerais savoir quel créatures vous as mis dans cet état, si cela n'est pas trop indiscret?"

Elle ne cessait de contempler l'étrange personnage qui décidément semblait souffrir énormément sur sa chaise. Quand soudain elle remarqua la blessure que celui-ci avait au torse semblait beaucoup plus grave que ce qu'elle n'avait pensé. Puis elle proposa:

"Souhaitez vous que j'essaie de soulager votre blessure?"


Puis elle regarda l'étrange homme, une lueur de tristesse s'alluma dans ses yeux devant la souffrance de cet être qui semblait extraordinaire certes mais pas méchant pour deux sous. Elle attendit sa réponse espérant que celle ci serait favorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madd Hatter

avatar

Messages : 79

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Réveil (libre)   Sam 13 Mar - 18:54

Je regardais la femme sourire assez grandement, puis fini par éclater de rire.
"Je n'ai aucune raison de vous attaquer, sans vouloir vous vexer, vous me semblez plutôt...hum, comment dire... étrange oui c'est ça étrange et tout a fait inoffensif. D'ailleurs j'aimerais savoir quel créatures vous as mis dans cet état, si cela n'est pas trop indiscret?"
Inoffensif? Alors là heureusement que j'étais pas en bonne forme, sinon je l'aurais assez violemment frappé! Je baissais le regard. Je n'y croyais pas... Elle n'aurait pas pu m'offenser plus. Je lui jetais un regard noir pendait qu'elle s'étouffait de rire... J'avais alors envie d'elle s'étouffe véritablement, et avec un peu de chance, elle en mourrait...
Elle continuait à me regarder, alors que j'agonisais... Quelle sympathie! La douleur ne s'estompa pas, au contraire, elle empirait. Je regardais la jeune femme rire de ma douleur... Elle était relativement grande, sa chelevure longue et blonde... Inutile de dire qu'elle avait une certaine beauté, mais quand même! Elle ne pouvait être aussi sympathique qu'en apparence... Ses vêtements étaient de couleurs assez vives... Je m'appuyais sur ma canne, je voulais me lever, pas rester devant une telle personne, telle qu'elle soit!
C'est alors qu'elle sembla se rendre compte que ma blessure était plus grave qu'il ne pouvait sembler, et fini par cesser de rire.
"Souhaitez vous que j'essaie de soulager votre blessure?"
Au risque d'être vulgaire, je ne dirais pas les mots qui traversèrent alors ma pensée ; des injures sans limites et balancée par pure rage.
"Non!! Car la personne qui m'a fait ça va crever!! Et cette blessure est la seule qui peut me le rappeler!! Criais-je simplement."
Enfin, si on peut appeler crier "simple... Je me relevais, fis disparaitre la chaise. Elle était plus petite que moi, bien sûr, puisque j'étais toujours plus grand que les autres... Je me redressais de toute ma hauteur et la regardai de bas en haut, l'air dégoûté. Je ne montrais plus que je souffrais, inutile de rester ici. Je marchais en direction d'une grande porte, sans doute le deuxième quartier... Cependant, cette femme sembla quelque peu insister... Elle s'était avancé derrière moi. Je me retournais vers elle...
"Je t'ais dit non!"
Je me retournais de nouveau vers les portes et les ouvris. Cependant quelque chose sembla me retenir de traverser... Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra Branford

avatar

Messages : 16

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Réveil (libre)   Dim 14 Mar - 21:39

L'homme semblant quelque peu vexé, répondit vivement:


"Non!! Car la personne qui m'a fait ça va crever!! Et cette blessure est la seule qui peut me le rappeler!!

Terra se sentit soudain honteuse, non seulement cet homme souffrait physiquement, mais elle n'avait pas remarqué que son moral avait également prit un coup. Elle s'en voulu d'avoir éclaté de rire si facilement. Elle vit l'homme se relever, faire disparaitre sa chaise, aussi simplement qu'il ne l'avait fait apparaitre, et la dévisager des pieds à la tête. Il semblait légèrement dégouté, cela renforça la gène qu'elle ressentait, elle s'en voulait sincèrement, ce n'était pas dans ses habitudes de se moquer des gens mais cet inconnu dans lequel elle venait d'être plongée l'effrayait comme jamais et le seul moyen de se rassurer que son inconscient lui avait suggérer était la moquerie. L'homme se retourna et partit en direction d'une grande porte, elle voulut l'arrêter pour s'excuser et tenter de le convaincre de la laisser le soigner. Elle suivit ses pas, s'écriant:

"Monsieur......"

L'homme se retourna vivement et l'interrompit:

"Je t'ai dit non!"

Elle le regarda s'éloigner, elle se sentait mal, mais elle ne pouvait rien faire. L'étrange homme arriva à la porte et s'arrêta devant. Il semblait hésité, quelque chose en lui ne voulait pas qu'il s'en aille ou du moins pas aussi vite. Terra sauta sur l'occasion, elle courut vers ce grand homme et s'écria:

"Monsieur, je vous en conjure, écoutez moi. Je suis sincèrement désolé, je me suis comporté comme une idiote tout à l'heure, je n'avais aucune raison de me moquer de vous. J'aimerais beaucoup que vous reconsidériez ma proposition, cette blessure va vous tuer si personne ne vous la soigne, la cicatrice qu'elle laissera devrait suffire à vous rappeler celui qui vous a fait cela. Vous êtes quelqu'un de fascinant, comme je vous l'ai dit, vous semblez à première vue inoffensif, mais en vous observant bien, on s'aperçoit qu'une puissance incroyable se cache en vous et j'ai l'impression que vous n'avez pas encore réveillé tout vos pouvoirs."

Elle se sentit un peu soulagé, elle ne pouvait certes effacée ce qu'elle venait de faire mais au moins elle s'était excusé, il ne restait plus qu'a voir comment son interlocuteur réagirait. Puis elle enchaina:


"Je me sens un peu perdue ici, je ne connais pas d'autre monde que le mien, et je me retrouve ici en plein territoire inconnu séparée de mes amis, avec mon monde qui vient d'être détruit par des monstres appelés sans coeur et une voix qui vient de m'annoncer que je devais protéger les mondes restants de leur destruction. Je suis un peu perturbé, mais cela n'excuse en aucun cas mon comportement et je tiens à m'excuser une nouvelle fois. J'aimerais savoir si vous auriez aperçu l'un de mes amis. Il y a un jeune voleur très sympathique du nom de Locke, une jeune générale qui manie la magie se prénommant Celes, Sabin un jeune combattant et son frère Edgar le roi de Figaro, shadow, le sombre ninja toujours accompagné de son chien Interceptor. Il y a également Setzer le flambeur, Mog le danseur, Relm l'artiste en herbe et son grand père Strago le sage, Cyan chevalier de Doma, Gau l'enfant sauvage ainsi que Gogo le mime et Umaro le yéti. Aurais-tu croisé l'un d'entre eux? La voix m'a certifié qu'ils étaient en vie, mais je n'ai croisé aucun d'entre eux ici et personne ne semble les avoir vu."

Soudain elle s'arrêta, elle venait de s'apercevoir qu'elle avait oublié quelque chose d'important. Elle s'écria:

" Mais je manque à toute les politesses décidément, j'ai oublié de me présenter. Je suis Terra... Terra Branford, magicienne de mon état. Et aussi jeune fille complètement perdue. Mais une nouvelle fois, je vous demande de me laisser vous soigner, vous ne survivrez pas avec de telles blessures. Et puis pendant que je soignerez ça du mieux que je le pourrais, vous pourriez me raconter ce qui vous ai arrivé. Qui vous as fait cela et pour quelles raisons? Et si vous acceptez, je pourrais peut être vous aidez, cela me permettra peut être de retrouvé mes amis et puis j'aimerai voir votre potentiel magique, étant moi même magicienne, je pense que je pourrai vous aidez à vaincre votre ennemi. Alors qu'en dites vous?"

Elle regarda l'homme une lueur d'espoir dans les yeux et attendit que son interlocuteur lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madd Hatter

avatar

Messages : 79

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Réveil (libre)   Lun 15 Mar - 18:22

Une ordure... j'étais une ordure, un imbécile, un scélérat... Pourquoi avais-je hésité ainsi?! Je sentais déjà qu'elle allait me coller longtemps... Quelle immense erreur de ma part... Car lorsque je m'étais arrêté et tourné vers elle... elle sauta évidement sur l'occasion et vida son sac...
"Monsieur, je vous en conjure, écoutez moi. Je suis sincèrement désolé, je me suis comporté comme une idiote tout à l'heure, je n'avais aucune raison de me moquer de vous. J'aimerais beaucoup que vous reconsidériez ma proposition, cette blessure va vous tuer si personne ne vous la soigne, la cicatrice qu'elle laissera devrait suffire à vous rappeler celui qui vous a fait cela. Vous êtes quelqu'un de fascinant, comme je vous l'ai dit, vous semblez à première vue inoffensif, mais en vous observant bien, on s'aperçoit qu'une puissance incroyable se cache en vous et j'ai l'impression que vous n'avez pas encore réveillé tout vos pouvoirs."
Elle parlait de manière assez noble, soutenue... Cette façon de parler me rappela le messager, assez étrangement! Et il ne suffisait pas d'être désolé! Ne comprenait-elle pas que si elle restait avec moi, elle allait avoir des problèmes?! J'étais un aimant à soucis! Quelqu'un était mort sous mes pattes après tout, pas que je l'avais causé! Mais quand même quoi... En plus c'était probablement un type bien... Puisque lorsque son corps avait disparut, il s'était échappé en petites billes lumineuses... typique des gens de la lumière quoi, et des âmes pures... Si jamais je mourrais, mon corps resterait à pourrir sur terre! Je soupirais et l'écouta continuer...
"Je me sens un peu perdue ici, je ne connais pas d'autre monde que le mien, et je me retrouve ici en plein territoire inconnu séparée de mes amis, avec mon monde qui vient d'être détruit par des monstres appelés sans coeur et une voix qui vient de m'annoncer que je devais protéger les mondes restants de leur destruction. Je suis un peu perturbé, mais cela n'excuse en aucun cas mon comportement et je tiens à m'excuser une nouvelle fois. J'aimerais savoir si vous auriez aperçu l'un de mes amis. Il y a un jeune voleur très sympathique du nom de Locke, une jeune générale qui manie la magie se prénommant Celes, Sabin un jeune combattant et son frère Edgar le roi de Figaro, shadow, le sombre ninja toujours accompagné de son chien Interceptor. Il y a également Setzer le flambeur, Mog le danseur, Relm l'artiste en herbe et son grand père Strago le sage, Cyan chevalier de Doma, Gau l'enfant sauvage ainsi que Gogo le mime et Umaro le yéti. Aurais-tu croisé l'un d'entre eux? La voix m'a certifié qu'ils étaient en vie, mais je n'ai croisé aucun d'entre eux ici et personne ne semble les avoir vu."
Elle avait visiblement besoin de parler cette jeune fille... Et à ce que je voyais, elle avait beaucoup d'amis... Trop. L'énumération me fit presque bailler... Je n'y comprenais rien, et ne connaissais absolument aucune personne comme cela... Heureusement d'ailleurs! Umaro le yéti... Elle avait fumé quoi? Elle parlait beaucoup quand même... Je me grattais le crâne, ignorant ma douleur à laquelle il fallait que je m'habitu à ça, puisque la douleur n'allait pas disparaitre ainsi, même si elle pouvait me soigner.
" Mais je manque à toute les politesses décidément, j'ai oublié de me présenter. Je suis Terra... Terra Branford, magicienne de mon état. Et aussi jeune fille complètement perdue. Mais une nouvelle fois, je vous demande de me laisser vous soigner, vous ne survivrez pas avec de telles blessures. Et puis pendant que je soignerez ça du mieux que je le pourrais, vous pourriez me raconter ce qui vous ai arrivé. Qui vous as fait cela et pour quelles raisons? Et si vous acceptez, je pourrais peut être vous aidez, cela me permettra peut être de retrouvé mes amis et puis j'aimerai voir votre potentiel magique, étant moi même magicienne, je pense que je pourrai vous aidez à vaincre votre ennemi. Alors qu'en dites vous?"
En plus elle criait presque quoi... Et pourtant... Je voulais qu'elle essai de me soigner quand même... Mais si elle le faisait, elle voudrait m'accompagner pour retrouver ses amis... Cette Terra... Elle voulait en apprendre plus sur moi - visiblement dans son monde, ils étaient ouverts... Je ne connaissais pas les limites de ma puissance, et mon instinct me disait que la dernière fois, la limite n'avait pas été atteinte... peut-être loin de là. Maisx pouvait-elle calculer ce genre de choses? Je ne savais, puisque j'étais fou! Je souris intérieurement, mais restais stoïque la la surface.
Alors étant donné toutes vos questions et suggestions, je vais y aller au fur et à mesure... Je n'ai pas de nom, on me nomme juste Madd Hatter. Je ne parlerais pas de mes origines, puisque ça ne regarde que moi... Et en ce qui concerne ma blessure, vous n'y toucherez pas ; je l'ai déjà analysé, et elle a un sceau maudit, alors il est hors de question que qui que ce soit s'en approche. Je ne connais pas mon potentiel magique, et je veux le découvrir moi-même...
Je pris une longue inspiration.
Et je vais être tout à fait honnête avec vous ; la dernière personne avec qui j'ai voyagé a failli mourir, et moi avec... Et ceux que j'ai rencontré avant ont fini mal en point... L'un d'ailleurs et mort, et son frère disparut - du moins, je pense. Et ma seule famille, ou pseudo-famille, est morte... Par ma faute, alors je vous prie, c'est un conseil : ne restez pas avec moi si vous tenez à la vie...
Tout ce que je disais était vrai : la famille d'Axell et Xess étaient morts brûlés pendant mon absence, Axell était mort durant la grande guerre... Et Xess était porté disparut... Je ne pouvais dire que j'apportais bonheur et prospérité...
Je ne suis pas en contrôl de mon pouvoir, je veux retrouver celui qui m'a blessé et le tuer... Je veux retrouvé mon compagnon, je veux aussi comprendre ma nature.
Puisque visiblement je n'étais pas entièrement humain - bien qu'humanoïde. Tout ce que je voulais était de sauver les gens que je pouvais, et, par conséquent, ne pas les approcher... Et cette jeune demoiselle était dans la bonne direction pour mourir à mes côtés...
Sincèrement, je ne suis pas fréquentable.
Je m'étais rendu compte que j'avais blablaté sans répondre véritablement à ses questions, ce qui n'était pas plus mal... Elle devait maintenant décider si elle voulait se risquer à être avec moi, ou non. Je m'appuyais sur ma canne, le temps qu'elle réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra Branford

avatar

Messages : 16

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Réveil (libre)   Mer 17 Mar - 14:36

Terra regarda l'homme qui semblait hésité puis il déclara:

Alors étant donné toutes vos questions et suggestions, je vais y aller au fur et à mesure... Je n'ai pas de nom, on me nomme juste Madd Hatter. Je ne parlerais pas de mes origines, puisque ça ne regarde que moi... Et en ce qui concerne ma blessure, vous n'y toucherez pas ; je l'ai déjà analysé, et elle a un sceau maudit, alors il est hors de question que qui que ce soit s'en approche. Je ne connais pas mon potentiel magique, et je veux le découvrir moi-même...

Elle regarda l'homme avec une petite moue, il avait beau être gentil, il était vraiment têtu. Elle lui répondit:

«Votre prénom est très joli, j'aime bien. Par contre pour votre blessure sceau maudit ou non, il est dangereux de garder une telle blessure sans la soigner. Si vous ne voulez pas que ce soit moi qui vous soigne demander à quelqu'un d'autre mais je vous en prie, il faut que quelqu'un s'occupe de votre blessure. Et pour votre potentiel effectivement c'est à vous de le découvrir et personne ne pourra le faire à votre place. Mais j'aimerais être là pour voir ce que vous arrivez déjà à utiliser. Vous m'intriguez vraiment j'aimerais vraiment voir ce dont vous êtes capable. »

Puis l'homme prit une profonde inspiration, et son regard s'emplit de tristesse avant qu'il ne reprenne son discours:

Et je vais être tout à fait honnête avec vous ; la dernière personne avec qui j'ai voyagé a failli mourir, et moi avec... Et ceux que j'ai rencontré avant ont fini mal en point... L'un d'ailleurs et mort, et son frère disparut - du moins, je pense. Et ma seule famille, ou pseudo-famille, est morte... Par ma faute, alors je vous prie, c'est un conseil : ne restez pas avec moi si vous tenez à la vie...

Terra repéra tout de suite cette lueur de tristesse et s'approcha de l'homme, elle le fixa, le regard plein de compassion, directement dans les yeux et lui répondit:

« Je suis sincèrement désolé, pour vos amis, mais êtes vous certain qu'ils sont morts? Plus rien ne me surprends maintenant, alors peut être qu'il y a toujours un espoir. Et pourquoi serait ce votre faute? Ce n'est pas vous qui les avez tuer. Si? Donc par définition ce n'est pas votre faute, vous n'y êtes pour rien. Il ne faut pas que vous vous en vouliez. Allez, si vous le souhaitez, je vous aiderai à vous venger et à découvrir si vos amis sont réellement mort. »

Puis il sembla hésité et rajouta:

Sincèrement, je ne suis pas fréquentable.

Terra sourit alors gentiment, décidément il s'en voulait beaucoup et avait peur que les gens qui restait avec lui meurt. Mais il la sous-estimait, elle s'approcha alors de l'homme posa sa main sur son épaule et se mit sur la pointe des pieds pour lui murmurer à son oreille:

« Je vais vous montrez quelque chose, mais s'il vous plait ne criez pas »

Puis elle recula de quelques pas et ferma les yeux.

Un halo de lumière l'envellopa et elle disparut à l'intérieur.Quand la lumière se dissipa, Terra c'était transformé en Esper. Elle avait revétu sa forme de femme sauvage et nue à la puissance magique hors normes et au capacité de combat sur-développées. Puis elle sourit à Madd Hatter et lui déclara:

« Alors qu'est ce que tu en dis? Tu as beau dire que tu n'es pas fréquentable, je suis prête à prendre le risque. Je suis persuadé que tu n'attires pas plus les problèmes qu'un autre. Et puis je pense que si quelque chose nous tombe dessus je serais largement en mesure de me défendre. D'ailleurs regarde ce pouvoir, lorsqu'il c'est réveillé, je n'ai pu le maitriser que parce que mes amis m'y ont aidé. Quand le tien se manifestera à son paroxysme pour la première fois tu auras besoin de quelqu'un pour t'aider à canaliser ta magie, alors fais moi confiance. Et je vais te raconter une histoire, je pense que je comprends ce que tu ressens, j'ai moi même été victime d'événements tragiques dont je me suis longtemps senti responsable. Tu vois tous ce pouvoir? J'ignorais que je le possédais et pendant longtemps un empire diabolique gouvernée mon monde était à la recherche de la magie qui avait presque complétement disparue, et moi je la possédais, j'en possédais même beaucoup et un jour alors que je n'étais qu'un enfant, ils m'ont capturé et posé un diadème de contrôle mentale. Je les ai servi pendant de longues années, j'ai tué des innocents sur leurs ordres. Un jour en mission, un esper m'a libéré de cette emprise et quand j'ai retrouvé toute ma mémoire je m'en suis voulu énormément pour le mal que j'avais fait, puis aprés quand j'ai commencé à découvrir l'étendue de mes pouvoirs, j'ai prit peur, tant de puissance, l'empire ne cessait de vouloir me récupérer, d'ailleurs le conseiller de l'empereur, le bouffon Kefka finit par prendre le pouvoir et fit tout pour me recapturé. Plusieurs fois j'ai failli abandonné, une fois j'avais même arrété la bataille, notre monde ayant été détruit et ayant été séparé de mes amis. Mais mes amis m'ont retrouvé malgré la distance qui nous séparait, notre groupe c'est reformé, et nous avons pu vaincre Kefka. Alors, ne désespère pas, crois en toi, mais ne reste pas seul, seul tu ne pourras rien faire. Crois moi. Et puis je pense que je suis capable de me défendre, je suis une grande fille.»

Elle comptempla l'homme avec un regard supliant espérant que sa transformation et son histoire le convaincrait et attendit sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madd Hatter

avatar

Messages : 79

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Réveil (libre)   Mer 17 Mar - 22:27

Eh bien il fallait l'avouer, cette fille était la pire que je puisse rencontrer... Une véritable tête de mule, pire que moi... Dieu seul savait à quel point c'était pas facile à trouver. Elle s'approcha de moi, se mise sur la pointe des pieds et murmura quelque chose dans mon oreille. L'approche m'avait d'abord mis mal à l'aise, alors là j'étais au bord de l'explosion ; je n'aimais pas qu'on s'approche ainsi de moi.
« Je vais vous montrez quelque chose, mais s'il vous plait ne criez pas »
Crier? Moi? Presque choqué aux mots. Elle s'eloigna, à mon plus grand soulagement. D'un coup, il y eu une grande force magique qui venait de son corps... Une bulle de magie commença à l'entourer... Puis devint... Autre chose. Une chimère? Non... Une femme... Nue. Ma voix resta bloquée dans ma gorge, ainsi que mon oxygène... Penser bleu... Mise à part les formes particulières aux femmes, elle était assez belle, les cheveux longs flottaient dans le vent... Elle était à présent munie de griffes. Je la regardais en silence, en pensant bleu. Oui... Je voyais que son aura était très puissante, sont flux s'échappait un peu... Comme moi lors de mon combat avec le messager. Mais atteindre cette forme...? Est-ce que ce serait possible pour moi d'avoir une nouvelle forme...? La salamandre n'était déjà pas un mauvais début... Mais moi? Moi me transformer? Je ne savais si j'en était capable... Peut-être que Terra saurait si j'avais la capacité. Cependant cela voudrait donc dire qu'il faudrait rester avec elle durant une certaine longueur, sans doute indéterminée... Quel ennui... Une autre vie mise en péril. Mais bon... Elle avait la puissance magique, pas de doute.
« Alors qu'est ce que tu en dis? Tu as beau dire que tu n'es pas fréquentable, je suis prête à prendre le risque. Je suis persuadé que tu n'attires pas plus les problèmes qu'un autre. Et puis je pense que si quelque chose nous tombe dessus je serais largement en mesure de me défendre. D'ailleurs regarde ce pouvoir, lorsqu'il c'est réveillé, je n'ai pu le maitriser que parce que mes amis m'y ont aidé. Quand le tien se manifestera à son paroxysme pour la première fois tu auras besoin de quelqu'un pour t'aider à canaliser ta magie, alors fais moi confiance. Et je vais te raconter une histoire, je pense que je comprends ce que tu ressens, j'ai moi même été victime d'événements tragiques dont je me suis longtemps senti responsable. Tu vois tous ce pouvoir? J'ignorais que je le possédais et pendant longtemps un empire diabolique gouvernée mon monde était à la recherche de la magie qui avait presque complétement disparue, et moi je la possédais, j'en possédais même beaucoup et un jour alors que je n'étais qu'un enfant, ils m'ont capturé et posé un diadème de contrôle mentale. Je les ai servi pendant de longues années, j'ai tué des innocents sur leurs ordres. Un jour en mission, un esper m'a libéré de cette emprise et quand j'ai retrouvé toute ma mémoire je m'en suis voulu énormément pour le mal que j'avais fait, puis aprés quand j'ai commencé à découvrir l'étendue de mes pouvoirs, j'ai prit peur, tant de puissance, l'empire ne cessait de vouloir me récupérer, d'ailleurs le conseiller de l'empereur, le bouffon Kefka finit par prendre le pouvoir et fit tout pour me recapturé. Plusieurs fois j'ai failli abandonné, une fois j'avais même arrété la bataille, notre monde ayant été détruit et ayant été séparé de mes amis. Mais mes amis m'ont retrouvé malgré la distance qui nous séparait, notre groupe c'est reformé, et nous avons pu vaincre Kefka. Alors, ne désespère pas, crois en toi, mais ne reste pas seul, seul tu ne pourras rien faire. Crois moi. Et puis je pense que je suis capable de me défendre, je suis une grande fille.»
Eh bien... Elle aimait parler, pas de doute! Ainsi que rire à ce que j'avais compris au début. Elle me sourit largement, puis reprit sa forme humaine. Je n'avais pas de doute sur ses capacités... Mais la crainte logea dans mon esprit néanmoins. Je n'avais jamais entendu parler de ce Kefka, mais visiblement il était puissant... Malgré tout ils l'avaient vaincu... Bien bien... Je ne pouvais dire la même chose sur nous, Roxas et moi.
L'heure était à la décision : accepter de venir avec elle ou non...? La laisser me soigner? Je n'étais pas à l'aise avec le fait que qui que ce soit s'approche de moi, même pour aller mieux après. Je détournais le regard vers ma droite et regardais les pavés mal posés, certains sur-élevé... Je soupirais, une fois gêné, tous les détails me dérangaient...
Je la regardais un instant dans les yeux. Que pouvais-je finalement choisir?
Je voudrais... Bien que vous m'aidez avec ma blessure...
Je baissais les yeux. Je n'aimais pas être direct ainsi, et surtout cela prouvait que je m'étais rabaissé à un certain niveau... Qui me déplaisait - bien sûr. J'entendis alors des voix venant de derrière nous ; les gens commençaient à venir dans notre direction. Je la pris par le bras et m'avançais vers les portes. Finalement nous allions dans l'hôtel.
Pardonne moi d'être brusque, mais j'ai vraiment... Vraiment mal.
Elle me regarda avec une certaine pitié... Exactement ce que je trouvais véritablement pénible... Je m'assis, mon coeur battant très, très vite. Je glissais ma main vers mon col et l'enlevai. Je fermais les yeux en détachant ma chemine. Je savais quelle forme avait prit le sceau : le cercle... la forme d'une main munie de griffes cherchant la place de mon coeur... La blessure s'était réouverte, alors on ne voyait pas bien la main... Mais je la sentais, tous les jours, les griffes voulant se serrer autour de mon coeur...
Humilié de ma position, je ne dis rien, et attendis qu'elle se serve de sa magie, si elle s'en sentait capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra Branford

avatar

Messages : 16

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Réveil (libre)   Ven 19 Mar - 23:55

La transformation de Terra sembla beaucoup gêner Madd Hatter, il semblait essayer de se concentrer sur autre chose pour ne pas rougir. Puis elle redevint normale et s'approcha de l'homme.

"Pourquoi essayes tu de résister à tes émotions? Tu es plutôt mignon quand tu fais ça. Mais ne t'inquiètes pas ma forme d'Esper me transforme toujours ainsi. Tu ne dois pas avoir honte de rougir si c'est ce que te demandes ton corps. Et tu sembles si anxieux, tu demandes à quoi ressemblera ton pouvoir à pleine puissance. Je me trompe? Ne t'inquiètes pas tu le découvriras en temps et en heure, elle a tellement de façon de s'exprimer. Peut être que comme moi tu transformeras, peut être qu'elle prendra la forme d'un animal ou d'un élémentaire gigantesque ou peut être même les deux."

Puis l'homme sembla réfléchir, il semblait qu'il y avait en lui deux idées qui se disputaient. Il hésitait, Terra supposa qu'il était tiraillé entre accepter la proposition et la refuser. Intérieurement elle espérait qu'il accepterait, elle ne supportait pas de le voir souffrir, il dégageait une aura de bienveillance, il ne méritait pas ça. Soudain il la fixa dans les yeux et répondit:


Je voudrais... Bien que vous m'aidez avec ma blessure...

Cela semblait lui coûter beaucoup d'avoir dit ça. Terra lui sourit et lui répondit:

"Tu ne dois pas te sentir mal, il n'y a aucune honte, ce n'est pas parce que tu as demandé de l'aide à quelqu'un que tu vaux moins que les autres. Tu n'es inférieur a personne, tu es égal aux autres, tu ne dois pas te dévaloriser je suis certaine que tu feras de grandes choses. Il faut que tu crois en toi."

Puis, Terra perçut des voix et Madd Hatter l'attrapa et la poussa brusquement dans un hôtel a proximité. Puis il s'excusa:

Pardonne moi d'être brusque, mais j'ai vraiment... Vraiment mal.

Elle comprenait qu'il n'avait pas envie que plus de personne le vois dans cet état et ne lui en voulut absolument pas.

"Ne t'inquiètes pas je comprends ta réaction allons y, je n'aime pas te voir souffrir comme ça."

Ils entrèrent dans une chambre et l'homme s'assit sur le lit. Lentement il commença à enlever son col puis ouvrit sa chemise afin de révéler sa blessure. Effectivement, la blessure béante n'était pas belle à voir. Mais elle ne put s'empêcher de remarquer la musculature de l'homme, en plus d'être fascinant, il était plutôt attirant. Puis elle remarqua la grimace de son visage, il semblait humilié de se faire soigner par quelqu'un. Elle le regarda en lui souriant et en lui expliquant:

"Pourquoi fais tu cette tête là? Tu n'as pas à avoir honte, et puis je dois dire que tu es plutôt mignon. Enfin bref... Je te préviens ça risque de faire un peu mal quand même. La blessure je suis certaine de pouvoir la guérir complétement, pour le sceau j'aviserais après."

Elle posa ses mains sur le bord de la plaie, ferma les yeux et se concentra, le flux magique traversa son corps jusque ses mains et pénétra la plaie. La blessure béante se referma instantanément dévoilant alors le sceau dans son intégralité. Il émanait du symbole une énergie pleine de ténèbres malfaisantes, c'était une magie qu'elle ne maitrisait pas du tout. Elle contrôlait une magie des ténèbres mais pas celle du côté maléfique. Elle analysa grâce à sa magie le sceau et ce qu'elle découvrit l'horrifia. Elle regarda Madd Hatter, le visage livide et lui dit:

"La blessure est guérie, mais je crois que l'on n'a un plus gros problème, ce sceau, il se referme lentement mais surement, et quand il sera complétement refermé, je crois que ton coeur explosera, il faut retrouver celui qui t'a fait cela et soit le vaincre soit te le faire enlever. Je vais essayer de gagner du temps, mais je ne pourrais pas te l'enlever complétement mais je n'ai pas l'intention de te laisser mourir."

Elle appliqua de nouveau ses mains sur le corps de son nouvel ami, mais cette fois au centre de l'horrible symbole. Elle se transforma alors en Esper afin d'utiliser toute la magie qu'elle pouvait. Elle fit attention que ses griffes ne touchent pas la peau de l'homme. Et elle propulsa une vague de magie au centre du sceau qui lentement s'ouvrit de façon à atteindre les bords de son ventre. Puis elle reprit sa forme normale. Elle regarda son travail, elle était déçue de ne pas pouvoir en faire plus mais là elle n'avait pas le choix. Elle regarda son ami et lui dit:

"Voilà, je suis désolé, j'aurais aimé tellement faire plus. Maintenant, il s'agit de ne pas trainer, je ne veux pas que tu meures alors s'il te plait dis mois qui t'as fais cela et laisse moi venir avec toi, on ne peut pas se permettre de laisser quelqu'un comme cette personne en vie, il risque de tué un grand nombre de personnes. Il faut faire vite, le temps nous ai compté."

Elle s'assit sur une chaise qui trainait dans la chambre pour récupérer un peu en attendant que son habit se rhabille et réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madd Hatter

avatar

Messages : 79

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Réveil (libre)   Sam 20 Mar - 15:33

Cette fille avait décidément et volontairement envie de m'humilier... Elle m'avait traité de quoi? "MIGNON"?! Plus humilié que ça, tu meurs. Je n'avais décidément plus de dignité, pas que j'en avais véritablement eu une. Elle s'avança devant moi, me disant que je n'avais pas à m'inquiéter... Elle se servit de sa magie, et la douleur disparut instantanément. Elle avait refermé la plaie si vite que ça? Une fois cela, elle sembla observer le sceau... Quoi de plus normal.
"La blessure est guérie, mais je crois que l'on n'a un plus gros problème, ce sceau, il se referme lentement mais surement, et quand il sera complétement refermé, je crois que ton coeur explosera, il faut retrouver celui qui t'a fait cela et soit le vaincre soit te le faire enlever. Je vais essayer de gagner du temps, mais je ne pourrais pas te l'enlever complétement mais je n'ai pas l'intention de te laisser mourir."
Elle connaissait visiblement la magie de ce sceau, et en connaissait les connaissances. J'avais conscience que j'allais mourir avant qu'elle ne me le dise, mais que mon coeur allait exploser... C'était gênant. C'est alors qu'elle tenta quelque chose de nouveau... Elle se transforma de nouveau sous sa forme d'Esper... Elle mit sa main sur mon torse, à l'emplacement du sceau. Je ne su pas ce qu'elle fit, mais les griffes de ma malédiction ne semblaient pas aussi proches de mon coeur. Puis elle se releva, l'air déçue.
"Voilà, je suis désolé, j'aurais aimé tellement faire plus. Maintenant, il s'agit de ne pas trainer, je ne veux pas que tu meures alors s'il te plait dis mois qui t'as fais cela et laisse moi venir avec toi, on ne peut pas se permettre de laisser quelqu'un comme cette personne en vie, il risque de tué un grand nombre de personnes. Il faut faire vite, le temps nous ai compté."
Elle ne se rendait même pas compte de l'aide qu'elle venait de me porter, et ça m'agaçait de devoir l'admettre. C'était injuste... J'étais toujours aussi faible et impuissant face à des situations comme celle-ci. Elle alla s'installer sur une chaise de la salle pendant que je brandis ma chemise. En passant ma main sur le sceau, je me sentis mieux ; maintenant je n'avais plus la blessure et mon coeur n'était plus opprimé... Quel soulagement. Je boutonnais ma chemise dans le plus grand des silences. Je ne savais plus quoi faire, j'étais à court d'idées. Devrais-je la laisser venir avec moi? Ou était-ce un risque trop grand? Je ne savais même pas où était le Messager maintenant... J'en avais marre de courir après des gens, les uns après les autres... Xess était aussi une priorité! Je fermais les yeux en attachant doucement mon col à volants. Je replaçais mon chapeau correctement sur ma tête plus me tournais vers Terra. Elle me regardait en silence, mais je savais qu'elle était inquiète. Bien que je voulais retrouver le messager, je n'étais pas plus pressé que ça...
Mais n'était-ce pas une priorité? Pour survivre je devais me débarasser de ce Messager... Etait-ce un besoin de première nécéssité? Je m'ébouriffais les cheveux en silence, puis replaçais correctement mon haut-de-forme sur la tête. Je brandis ma canne ; elle ne m'était pas si utile pour le moment... Je la glissais dans la poche de mon manteau. Je pratiquais la magie, certes, mais une simple et inutile. Ma canne avait prit une taille minuscule dans ma poche... Je pouvais tout autant faire sortir un lapin de mon chapeau... Tout à fait inutile.
Je réfléchis alors un instant.
Terra, je crois que ce sera très dangereux si l'on trouve la créature qui m'a fait ça... Il se nomme le Messager Funeste... Je n'ai aucune idée d'où il est, donc si l'on tient à le retrouver, il faudra beaucoup voyager ; à moins que tu puisses sentir les ténèbres contenues dans un endroit... Car moi je ne peux pas. En tous les cas je te propose donc de venir avec moi...
La force qu'il me fallait pour dire ces mots... C'était presque contre-nature... Bref je comptais sur Terra pour m'aider à voyager, puisqu'elle semblait être une puissante magicienne.
Bon, commençons déjà par sortir de ce monde... Peux-tu le faire?
Je regardais Terra dans les yeux et attendis sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra Branford

avatar

Messages : 16

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Réveil (libre)   Dim 21 Mar - 1:55

L'homme a l'entente du mot "mignon" prit une nouvelle fois un air honteux. Décidément il était incroyable, il semblait gêné par tous ceux que ce que disait la jeune fille et intérieurement elle ne put s'empêcher de trouver ça mignon. Son visage devint tout rouge, décidément il était très différent des autres. Quand elle eut fini de s'occuper de la blessure et du sceau, elle fut déçut de ne put faire mieux, mais son ami semblait penser le contraire même si cela le gênait beaucoup. Une fois assis sur sa chaise, elle contempla l'homme qu'elle trouvait de plus en plus mignon. Il passa sa main sur son torse musclé et sembla soulagé. Puis il se rhabilla et se perdit de nouveau dans ses pensées. Il passa sa main dans ses cheveux et remis son chapeau, puis il brandit sa canne qu'il rangea aussitôt dans son manteau. Puis il se replongea dans ses pensées. Après quelques instants, il sortit de sa réflexion et dit:

"Terra, je crois que ce sera très dangereux si l'on trouve la créature qui m'a fait ça... Il se nomme le Messager Funeste... Je n'ai aucune idée d'où il est, donc si l'on tient à le retrouver, il faudra beaucoup voyager ; à moins que tu puisses sentir les ténèbres contenues dans un endroit... Car moi je ne peux pas. En tous les cas je te propose donc de venir avec moi..."

Le messager funeste????????? Encore un qui devait avoir les chevilles qui enflaient avec un pseudonyme pareil. En tous cas, cela ne laissait rien présagé de bon, mais elle savait qu'elle pourrait le vaincre surtout avec l'aide de son nouvel ami. Il semblait trouver ses pouvoirs inutiles car il n'arrivait pour l'instant qu'a n'utiliser une infime partie de son talent, mais elle savait qu'il était exceptionnel et qu'il arriverait bientôt à utiliser l'intégralité de son pouvoir. Puis elle s'approcha de lui et instinctivement pour le remercier d'accepter son aide, elle l'étreignit, se mit sur la pointe des pieds puis déposa un baiser sur sa joue. Puis elle relâcha son étreinte en souriant. Madd Hatter lui demanda alors:

Bon, commençons déjà par sortir de ce monde... Peux-tu le faire?

Elle réfléchit longuement puis lui répondit:

"Je pense que oui, il suffit que tu me décrives l'endroit où nous devons nous rendre. N'y étant pas allé moi même, ça sera un peu plus long mais faisable. Mais as tu une idée de l'endroit où ce monstre a pu se rendre? Je ne suis malheureusement pas capable de ressentir les ténèbres non plus enfin pas de si loin. Je peux sentir une présence forte, mais dans un périmètre assez réduit. En tous cas, je vais ouvrir un portail, tu n'auras qu'à penser très fort à l'endroit où tu veux que nous nous rendions. Puis nous traverserons le portail et nous y serons. Vas y concentre toi, je te suis."

Elle ferma les yeux et décrit un large cercle avec ses bras et une porte magique apparue. Elle se prépara à y entrer dés que son ami aurait choisi la destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madd Hatter

avatar

Messages : 79

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
Voyage avec :

MessageSujet: Re: Réveil (libre)   Dim 28 Mar - 20:18

Elle s'était dressé sur la pointe des pieds volontairement pour me baiser la joue. L'action fit sérrer mon coeur pendant que je repensais à la famille Wolf - seuls eux m'avaient acceptés, et montré une telle affection... Et cette action si soudaine me fit presque mal... Je lâchais une phrase soudaine, poussée par la gêne. Elle me sourit si humblement... Elle avait parfaitement conscience qu'elle me torturait psychologiquement, et pourtant ça l'amusait. J'aurais décidément tout vu. C'était étrange autant de familiarité avec une humaine... J'avais traîné avec tant de créatures bizarres et autre... Et puis, je venais du pays des merveilles après tout, et d'ailleurs, il fallait que je retrouve mon créateur ; encore une mission... Mais quelle était la prioritaire? Chercher Xess, mon créateur, ou le messager? Le problème était que si je combattais le messager maintenant, je risquais de mourir vite, et avant d'avoir retrouvé Xess ou mon créateur... Quel embarras d'histoire!
Cependant, si je laissais le messager fuir, il ferait plus de dégâts ailleurs, et sans doute plus de morts... C'était trop risqué de le laisser filer ainsi, il fallait que je l'arrête... Et puis Terra serait d'une grande aide pour m'aider.
"Je pense que oui, il suffit que tu me décrives l'endroit où nous devons nous rendre. N'y étant pas allé moi même, ça sera un peu plus long mais faisable. Mais as tu une idée de l'endroit où ce monstre a pu se rendre? Je ne suis malheureusement pas capable de ressentir les ténèbres non plus enfin pas de si loin. Je peux sentir une présence forte, mais dans un périmètre assez réduit. En tous cas, je vais ouvrir un portail, tu n'auras qu'à penser très fort à l'endroit où tu veux que nous nous rendions. Puis nous traverserons le portail et nous y serons. Vas y concentre toi, je te suis."
Une description des lieux? Déjà si j'avais conscience de notre prochaine destination ce serait un miracle... Mais où aller? Quel serait l'endroit le plus plausible? Où se rendrait un être aussi ténébreux que dangereux? Quel endroit pouvait héberger une telle créature? Je pensais alors à la ville d'Illusiopolis... Mais je ne souhaitais pas y aller, mon coeur n'y était pas - j'avais un pressentiment sur cet endroit... Mais alors où? La fin des mondes? Non, rien n'était là-bas, ce serait trop facile s'il y était, étant donné que ça avait été le repère des sans-coeurs il y a bien des années, à ce que m'avait dit la famille Wolf.
Eh bien... J'ai une espèce se pressentiment sur le Pays Imaginaire - je ne pourrais dire pourquoi... Pourtant je n'y suis jamais allé... Mais quelque chose me dit que des indices se trouvent là-bas...
Je m'approchais donc du portail, et je le traversais, amenant Terra avec moi.
[un petit poste pourri pour clore cette partie du rp ^^ à suivre dans le pays imaginaire.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réveil (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réveil (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Last Memories :: Plateforme de l'Eveil :: ●Ville de Traverse :: 1er Quartier-